Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > En cours > Patrimoine parking Saint-Georges

Patrimoine parking Saint-Georges

par clemenceguide, le 15/03/2019 à 14:08 - 58 visites

Bonjour Guichet du Savoir,

Dans le parc de stationnement Saint-Georges, place Benoit-Crépu, au niveau - 1 il y a une sorte d'épitaphe ancienne gravée, et en dessous la traduction que voici :

"le noble seigneur Nicolas François Deville a posé la première pierre de cet édifice pastoral le vingtième jour du mois de novembre de l'an de grâce 1756".

J'aurais voulu savoir : où cette plaque a-t-elle été retrouvée, quel est cet édifice pastoral et si on peut en savoir plus sur ce Nicolas Deville (j'ai simplement trouvé qu'il était ingénieur en chef, mort en 1770) ?

Je vous remercie,

Bien cordialement

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 19/03/2019 à 11:50

Bonjour,

Nous ne savons si cette épitaphe fait partie de l’œuvre, « alentours : triptyque pour Saint Georges » réalisée par Marin Kasimir en 2005.
Dans un fascicule, L’art dans les parcs, Lyon Parc Auto explique l’œuvre et rappelle qu’au - 1 a été conçue une image horizontale et mesurant 55 cm de long. « Cette photographie est narrative : elle commence avec une prise de vue au fond du chantier montrant une paroi moulée, des poutres, des barrettes et une des barques découvertes pendant les fouilles archéologiques du site ». Faut-il inscrire l’épitaphe dans ces fouilles ou dans cette démarche artistique, nous n’en savons pas plus et allons interroger LPA.

En attendant, voici ce que nous dit le Catalogue des lyonnais dignes de mémoire de Nicolas-François Deville, « fils du précédent [André-Nicolas] et son successeur dans la place d’ingénieur en chef dans nos provinces où il a dirigé plusieurs travaux importants, membre de l’Académie de Lyon et de l’Académie royale des beaux-Arts, auteur de plusieurs ouvrages né en 1712, mort le 18 décembre 1770 ».

Le Dictionnaire des grands lyonnais mentionne aussi qu'il est "membre de l’Académie de Lyon, cet architecte a conçu les quais le long du Rhône entre les ponts de la Guillotière et de Saint Clair".

D'autres écrits comme La France Littéraire, le Nouveau dictionnaire biographique et critique des architects franc̜ais de Charles Bauchal (1887) La Revue d'Histoire de Lyon (1911) parlent aussi, brièvement, de cette personne.

Nous vous suggérons aussi de parcourir l'un des manuscrits de Nicolas-François Deville mis en vente sur Delcampe.net.

De même que vous pourriez lire Mémoire sur les grandes routes et chemins de la generalité de Lyon pour servir à en connoitre l'utilité relativement au commerce de Deville.

En guise de conclusion, vous trouverez certainement d’autres informations aux Archives municipales.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact