Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > En cours > Elements biographie Alexandr Leclerc

Elements biographie Alexandr Leclerc

par MMA7, le 15/04/2019 à 10:25 - 266 visites

Bonjour,

Je souhaiterais avoir des éléments biographiques sur Alexandre Leclerc qui a notamment travaillé à Lyon en tant que Vétérinaire.

Je vous remercie par avance pour votre retour.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 16/04/2019 à 13:46

Réponse de la Documentation régionale

Le site Lyon.la-passion.fr nous apporte un début de biographie d’Alexandre Leclerc :

"Alexandre Leclerc (j'ai vu aussi André) est né à Nogent sur Seine le 18 avril 1851, il est mort à Lyon en 1908 d'après la plaque (j'ai vu aussi 1910) il est honoré comme vétérinaire. Il est arrivé à Lyon pour travailler pour la municipalité dans le service de boucherie ce qui l'a conduit à organiser le grand abattoir qui est devenu la halle Tony Garnier. Il a fondé l'institut des vaccins de Lyon. Il a fait des recherches sur la trichine et le carcinome du cheval. Auparavant, on était quai de la Vitriolerie et sur le chemin de la Vitriolerie à Saint Fons. Son homonyme plus connu, le général Leclerc a sa place dans le sixième."

Complétons-là grâce au Journal de médecine vétérinaire publié à l'École de Lyon qui consacre son numéro de novembre 1912 aux fêtes du cent-cinquantenaire de l’école vétérinaire de Lyon. C'est dans ce contexte qu'a été inauguré le 28 octobre 1912 un "monument A. Leclerc aux nouveaux abattoirs de la Mouche" . Les différents discours tenus à cette occasion et reproduits en partie dans la revue permettent de retracer la carrière d’Alexandre Leclerc. En voici une rapide synthèse ; nous vous invitons à lire la publication dans son intégralité pour plus de détails.
Vétérinaire militaire, il obtient en 1879 la place d’inspecteur principal des viandes à Lyon, dans un service nouvellement créé qu’il développe et organise. En 1882, il fonde à l’initiative du maire de Lyon un service de vaccination pour lutter contre la variole. Il est chargé de la production du vaccin. Il milite pour création d’un abattoir unique répondant aux règles d’hygiène. D’une santé précaire, il demande sa retraite en 1905. Il meurt le 1er mai 1908. Membre et président de la Société de médecine vétérinaire de Lyon et du Sud-Est, il a collaboré à L’écho des sociétés et associations vétérinaires de France et au Bulletin de l’association française des vétérinaires inspecteurs des viandes. Il a publié différentes études et rapports dont les plus importants sont cités dans l’allocution de M. Labully. Il reçoit plusieurs distinctions honorifiques, dont sa nomination dans l’Ordre de la Légion d’honneur en 1903.

On retrouve une publication équivalente dans le Bulletin des Société des sciences vétérinaires de Lyon de 1912, où sa carrière militaire est détaillée.

Vous trouverez un dessin du «monument à la mémoire d'Alexandre Leclerc, fondateur du service de l'inspection des viandes de Lyon, dont le nom a été donné à l'avenue qui part du Rhône pour aboutir aux abattoirs » dans la Construction Lyonnaise n°21, du 1er novembre 1912. Selon ce dessin, la date de naissance d'Alexandre Leclerc serait le 18 avril 1850.

Le nom d'Alexandre Leclerc est attribué à l’ancien chemin de la Vitriolerie le 28 mars 1912 par délibération du conseil municipal. Source : Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario.

En complément, vous trouverez dans le l'Ancien Guignol n°117 du 12 avril 1884, un article consacré à l'inspecteur Leclerc, qui vous en apprendra plus sur son caractère, sa physionomie et ses passe-temps !

n'hésitez pas à prolonger votre recherche dans la presse lyonnaise numérisée sur Numelyo.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact