Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Insolites > lettre scatologique princesse palatine

lettre scatologique princesse palatine

par gauzit, le 18/05/2021 à 11:33 - 87 visites

Bonjour
Je cherche l'original (la reproduction numérisée) de la lettre scatologique de la princesse Palatine à la duchesse de Hanovre. Savez-vous dans quel fond de bibiothèque elle est conservée ? Je crois que la lettre est datée du du 9 octobre 1694.
Le sujet est un "coup de gueule" concernant l'impossibilité de "chier" dans le palais de Fontainebleau

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 19/05/2021 à 17:17

Bonjour,

Citer:
Vous êtes bien heureuse d’aller chier quand vous voulez ; chiez donc tout votre chien de soûl. Nous n’en sommes pas de même ici, où je suis obligée de garder mon étron pour le soir ; il n’y a point de frotoir aux maisons du côté de la forêt, j’ai le malheur d’en habiter une, et par conséquent d’aller chier dehors, ce qui me fâche, parce que j’aime à chier à mon aise, et je ne chie pas à mon aise quand mon cul ne porte sur rien. Item tout le monde vous voit chier. Il y passe des hommes, des femmes, des filles, des garçons, des abbés et des suisses ; vous vous voyez par là que nul plaisir sans peine, et que si l’on ne chiait point, je serais à Fontainebleau comme le poisson dans l’eau.


C'est sur ce ton rabelaisien que la très noble princesse Palatine commence sa lettre adressée à sa tante pour déplorer les désagréments liés à l’action de « chier » à Fontainebleau.

Malheureusement nos recherches ne nous ont pas permis de retrouver la trace de ce document. Sachant que, sur plus de 60.000 lettres, seulement un dixième de la correspondance de Charlotte-Elisabeth de Bavière a été conservé, il est possible que la lettre originale ait disparu, et que seules des reproductions ou traductions aient survécu jusqu’à nous :

« Un dixième des 60 000 lettres écrites par la princesse qui survécut au roi et assista à tous les grands évènements du royaume sans oublier ses drames, a été conservé. Sa correspondance écrite en allemand et en français a été partiellement publiée dès la fin du XVIIIe siècle et témoigne dans une verve truculente de la vie à la cour de Louis XIV vue par une princesse allemande de cœur qui manie avec dextérité l’autodérision. »
Source : musee-saintcloud.fr

La lettre du 9 octobre 1694 ne fait pas partie de la collection conservée à la bibliothèque universitaire d’Heidelberg, et dont les versions numérisées sont disponibles sur son site : Elisabeth Charlotte (Liselotte) von der Pfalz, Herzogin von Orléans (1652-1722).
Sur 53 lettres numérisées 47 s’adressent à Madame de Ludre, dame de la princesse qui s’est retirée dans un monastère en Lorraine.

Nous avons écrit au musée des Avelines de Saint-Cloud qui sera peut-être en mesure de nous apporter d’autres pistes de recherche.

En attendant, à défaut du document original, vous pourrez lire dans Gallica une transcription de la fameuse lettre, ainsi que la réponse non moins savoureuse de sa tante.


Bonne journée.

  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact