Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Hôtel Piolat et Lutétia

Hôtel Piolat et Lutétia

par Le Kangourou, le 05/02/2019 à 15:24 - 644 visites

Bonjour,
Je cherche des infirmations sur l'ancien hôtel Piolat et Lutetia, devenu mercure, situé face à la gare des Brotteaux. Merci !

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 06/02/2019 à 15:45

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,
L’immeuble situé au 114 boulevard des Belges, célèbre pour avoir abrité le Grand Hôtel Piolat, est édifié entre 1910 et 1911 par l’architecte P. Martinon. Dans un article de La Construction lyonnaise, du 01/04/1911, nous apprenons que l’inauguration du bâtiment se produit le 15 avril du même mois; « Silhouette élégante, façades attirantes, confort moderne : voilà ce qui s'en dégage ».
Une brève notice dédiée à cet immeuble est présente dans le Bulletin municipal du 12/08/2001. Nous citons ici ce texte intégralement
Citer:
Si la composition d’ensemble rappelle le Grand Hôtel Bellecour, le décor monumental, avec ses ornements (des fleurs et des fruits) placés en hauteur à la manière d’un ordre colossal, dérive peut-être de l’Hôtel terminus (Château Perrache) (G.Ghedanne, architecte, 1905). Un an après avoir déposé son projet, l’architecte demandait à le modifier en ajoutant un troisième bow-window (fenêtre en arc) sur l’angle. « Franchement moderne » selon le jugement de la Construction lyonnaise, cette façade illustre, en effet, quelques-unes des solutions formelles de l’Art Nouveau, comme l’animation (les fenêtres en saillies) et la variété (l’alternance des balustrades en pierre et des ferronneries au dessin floral).
L’immeuble de P. Martinon présente de nombreux points communs avec d’autres édifices construits dans le quartier de la gare des Brotteaux dans le premier tiers du XXe siècle, notamment l’usage du répertoire de l’Art Nouveau. A cette époque, en effet, la volonté de créer autrement est encouragée par les nouvelles possibilités qui s’offrent aux architectes. Cependant - nous citons ici l’article, Le quartier de la gare des Brotteaux, urbanisme et architecture, 1900-1930 , paru dans le Bulletin Municipal du 18/07/2011 : « (…) aucun architecte n’ayant réellement exploité toutes les possibilités offertes par le style (Art Nouveau), comme ce fut le cas dans d’autres villes européennes […] les édifices du quartier de la gare des Brotteaux relèvent plutôt de l’éclectisme."

L’immeuble du Grand Hôtel Piolat fut primée lors du concours de façades de 1909-1911.

Vous pourrez, grâce aux PDF joints à notre réponse, lire les deux articles que le journal La Construction lyonnaise a fait paraître sur l’Hôtel Piolat.

Pour plus d’information :
- Le quartier de la gare des Brotteaux, urbanisme et architecture, 1900-1930, mémoire de master en Histoire de l’Art

Bonne journée

Pièces jointes:

La construction Lyonnaise du 01041911. Page 1.jpg
La construction Lyonnaise du 01041911. Page 1.jpg [ 391.22 Kio | Consulté 634 fois ]
La construction Lyonnaise du 01041911. Page 2.jpg
La construction Lyonnaise du 01041911. Page 2.jpg [ 382.98 Kio | Consulté 634 fois ]
La construction lyonnaise du 01061911 page 3.jpg
La construction lyonnaise du 01061911 page 3.jpg [ 368.4 Kio | Consulté 634 fois ]
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact