Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Armee imperiale allemand combats Riga 28 aout 1917

Armee imperiale allemand combats Riga 28 aout 1917

par Chapman, le 15/11/2017 à 11:01 - 914 visites

Historien, j aimerais avoir des informations sur les combats de Riga 28 aout
1917
Quel corps
d armee allemand y a participe
En particulier le ou les regiments d artillerie de campagne
Je vous remercie infinimentnde votre aide

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 18/11/2017 à 09:53

Réponse du Département Civilisation :

Bonjour,

Nous avons trouvé peu d’informations sur des combats près de Riga en date du 28 août 1917. Les ressources consultées mentionnent la date du 1er septembre 1917 et considèrent que la prise de Riga a eu lieu le 3 septembre.

« Le samedi 1er septembre 1917, dans les Pays Baltes est déclenchée une puissante offensive menée par le général von Hutier contre Riga. Les troupes allemandes franchissent la Dvina et installent leurs batteries d’artillerie à l’est de la ville pour entamer un bombardement infernal… »
Source : l'histoire en rafales

« Dans la nuit du 1 au 2 septembre, les Allemands attaquent à Riga. Ils passent de vive force la Duna à Ixkul, crèvent le front de la 12eme armée et poussent vers Kautche cherchant à couper la route Riga-Venden… » (La guerre de 1914-1918 sur le front russe / Général Serge Andolenko)

A la Une du quotidien le Le petit journal en date du 28 Août, un encart est consacré au front de Riga. Dans cet article il est mentionné que les troupes allemandes se trouvent dans la région de Eckau au sud-ouest de Riga.

Concernant le commandement et le corps d’armée allemand en présence :

« Le samedi 1er septembre 1917, dans les Pays Baltes est déclenchée une puissante offensive menée par le général von Hutier contre Riga...L’artillerie est alors confiée au lieutenant-colonel Bruchmüller… » (Blog "L'histoire en rafales")



Dans un article du blog "acier et tranchées" vous trouverez des éléments très éclairants sur le déroulement de ces attaques qui ont mené à la prise de Riga.
En voici quelques extraits concernant le corps d’armée allemand à la tête duquel on trouve le général Oskar von Hutier :

« [i]De son côté, Ludendorff n’a fait que céder du terrain pour mieux contre-attaquer. Il ordonne à Oskar von Hutier – d’ailleurs son cousin par alliance – de liquider la tête de pont et de reprendre Riga avec sa 8. Armee. Von Hutier s’exécute, met 60 000 hommes à la peine et trouve l’occasion de mettre au point ses innovations tactiques. Il décide de percer en un endroit précis et étroit (près de 4 km seulement) à Uxkull sur la Dvina à mi-chemin de Riga (ouest) et de Friederichstadt (est). L’attaque sera lancée derrière un tir de barrage court mais violent, par les 2. Garde-Division, 14. Königlich-Bayersiche-Division et 19. Reserve-Division. Une fois les premières lignes russes crevées, les unités de la 8. Armee se scinderont en trois nouveaux axes d’attaque. L’un pour reprendre Riga par un crochet vers l’ouest, le second dédoublé pour repousser les Russes entre le Petit Jägel et le Grand Jägel ; et le troisième pour atteindre Hinznberg. La difficulté majeure réside dans le franchissement de la Dvina, ce qui explique d’engager des Pionniers et des Pontonniers, en coordination étroite avec le feu d’artillerie. Enfin, une division du flanc gauche de la VIII. Armee effectuera deux attaques de diversion en direction de Riga ; la première sera lancée par la 202. ID non loin de la côte, entre l’Aa et le Lac Babit et la seconde par la 205. ID sur la gauche de la route Yelgava[/i] . »



[b]Sur les divisions d’infanterie engagées dans cette attaque :[/b]

« 20. Infanterie-Division (Wellmann), 42. ID (von Estorff), 105. ID (Schär), 202 ID. (Weese), 203. ID (H. von Lüttwitz), 205. ID (von Bärenfels-Warnow) ; 1. Reserve-Division (von Waldersee), 19. RD (von Wartenberg) et 75. RD (von Eisenhart-Rothe) ; 1. Garde-Division (E.Fr. von Preussen), 2. GD (von Friedeburg) ; la 14. Königlich-Bayerische-Division (von Rauchenberger) ; 1. Kavallerie-Division (von Heuduck) et 22. Landwehr-Division (Zanke). »



Sur l’artillerie et le rôle stratégique du colonel Bruchmüller :

« Dans le plan de feu allemand, l’artillerie de campagne (7.7 cm FK 16 et 10.5 cm FH 98/09) doit pilonner les premières lignes russes (tirs au gaz compris), tandis que l’artillerie lourde doit cibler la profondeur du dispositif des Russes. Enfin, les servants allemands sont bien mieux formés que leurs adversaires, notamment pour la concentration des feux et la contre-batterie. Autant dire que von Hutier part avec un très net avantage. »


Enfin, vous trouverez à la Bml l’ouvrage de ce même colonel Georg Bruchmüller, publié en 1932 et intitulé «L'artillerie dans l'offensive en guerre de position».
Un chapitre est consacré à la méthode d’attaque concernant la bataille de Riga le 1er septembre 1917.
« L’armée disposait pour l’attaque de 3 corps d’armée de 11 divisions d’infanterie et de divisions de cavalerie…ces trois divisions furent pour le passage mises sous les ordres du 51 eme corps» (p.120 à 141)


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact