Question d'origine :

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 10/05/2022 à 16h22

DANS NOS COLLECTIONS :

Commentaires 5

Avatar par défaut Commentaire de Yann569 : Publié le 10/05/2022 à 19:32
Je vous demande cela car, natif de Malansac, dans le Morbihan, l'on me dit depuis toujours que cela vient de Malentius, le "personnage" qui a créé la commune (un "fundus"), au bord d'une rivière, de "l'acqua" en latin ! ... Ceci explique peut-être cela ? ... qu'en pensez-vous ? ...
0 réponse(s)
0 réponse(s)
Avatar par défaut Commentaire de Yann569 : Publié le 10/05/2022 à 19:39
De plus, toujours dans cette explication, il s'agirait de la limite de l'implantation romaine dans le sud-est de la Bretagne, représentée par une ligne allant de Vannes à Saint-Malo, encore visible aujourd'hui ! ...
0 réponse(s)
0 réponse(s)
Avatar par défaut Commentaire de gds_bb : Publié le 12/05/2022 à 15:19
Bonjour, Voici ce que - L'identité bretonne : l'origine des noms de personnes / Jean-Marie Plonéis, 1996, p. 205 (https://catalogue.bm-lyon.fr/ark:/75584/pf0000655458.locale=fr) - nous dit à propos de Malansac : MAL(L)EJAC, MAL(L)EJACQ, variante de MALANSAC (56) et qui est noté Malléchac en 1272 ; il s'agirait d'un fundus* gallo-romain d'un dénommé MALENTIUS de MALETIUS. Le suffixe -ac ne semble pas provenir d'-acqua car il "signale une création gallo-romaine et ce toponyme dériverait de l'anthroponyme d'un certain Malentius ; probablement le fondateur de la villa gallo-romaine originelle qui aura été à l'origine de la création de cette paroisse devenue commune." Malansac, en breton Malañseg, "est attesté dès l'année 847 dans le cartulaire de l'abbaye de Redon sous la forme Malansac Plebs que l'on retrouve quelques années après, en 857, sous la forme Malanzac. Source : http://www.tchinggiz.org/toponymes-morbihan.html ____________________________ * "Fundus" est la portion du sol qui forme une exploitation agricole appartenant à un propriétaire déterminé. "Villa" est le groupe des bâtiments où le propriétaire du "fundus" se loge et qui servent à l'exploitation. Il n'y a pas de "villa" sans 'fundus", ni de "fundus" sans "villa"." Source : d'Arbois de Jubainville Henry. Le fundus et la villa en Gaule. In: Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 30ᵉ année, N. 2, 1886. pp. 306-311. (https://www.persee.fr/doc/crai_0065-0536_1886_num_30_2_69205)
0 réponse(s)
0 réponse(s)
Avatar par défaut Commentaire de Yann569 : Publié le 12/05/2022 à 15:39
... et pour l' "acqua" ? ... à l'époque, beaucoup de "villa" se faisaient proche d'un cours d'eau (ruisseau, rivière, ...) ! ...
0 réponse(s)
0 réponse(s)
Avatar par défaut Commentaire de gds_bb : Publié le 12/05/2022 à 17:17
"Le suffixe -ac du latin -acum (lui-même du gaulois -akos) est donc considéré comme un suffixe gallo-romain. Il signifie aussi “domaine de…” comme les précédents. Il est représenté par de nombreux noms de villages dans les Hautes-Pyrénées." Source : https://www.archivesenligne65.fr/article.php?laref=518&titre=les-stratif Voir aussi : https://fr.wiktionary.org/wiki/-ac Il ne semble pas y avoir de rapport avec l'eau.
0 réponse(s)
0 réponse(s)
Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter