Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Réchauffement de la planète et contraire.

Réchauffement de la planète et contraire.

par Hazem, le 12/06/2019 à 09:26 - 148 visites

Bonjour,
Pourquoi on parle souvent du réchauffement de la planète mais pas du contraire? s’agit-il du même phénomène et mêmes conséquences ?
Merci beaucoup

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 12/06/2019 à 16:53

Bonjour,

L’expression réchauffement climatique, qui désigne le réchauffement global de la planète, prête parfois à confusion, car les changements que l’on observe depuis plusieurs années ne vont pas partout, ou toujours, dans le sens du réchauffement : en janvier dernier on a par exemple observé une vague de froid historique aux Etats-Unis.

C’est pourquoi désormais certains lui préfèrent l’expression « changement climatique » :

« Quelle est la différence entre le « réchauffement climatique » et le « changement climatique » ? La deuxième expression semble plus appropriée pour parler des évolutions en cours : la hausse des températures n'est pas un phénomène linéaire.

Les températures des océans et de l’atmosphère sont en hausse depuis des décennies. L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé que les 4 dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées.

Une expression consacrée pour qualifier ce phénomène est celle de « réchauffement climatique ». Mais est-elle vraiment appropriée ? Les températures moyennes enregistrées par l’OMM ne montrent pas forcément une hausse progressive dans le temps.

L’institut spécialisé note que l’année la plus chaude enregistrée entre 2015 et 2018 est 2016, avec 1,2°C de plus qu’à l’époque préindustrielle (1850-1900). Quant à 2018, une hausse de 1,1°C a été enregistrée par rapport à ce repère. Il a fait moins chaud en 2018 qu’en 2016.

Ces données ne semblent pas cohérentes avec l’idée d’un « réchauffement climatique ». Pourquoi les températures enregistrées certaines années ne sont-elles pas plus élevées que celles des années précédentes ? Thibault Turchet, juriste au sein de l’association Zero Waste France, nous éclaire : « On observe une tendance à l’augmentation, mais ce phénomène n’est pas homogène. C’est pour cela qu’il vaudrait mieux parler de changement plutôt que de réchauffement climatique. »

Il ajoute que tous les endroits sur Terre ne sont pas concernés de la même manière. On sait par exemple qu’en Arctique, la température de l’air augmente deux fois plus vite que la moyenne mondiale.

Réchauffement ou changement ?

Pour comprendre cette nuance, il est intéressant de regarder les termes employés en anglais pour décrire ces phénomènes.
• L’expression « global warming » peut être traduite par « réchauffement global », « réchauffement planétaire » ou « réchauffement climatique »,
• Et l’expression « climate change » peut être traduite par « changement climatique ».

Le réchauffement climatique désigne, selon le dictionnaire, une « modification du climat de la Terre, caractérisée par un accroissement de la température moyenne à sa surface ». Quant au changement climatique, la législation française le définit comme une « variation du climat due à des facteurs naturels ou humains ».

Il est même possible de parler de « changement climatique anthropique » pour préciser que l’on intègre les évolutions liées aux activités humaines, en plus des variations naturelles.

Parler de changement climatique permettrait ainsi de ne pas présumer que la hausse des températures est continue. Cela n’omet pas pour autant qu’il existe bien une tendance globale, à l’échelle planétaire, au réchauffement. »
Source : Pourquoi il ne faut pas parler de « réchauffement climatique » mais de « changement climatique », numerama.com


Même si des phénomènes météorologiques froids sont observés ponctuellement, ils ne remettent pas en cause le fait que c’est bien un réchauffement global que notre planète traverse depuis plusieurs années :

« Météo et climat :quelle différence ?

La météo, c'est le temps qu’il fait à un moment et à un endroit donné

Les prévisions météorologiques n’ont de validité que localement et pour une période courte, de quelques jours. C’est pourquoi une période de froid prononcée localement, ne remet pas en cause la réalité du réchauffement planétaire. De même, une tempête inhabituellement violente n’est pas forcément une preuve de modification du climat. Pour l’affirmer, il faut pouvoir constater que la fréquence d’un événement climatique augmente de façon significative dans une région donnée et sur une longue période.

L'évolution du climat s'observe sur une plus longue période
Le climat désigne les valeurs moyennes des paramètres météorologiques (précipitations, températures, nébulosité...) mesurées sur de longues périodes et sur des secteurs géographiques vastes et bien définis, appelés zones climatiques. 30 ans d’observations sont nécessaires pour définir des caractéristiques d’ordre climatique. L’observation d’un phénomène météorologique, pris isolément, ne renseigne pas sur l’évolution du climat. Il est ainsi plus facile de percevoir les changements de météo, sur du court terme, que l’évolution du climat sur le long terme. »
Source : Le changement climatique en 10 questions, ademe.fr


Pour aller plus loin :

- Comprendre le changement climatique, ecologique-solidaire.gouv.fr
- Données et études statistiques pour le changement climatique, l'énergie, l'environnement, le logement, et les transports, developpement-durable.gouv.fr
- Changement climatique sur le site de l’OMS
- Les températures et l'effet de serre : essai sur l'histoire et l'avenir du climat, Alain Giret
- Une vérité qui dérange : avertissement général, réal. de Davis Guggenheim ; présenté par Al Gore (DVD)
- Une suite qui dérange : le temps de l'action, réal. de Bonni Cohen et Jon Shenk ; scénario d'Al Gore ; mus. de Jeff Beal (DVD)
- Le syndrome de l'autruche : pourquoi notre cerveau veut ignorer le changement climatique, George Marshall
- Portraits d'un monde ébranlé par le changement climatique : Spitzberg, Bangladesh, Chine, Indonésie, Alpes, Camargue, Toulouse : Plume de carotte


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact