Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > nappe d'accompagnement

nappe d'accompagnement

par moneau, le 03/06/2021 à 21:25 - 158 visites

Bonjour,

j'aimerai savoir quelle est la différence entre une nappe phréatique, une nappe d'accompagnement et une nappe alluviale. Egalement, j'aimerai savoir ce qu'est un champ captant? merci beaucoup.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 05/06/2021 à 13:16

Réponse du département Sciences et Techniques

Bonjour,

Nous avons trouvé les définitions de ces quatre termes liés à l’hydrogéologie dans deux ouvrages de référence et dans un site de référence, à l’habillage certes très ancien (cela a son charme) mais dont le rédacteur est un hydrologue mondialement reconnu.

1) Dans l’ouvrage Nouveau traité de fontainerie de Cédric Denis, Eyrolles, 2011, p. 17 :

Nappes phréatiques : ce sont les premières nappes rencontrées dans le sol et de type nappes libres du fait du non-emprisonnement dans les terrains imperméables. Elles sont de ce fait beaucoup plus sensibles aux éventuelles pollutions du terrain de surface.

Nappes alluviales : ce type de nappes est aussi désigné par les termes nappes d’accompagnement des cours d’eau. Elles disposent en plus d’une alimentation par la rivière (filtration des berges). On les rencontre généralement dans les alluvions de fond de vallée et sont particulièrement vulnérables en fonction de la qualité de l’eau de la rivière.

2) Dans l’ouvrage Dictionnaire français d’hydrogéologie de G. Castany et J. Margat, pp. 133 et 188 :

Une nappe phréatique est proprement une nappe atteinte et exploitée par les puits ordinaires. En pratique il s’agit d’une nappe libre à surface peu profonde.

Champ de captage ou champ captant : domaine comportant un certain nombre de captages, de puits de pompage interconnectés ou non, disposés de manière à restreindre leurs interférences et exploités ensemble pour une même utilisation.

3) Sur le site Internet Hydrologie.org de Jean Margat, ancien directeur adjoint du BRGM, internationalement distingué en 2008, et membre de l’IAHS :

Nappe d’accompagnement. Définition proposée :
Nappe ou partie de nappe souterraine qui est en forte liaison hydraulique avec un cours d'eau permanent et dont l'exploitation peut avoir un effet préjudiciable (supérieur à un seuil à définir) sur le débit d'étiage superficiel. Ce préjudice consiste soit en une réduction de l'apport de la nappe souterraine au cours d'eau, soit en une réalimentation induite de la nappe par le cours d'eau.

Référence : Décret n° 93.743 du 29 mars 1993 (en application de la Loi sur l'eau du 3 janvier 1992). Collin et Daum, 1996.
Remarque : Le texte réglementaire cité ne donne pas de définition du terme nappe d'accompagnement.

Cordialement.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact