Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > citations

citations

par Bertrand54102, le 06/01/2019 à 15:43 - 703 visites

Bonjour,

Je trouve deux citations qui semblent apocryphes, je ne trouve sur Internet aucune source primaire qui appuierait la véracité :
- la première de attribuée à Bossuet, avec des variantes : « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »
- la deuxième attribuée à Lacan durant les événements de mai68, apparemment dite à l’oral pendant une conférence à la Sorbonne : « Vous voulez un maître [ou des maîtres], vous en aurez. »

Merci de me dire si ces citations sont réelles ou fictives et de me donner les sources exactes en cas de réponse positive.

D’avance merci, bon courage et bonne journée !
Et bonne nouvelle année !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 08/01/2019 à 14:45

Bonjour,

Nos recherches ont apporté sensiblement les mêmes résultats que ceux mentionnés sur cette page Wikipedia.

Dans Gallica, on retrouve les occurrences suivantes pour l'expression "Dieu se rit" :

- Histoire des variations des églises protestantes. Tome 1 / par Bossuet
" C'était bien fait, Mais Dieu se rit des prières qu'on lui fait pour détourner les malheurs publics, quand on ne s'oppose pas à ce qui se fait pour les attirer. Que dis-je ? Quand on l'approuve et qu'on y souscrit, quoique ce soit avec repugnance. Melancton le sentait bien; et troublé de ce qu'il faisait, autant que de ce que faisaient les autres, il prie son ami de le soutenir : « Ecrivez-moi souvent, je n'ai de repos que par vos lettres. » "

- Oeuvres complètes de Bossuet. Vol. 7 / Bossuet - Elévations sur les mystères - XVII. SEMAINE. - Suite des mystères de l'enfance de JESUS-CHRIS T. VIIIe ÉLÉVATION. La jalousie et l'hypocrisie d'Hérode sa politique trompée.
" Mais en même temps Dieu se rit du plus haut des Cieux de leurs ambitieux projets. Hérode avoit poussé jusqu'au dernier point les rafinemens politiques: Allez, informez-vous soigneusement de cet enfant. "

- Sermons de messire Jacques-Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, conseiller du roi en ses conseils, & ordinaire en son conseil d'État, précepteur de monseigneur Le Dauphin, &c.. Tome 4
" Dieu se rit de ses vains conseils, & il les dissipe ; car c'est lui dont il est écrit, « Qu'il réprouve » les desseins des peuples, qu'il ( a ) confond quand il lui plaît les entreprises des (b) Grands, & qu'il est terrible en conseils par - dessus les enfans des hommes ". C'est lui qui élève, c'est lui qui abaisse, c'est lui qui donne la gloire, c'est lui qui la change en ignominie , c'est lui qui prend Cyrus par la main, dit le Prophete Isaïe, qui fait marcher la terreur devant sa face & la victoire à sa suite, qui le mene triomphant par toute la terre, & qui abaisse à ses pieds toutes les puissances du monde. "


On retrouve la formule citée notamment par Jules Lemaitre :

- L'Action française : organe du nationalisme intégral / 14 décembre 1923
" Tous ces républicains sont admirables : selon le grand mot d’un des fondateurs selon le grand mot d’une des fondateurs de l’Action française. Ed. Tauxier, si souvent repris par Jules Lemaître, ils maudissent les effets dont ils chérissent les causes. "

- Histoire égoïste / Jacques Laurent
" Pour l’Action française ce comportement qui n’était pas du tout particulier à Esprit tombait sous le jugement de Jules Lemaître dénonçant ceux qui maudissent les conséquences de causes qu’ils vénèrent."


Quant à la deuxième citation, elle est bien de Jacques Lacan. On la retrouve dans L'envers de la psychanalyse : 1969-1970 à la page 239 (Analyticon).
Il la prononce face à des étudiants à Vincennes le 3 décembre 1969.
« L’aspiration révolutionnaire, ça n’a qu’une chance, d’aboutir, toujours au discours du maître. C’est ce dont l’expérience a fait la preuve. Ce à quoi vous aspirez comme révolutionnaires, c’est à un maître. Vous l’aurez.  »
source : J. Lacan, Annexes au Séminaire, Livre XVII, L’envers de la psychanalyse, Paris, Le Seuil, 1991, p. 239.

Meilleurs vœux également pour 2019 !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact