Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > "netsuke moyenâgeux"

"netsuke moyenâgeux"

par bobdecarry, le 25/07/2020 à 14:00 - 150 visites

Bonjour,
Certains ivoires anciens ont, a leur arrière, deux trous de passage pour cordelette.
Mais je n'ai pu trouver aucune info : qui les portait ( moines ?) et pour qu'elle utilisation ? Peut on les rapprocher des netsuke japonais ?
Merci de m'éclairer !
Cordialement

Pièces jointes:

orant2.jpg
orant2.jpg [ 889.1 Kio | Consulté 104 fois ]
orant1.jpg
orant1.jpg [ 1003.46 Kio | Consulté 104 fois ]

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 27/07/2020 à 16:22

Bonjour,

Avez-vous des exemples précis des objets que vous décrivez ? De notre côté nous trouvons bien quelques exemples d’objets en ivoire ou en os datant du Moyen Âge et munis de trous de suspension, mais nous ignorons s’ils s’apparentent à ceux auxquels vous faites référence :

- Pendentif (p.121-122) : Le mobilier osseux travaillé découvert sur le site du «Vieux-Château» de Château-Thierry (Aisne). IXe-XIIe siècles, Jean-François Goret, Revue archéologique de Picardie Année 1997 3-4 pp. 101-136

- Sceau médiéval

- Pendeloques


Les objets que nous trouvons dans la collection du musée de Cluny ne semblent pas correspondre à votre description.

Par ailleurs notons que la présence de trous n’est pas toujours prévue pour le passage d’une cordelette ou d’une ficelle : il peut aussi s’agir de trous de fixation pour une statuette ou une plaque qui à l’origine était fixée sur un socle ou un autre support.


En tout état de cause il ne semble pas y avoir eu en Europe d’équivalent des netsuke japonais, qui avaient une fonction bien précise :

« Le vêtement traditionnel japonais (le kimono) est dénué de poche. Les femmes japonaises ont souvent recours à des sacs à main pour garder auprès d'elles papiers, clés, médicaments ou monnaie. Pour garder sur lui ce genre de petits objets, l'homme utilise des boîtes ou des bourses qu'il fixe à la ceinture de son kimono.
L'ensemble des éléments qu'il porte à cette large bande de tissu appelée obi reçoit le nom de sagemono (les objets suspendus). En effet, les bourses, le nécessaire à écrire (yatate), l'étui à pipe (kiseru-zutsu) et la boîte à médicaments ou à sceaux (inrô) sont maintenus par des cordons, ces derniers sont passés entre la ceinture et le kimono. Fixé à l'extrémité supérieure de chaque cordelette, le netsuke (« Ne » : racine ; « tsuke » : attacher) est placé au-dessus de l'obi ; de par sa forme et son volume, un peu à la manière d'un taquet, il bloque le cordon et maintient le sagemono à la ceinture.
Objet de petite taille, le netsuke a donc, avant tout, un rôle utilitaire. »
Source : A quoi sert un netsuke ?, alienor.org


Si vous avez des précisions à nous apporter n’hésitez pas à poser une nouvelle question via « je pose ma question ». Sachez que vous pouvez également nous envoyer des images par email à l’adresse gds_support@bm-lyon.fr.


Bonne journée.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 28/07/2020 à 10:12

Bonjour,

Nous avons bien reçu vos images et les avons ajoutées en pièce jointe à votre question.
Gardez à l'esprit que nous sommes bibliothécaires, et nullement des spécialistes. Néanmoins pour nous cet objet est effectivement un netsuke, et n'est donc pas originaire d'Europe. Nous peinons à identifier le costume du personnage, mais notez que certaines de ces figurines pouvaient représenter des sujets étrangers, par exemple des hollandais...
Un antiquaire ou un commissaire-priseur pourra certainement vous en dire plus sur votre statuette.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact