Question d'origine :

Bonjour,

Question simple: y a-t-il des mammifères sauvages qui ont le poil frisé ? Les seuls mammifères au poil frisé auxquels j'ai pensé jusqu'ici sont domestiques (cochon, mouton, alpaga, ...)

Je me posais la question car ça me semblait contre-productif pour l'animal sauvage s'il doit pouvoir se débarasser de parasites éventuels.

Merci et bravo pour la nouvelle version du site

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 14/09/2021 à 16h25

Il est vrai que la plupart des mammifères au pelage frisé sont des animaux domestiqués par l'homme mais on trouve néanmoins dans la nature quelques mammifères sauvages au pelage "ondulé". Par ailleurs, les poils dits "de bourre" sont bien souvent frisés ou en tous cas qualifiés de laineux.

Une précédente réponse du service suisse InterroGE nous laisse effectivement penser que les poils de jarre laineux et frisés qui restent épais toute l'année sont l'apanage des animaux domestiqués par l'homme, la plupart des animaux sauvages les perdant au printemps.

Nous vous laissons prendre connaissance de cette réponse bien documentée : Comment fait un mouton pour perdre sa laine s'il n'y a pas de présence humaine ?


Comme vous le soulignez de nombreux animaux domestiques, tels que les porcs, les chevaux et les poulets, ont été élevés pour arborer des mèches ondulées.

On trouve toutefois dans la nature quelques mammifères qui disposent d'un poil de jarre ondulé comme certains cervidés ou encore les gorilles des montagnes lorsque leur fourrure est mouillée. C'est tout particulièrement vrai pour le bébé gorille.
 

Précisons néanmoins qu'il existe deux types de poils :

Les poils de bourre, fins et courts, forment un duvet et sont recouverts de poils plus longs, grossiers et pigmentés : les poils de jarre. Ces derniers varient beaucoup d’une espèce à l’autre. Que ce soit au niveau de la couleur ou de la texture : soyeux chez la taupe et rêches chez le sanglier (Sus scrofa); de la morphologie : légèrement ondulés chez le chevreuil (Capreolus capreolus), raides chez le blaireau (Meles meles) et laineux chez le mouflon d’Arménie (Ovis gmelinii); de leur quantité: environ 150000poils/cm2 pour la loutre de mer (Enhydra lutris), tandis que l’homme en compte autant mais sur toute sa tête!

source : Les mammifères de tout poil [Livre] : 90 clés pour comprendre / Patrick Haffner, Audrey Savouré-Soubelet

 

Dans ces annales du Museum d'histoires naturelles, les poils de bourre sont qualifiés de poils laineux et les poils de jarre sont appelés "poils soyeux" : "Les premiers constituent la partie la plus fine du vêtement; celle qui semble surtout destinée à préserver les animaux du froid et qui se développe, sans comparaison, plus abondamment sous l’influence des régions polaires, que sous l’influence des régions équatoriales. Ces poils, chez les animaux sauvages, sont ordinairement frisés, cachés sous les poils soyeux et peu colorés."

 

Quelques documents pour aller plus loin :

- CARACTERISATION MORPHOLOGIQUE DES POILS DE MAMMIFERES TERRESTRES DE LA FAUNE SAUVAGE FRANÇAISEMETROPOLITAINE

- Curly-haired pigs and other animals with natural waves

- 10 Curly Animals That Aren't Poodles or Sheep

 

Bonne journée

DANS NOS COLLECTIONS :

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire