Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Maison du crible

Maison du crible

par C.L., le 07/01/2020 à 15:47 - 863 visites

Bonjour,

Je recherche des informations sur l'histoire de la Maison du Crible située rue du Boeuf à Lyon. Auriez-vous des éléments sur son origine, son constructeur (je lis qu'il pourrait d'agir de l'architecte italien Sebastiano Serlio, sans certitude), ses occupants, son insertion dans le quartier du Vieux Lyon, etc. ?

En vous remerciant par avance,

Bien cordialement,

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 09/01/2020 à 12:48

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,

Cette maison du Crible dite « Tour Rose » au n°16 de la rue du Bœuf dans le 5e arrondissement, quartier Saint-Jean, fait partie des éléments patrimoniaux remarquables de l’architecture Renaissance du Vieux Lyon. A ce titre, elle a déjà fait l’objet de plusieurs questions posées au Guichet du savoir.

Aussi, nous vous proposons la lecture des différentes réponses faites qui vous apporteront de nombreux éclairages sur l’histoire de cette maison :
- Origine du nom « Maison du Crible »
- Bâti de la Tour Rose : architecture et crénelage
- Couleur de la Tour « Rose »

Sur la Base Photographes en Rhône-Alpes, vous trouverez également plusieurs clichés de cette maison du Crible avec des commentaires historiques :
- La Maison du Crible, 16 rue du Boeuf : portail à deux colonnes et fronton sculpté
- Le puits de la Tour rose. Cette photographie est accompagnée d’un article publié le 19 janvier 1988 dans Lyon Figaro sous la plume de Léon Bruneau qui retrace l’histoire de la maison du Crible en mentionnant le Fonds Joseph Pointet des archives municipales de Lyon à l’origine de cette reconstitution historique.
- Maison du Crible, 16 rue du Boeuf : porte dans la cour intérieure
- La "Tour rose" dans la cour de la maison du Crible
- Maison du Crible, 16 rue du Boeuf : détail dans la cour intérieure
- Maison du Crible, rue du Boeuf : le porche d'entrée

A voir également les photographies de la Tour Rose issues du Fonds Georges Vermard prises à la fin des années 1960 :
- Les vieilles enseignes : la Tour Rose
- Lyon, vieux quartiers : Traboule de la tour rose
- Lyon, vieux quartiers : Tour rose
- Lyon, vieux quartiers : Tour rose

L’historienne Dominique Bertin, maître de conférences à l'Université Lumière Lyon 2 a écrit de nombreux textes sur cette maison. Vous pouvez lire en ligne celui de 2011 : LYON, La Tour Rose, 16 rue du Bœuf (ex rue Tramassac, devient rue du Boeuf au XVII s.)

Concernant l’attribution de la construction de cette maison particulière à l’architecte italien Serlio, un article publié dans le n° 146, juin 2016 du journal de la Renaissance du Vieux Lyon intitulé « Des pierres et des hommes : 16, rue du Bœuf, alias Le Crible, alias La Tour Rose : quelques hypothèses » par Maryannick Lavigne-Louis, vient corroborer cette affirmation :
Citer:
Martin de Troyes, propriétaire depuis 1541 fait reconstruire la maison du Crible vers 1550. Entre 1548 et 1552, Sébastien Serlio réside à Lyon où il rejoint son autre mécène, le cardinal de Ferrare, auquel il fait construire un hôtel particulier dont seul subsiste le portail rustique. Le portail à bossages rustiques du 16 rue du Bœuf en est pratiquement une réplique. Il semble donc bien possible d’attribuer à Serlio la construction de la maison de Martin de Troyes y compris la curieuse et inhabituelle tour d’escalier.

De nouveaux travaux seront menés au milieu du 17e siècle par le propriétaire suivant qui l’acquiert en 1624 : Jean de Pomey, procureur du Roi et échevin de Lyon. En 1659, il fait moderniser la façade sur rue en refaisant notamment les fenêtres et les arcs de boutique. Il a également fait réaliser des peintures murales à ses armes à l’intérieur de la maison.

La restauration de ce fleuron lyonnais ne date que du dernier tiers du XXe menée à bien par Philippe Chavent à l’aide de son ami architecte Pierre Vurpas, qui y ouvre en 1975, un prestigieux restaurant sous l’appellation « La Tour Rose ». Les travaux gigantesques auront lieu de 1988 à 1990 avec notamment la création d’une cour intérieure, la réouverture d’une tour enserrée et sa réinstallation un peu plus au Sud pour en faire également un hôtel, au 22 rue du Bœuf en devenant « La Maison Rose ».
Source : La nouvelle Tour Rose, Bulletin RVL n°74, mai 1991

Enfin, en 2016 Philippe Chavent dépose le bilan. Il faudra attendre 2018 pour un nouvel envol de ce restaurant renommé et redonner sa splendeur à ce bâtiment emblématique du Vieux-Lyon. Source : Lyon : la métamorphose annoncée de “la Tour rose”, France 3 Auvergne Rhône-alpes, 20/04/2018

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 09/01/2020 à 17:54

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,

En complément d'information, en ce début 2020, la maison du Crible et sa tour rose renaît à nouveau avec le projet culinaire Food Traboule qui va rassembler une quinzaine de restaurateurs et ouvrira au public le 15 janvier.
Source : Food Traboule, le food court de Lyon, ouvre bientôt / Lyon capitale, 18 décembre 2019
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact