Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > français

français

par Tessadaniel, le 02/04/2005 à 18:37 - 1792 visites

Pourquoi, en littérature, trouve-t-on: Ils s'en furent, à la place de: Ils s'en allèrent.
Y aurait-il un lien avec l'emploi, populaire celui-là, de: j'ai été, à la place de: je suis allé.
Merci

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 05/04/2005 à 08:49

Réponse du département Langues et Littératures

Aller : fait partie des verbes irréguliers
"1- Ceux qui en gardant le même radical à tous les -temps, présentent à certaines formes, des particularités de terminaison, par ex. [i]cueillir[/i]... 2- Ceux dont le radical ne reste pas le même à tous les temps, par ex. [i]tenir[/i]...
" Il en va de même pour [i]aller[/i] qui se conjugue sur trois radicaux. Les temps composés de ce verbe se forment avec l'auxiliaire [i]être[/i] : Je suis allé.

Mais "Le verbe être peut remplacer le verbe aller, dans la langue courante aux temps composés ; dans l'usage littéraire au passé simple et au subjonctif imparfait :
ex. [Le brigadier ... avoua [i]qu'il avait été [/i]chercher dans une pièce voisine une feuille de papier (Mérimée, Colomba, VI) - [i]Notre chauffeur a été [/i]ramasser des brassées de bois mort et les a jetées dans les flammes (S. De Beauvoir, Tout compte fait, p. 347) - [i]Elle fut [/i]ensuite trouver Madame (J. Green, Le malfaiteur, p. 18) - [i]Il[/i] oublia le dîner et [i]fut[/i] à Médrano (F. Mauriac, Mal, p. 162) ....]

Pour s'en aller, c'est seulement dans la langue littéraire, au passé simple et au subjonctif imparfait, que cette particularité s'observe : [Le petit prince [i]s'en fut [/i]revoir les roses (Saint Exupéry, Le petit prince, XXI) - Le jeune homme ... [i]s'en fut [/i]par une petite porte (Aragon, Aurélien, p. 35)...]

"Ces emplois ont fait l'objet de discussions. Plus d'un grammairien a repris le jugement de Voltaire (cf. Hist.) sur [i]je fus[/i]. D'autres ont prétendu faire pour les temps composés une distinction logique, encore entérinée par Littré ... : "Il est allé à Rome" exprime simplement qu'il a fait le voyage de Rome, sans dire s'il est de retour ; "Il a été à Rome" exprime qu'il est revenu ...
...Avoir été prédomine dans l'usage familier et être allé dans l'usage soigné."

"Ces emplois d'[i]être[/i] pour [i]aller[/i] remontent aux origines de la langue et même au latin..."

Source : Le bon usage / Maurice Grevisse.

Le français correct pour les nuls nous confirme :
"Les formes [i]je suis allé [/i]et [i]j'ai été [/i]se trouvent souvent en concurrence dans le discours, et la pluspart du temps [i]j'ai été [/i]l'emporte. Pourtant il existe plus qu'une nuance d'emploi. [i]J'ai été [/i]signifie qu'on est resté dans le lieu dont on parle ; bien sûr on s'y est rendu, mais on y a séjourné, d'où l'emploi du verbe [i]être[/i]. [i]Je suis allé[/i] indique un déplacement (aller est issu de trois verbes latins : vadere, ire et ambulare, qui signifient tous trois se déplacer, marcher, se promener, aller vers.) On peut donc dire : [i]J'ai été [/i]à Paris pendant un mois (j'y ai vécu) : [i]Je suis allé [/i]à Paris voilà un mois (j'ai effectué le déplacement).
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact