Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Jean sans Peur a-t-il fondé l'ordre du houblon

Jean sans Peur a-t-il fondé l'ordre du houblon

par jeansanspeur, le 30/11/2018 à 12:41 - 92 visites

Bonjour,

Certains ouvrages sur l'histoire de la bière font mention de l'ordre du houblon, qui aurait été fondé par le duc de Bourgogne Jean sans Peur, en 1419. Il aurait imposé l'usage de cette céréale dans la fabrication de la bière en Flandre.
Néanmoins, je ne suis pas parvenu à trouver de sources précises sur ce sujet.
L'ordre du houblon a-t-il vraiment existé ? Et quel fut son rôle ?
Je vous remercie.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 03/12/2018 à 11:57

Bonjour,

Si de nombreuses études mentionnent la création de l’ordre du houblon par Jean sans Peur, nous ne trouvons pas de réelles informations sur l’ordre même.

Dans, le Guide des bières du Nord 2016-2017, Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette indiquent que « La généralisation de l’utilisation du houblon dès le XIIIe siècle au détriment du gruyt (mélange épices et de plantes aromatiques) va apporter de grandes modifications à la fabrication de la bière. Le houblon aura toutes ses lettres de noblesse dès le XVIe siècle. Les travaux de recherche de l’abbesse Hildegard sur les vertus du houblon (antiseptique, conservateur naturel) finiront de convaincre les brasseurs de ses pouvoirs bénéfiques. Jean Sans peur (bien connu dans notre région) crée d’ailleurs l’Ordre du Houblon pour valoriser la culture de cette plante jadis maudite dans les Flandres ».

De même l’ouvrage Hyperlipidémies: de l'histoire et de l'évolution de l'alimentation à la diététique apporte une information similaire :

« La bière est surtout consommée dans le nord et l’est de la France. Dans la Flandre, sous Jean sans Peur, la culture du houblon se généralise ainsi que la bière définitive et il créa à Lille l’ordre du houblon d’or en 1435 ».
Les Annales de Bourgogne (1973) comportent un article mentionnant aussi : « On rencontre ici ou là l’affirmation selon laquelle Jean Sans peur aurait distribué des récompenses, sous forme de médailles, aux planteurs de houblon des Flandres, pour développer cette culture… »

En revanche, le guide Paris méconnu, fournit des dates différentes puisque selon eux, « Jean Sans Peur créa aussi l’ordre du houblon en 1406 et en 1435 un édit imposa cette recette et le mot de bière apparat pour la première fois ».

Pour comprendre la création de cet ordre, il faut revenir sur l’histoire de la fabrication de la bière. Divers-es chercheur-ses consacrent des articles au Houblon.

Dès 1926, L. Reuter revient dans Histoire : des drogues sensorielles : III. De la bière, IV. De la chicha sur l’usage ancien de la bière « Les Egyptiens, vivant 2500 ans avant Jésus-Christ, connaissaient déjà quatre sortes de bières (…) Les Grecs de l’Antiquité n’appréciaient pas cette boisson : ils lui préféraient le vin (…) L’abbesse Hildegarde de Bingen mentionne dans ses Physica, que la bière se préparait alors à l’aide de houblon, d’orge et parfois de feuilles de chêne ».

En 1943, Aug. Chevalier dans Notes sur le Houblon (1 Planche) relate que « Le même auteur [Heyne] attribue aux cloîtres gallo-romains l’invention en France de la bière parfumée au Houblon. La culture de cette plante a même pu se faire en Normandie à une époque om l’on y buvait de ka cervoise (…) Son usage en brasserie ne s’est généralisé qu’au Moyen Age. Une ordonnance de 1495 prescrit de mettre du houblon « dans les bonnes et loyales servoises et bierres » (Littré).

L’histoire de la bière et à travers elle du houblon est aussi relatée sur le site herodote mais aussi dans des ouvrages plus récents dont Histoire naturelle et morale de la nourriture qui revient sur le fait qu’en « 1409, le duc de Bourgogne Jean sans Peur créa l’ordre du Houblon avec la devise « Ich Zuighe » ; qui signifie en flamand : « Je savoure ».

Par ailleurs, dans Bière et alchimie, Bertrand Hell rappelle que « l’introduction du houblon se heurta en effet à une véritable hostilité. Le houblon fut plusieurs fois proscrit (…) plusieurs souverains (Henri VI, Henri VIII) protégèrent les brasseurs anglais contre cette innovation « malsaine » importée par les flamands au début du XVe siècle (…) ce sont les autorités civiles qui ont en fait véritablement imposé, par la force si nécessaire, l’utilisation du houblon dans la brasserie. Ainsi dans le Premier livre des Mestiers d’Etienne Boileau comportant les premiers statuts des Cervoisiers de Paris en 1268, nous lisons que : « si pour l’efforcier il y mettait autre chose soit des baies, piment poix de résine et quiconque y mettrait quelques unes de ces choses serait passible envers le roi d’une amende de 20 sous » (…)Dans les statuts de la communauté des Brasseurs de Rouen en 1456, l’article VIII stipule : « Feront bonne bière et loyale et n’y pourront mettre poix, laurier, baies ni quelque autre chose fors seulement le gru, l’eau et du houblon en petite quantité » …

Nous vous laissons prendre connaissance de ces deux dernières études et vous rappelons que la devise de Jean Sans Peur était le … houblon !! (Voir là-dessus la base devise de l’université de Poitiers.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact