Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Place St Jean

Place St Jean

par martineu, le 08/02/2019 à 11:07 - 1143 visites

En quelle année le 6 de la place StJean a t il été construit et en quelles circonstances? Merci

Réponse de Bergergeorges

par Bergergeorges, le 08/02/2019 à 16:19

En quelle année le 6 de la place a t il été construit et dans quelles circonstances Merci

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 09/02/2019 à 15:49

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,
Nous savons malheureusement très peu de choses de l’immeuble du 6 place Saint-Jean. Sur la fiche que lui consacre l’Inventaire du Patrimoine de Rhône-Alpes, nous apprenons que l’immeuble « traboule » sur la rue Tramassac (5-7). Il présente à cet endroit six niveaux d'élévation, et sept niveaux sur la place Saint-Jean. Nous n‘avons pas de précision sur l’année de construction, mais celle-ci daterait de la première moitié du 19ème siècle.

Toutes les recherches menées dans nos ouvrages sont restées malheureusement infructueuses. Contactée, l’association Renaissance du Vieux-Lyon, que nous remercions au passage pour son aimable coopération, n’a pas été en capacité de nous fournir plus de renseignement sur cet immeuble.

Nous trouvons toutefois dans le livre Le Vieux-Lyon : histoire & architecture une information qui pourrait confirmer la période de construction de l’immeuble et en expliquer les circonstances. Nous reproduisons ici ce passage : « … Après la révolution, le déclin économique du Vieux-Lyon s’accélère et avec lui le renouvellement social. Les gens aisés ne demeurent plus guère que dans les secteurs les plus agréables, comme les quais où une architecture de qualité se maintient. Mais en ce début du XIXe siècle, on construit surtout des maisons de rapport de qualité médiocre, à l’usage des populations peu fortunées (artisans et ouvriers soyeux, petits commerçants) qui prennent possession du quartier […] Les façades sont sans relief et sans ornementation […] » Il est permis ici d’établir un lien entre cette description des « maisons de rapport » du Vieux-Lyon et l’immeuble qui nous intéresse.

En 1930 l’immeuble réchappe par miracle à la catastrophe de Fourvière. Dans la nuit du 12 au 13 novembre deux glissements de terrains successifs emportent plusieurs centaines de mètres cubes de terre, détruisant six immeubles du Chemin-Neuf et de la rue Tramassac, dont L’Hôtel du Petit Versailles, situé à la même hauteur des numéros 5 et 7, mais de l’autre côté. Dans l’ouvrage La catastrophe de Fourvière 13 novembre 1930 on peut voir une photographie de l’immeuble (dont la façade à cette époque était très défraichie) aux pieds de l'immense chantier de consolidation de la colline. Il y est écrit qu’en 1931 « la ville de Lyon acquiert une quinzaine d’immeubles - dévalués - de la rue Tramassac, depuis le n°2 jusqu’au 28, et le 7 de la place Saint-Jean dont la partie arrière a été endommagée. »

Bonne journée
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact