Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Monument de la République

Monument de la République

par Deja, le 05/07/2019 à 13:44 - 217 visites

Bonjour,

Je cherche des renseignements sur l'inauguration du monument de la République place Carnot (actuelle statue de Marianne). A-t-il été livré et inauguré en 1887, j'ai aussi lu qu'il n'a été terminé qu'en 1894 et devrait etre inauguré par Sadi Carnot? Avez vous plus d'informations/confirmation?
D'avance, je vous remercie.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 06/07/2019 à 14:40

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,

Ce monument à la République de la Place Carnot a connu toute une histoire que nous allons vous raconter ci-dessous.

Pour répondre à votre question précise sur l’inauguration de cette statue monumentale, c’est effectivement l’assassinat du Président Sadi Carnot à Lyon dans la soirée du 24 juin 1889 qui a renvoyé son inauguration aux calendes grecques.

Concernant l’origine de ce monument, elle commence dès les années 1870 ; la statue de Napoléon Ier au centre de la place Perrache (qui prendra le nom de Place Carnot suite à l’assassinat du Pdt Carnot) est alors en ruines. Elle sera détruite en 1875 et remplacée par les fontaines du monument à Vaïsse en 1877. Dans les années 1880, l’idée d’élever un monument à la République se fait jour, son principe est adopté en 1886 par le Conseil municipal. Sous la conduite de l’architecte de la ville, Hirsch, un concours est lancé. C’est l’œuvre de l’architecte Blavette et du sculpteur Emile Peynot qui le remporte. La pose de la 1ère pierre se fait le 8 octobre 1888 à 15h30 en présence du Pdt Sadi Carnot. Mais l’inauguration prévue depuis 1885 pour le 14 juillet 1889 est progressivement reportée au 14 juillet 1894 ; avec l’assassinat du Pdt Carnot, elle n’aura finalement jamais lieu. L'oeuvre est achevée en 1893, son coût total s’éleva à 500 000 francs.

Cette statue monumentale est constituée à l’origine d’une balustrade avec quatre fontaines provenant du monument à Vaïsse de la place des Jacobins qui ceignent le terre-plein circulaire au centre duquel s’élève le monument de la République constitué d’un fût en pierre de 11 m de haut ; au sommet se dresse une statue en bronze de la République. L’ensemble repose sur une vaste base en forme de proue de navire ; il vogue porté par le Rhône et la Saône. De chaque côté, se dressent les groupes allégoriques en pierre représentant la Ville de Lyon, Liberté, Egalité, Fraternité

La base Photographes en Rhône-Alpes de la bibliothèque propose des vues de cette statue telle qu’elle était fin XIXe (cartes postales et photographies) :
- Lyon : La Statue de la République ; Place Carnot – avant 1904
- Lyon illustré : Cours de Verdun et Monument de la République- vers 1900
- Lyon : Place Carnot ; Gare Perrache – vers 1900
- Lyon : La Place Carnot et le monument de la République
- Le monument à la République, place Carnot – 19..

En 1975, les travaux de percement du métro amènent à la destruction du monument. Les groupes Liberté, Egalité, Fraternité sont conservés et éparpillés dans Lyon. Elles se trouvent aujourd’hui en partie dans le parc Bazin :
- Le square Georges-Bazin : statue allégorique La Liberté, prise de vue 2009
-Le square Georges-Bazin : statue allégorique L’égalité, prise du vue 2009
Les statues du Rhône et de la Saône sont détruites ainsi que les fontaines.
La statue de la République, reconstruite sur son fût directement posé au sol, s’élève à quelques distance du centre, sur la partie Est, au dos de la rue Duhamel.
Dès lors ce qui reste du monument, encore visible aujourd’hui n’a plus le charme ni les proportions de l’œuvre originale.
-Place Carnot : statue de la République, prise de vue 2011
-Place Carnot : statue de la République, prise de vue 2011

Sources consultées à la bibliothèque:
- Le Monument public français, l'exemple de Lyon, thèse de doctorat d'Etat, Tome IV. Les Monuments permanents / G. Gardes, 1986, p.445-450
- Le quartier Perrache : 1766-1946 : étude d'histoire et de géographie urbaines / Félix Rivet, 1951
- La Construction lyonnaise 1879-1914, journal du 19e numérisé et disponible dans Numelyo, la bibliothèque numérique de Lyon
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact