Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > qu'est devenue SONITA ALIZADEH

qu'est devenue SONITA ALIZADEH

par SUSAN, le 16/11/2018 à 16:41 - 158 visites

bonjour,

je voudrais savoir ce qu'est devenue SONITA, l'héroine du documentaire "SONITA" réalisé en 2015 par Roksareh GhaemMaghami

est-elle toujours aux Etats Unis ? fait-elle une carrière dans le rap, comme elle l'espérait ?

merci de votre réponse

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 19/11/2018 à 12:08

Bonjour,

Commençons par rappeler qui est Sonita Alizadeh, filmée par la réalisatrice iranienne Rokhsareh Ghaemmaghami dans le documentaire Sonita :

« Sonita est une jeune réfugiée afghane, pétillante et pleine de projets, qui a fui la guerre et s’est reconstruite dans un foyer pour ados en Iran. Ses souffrances et ses espoirs, elle les chante dans un rap au flow bouleversant qui lui permet de se faire remarquer au niveau international.
Mais son destin se heurte à une vieille tradition afghane. Sa famille envisage de la vendre 9000$ et de la marier de force, afin que son frère puisse acheter et épouser une femme à son tour.
Sonita refuse de se soumettre, mais pour conquérir sa liberté elle va devoir s’opposer aux siens avec comme seules armes, son courage et ses textes. »
(Source : jaquette du DVD)

Une page Wikipedia consacrée à la jeune rappeuse et militante nous en apprend un peu plus sur son parcours :

« Sonita Alizadeh a dix ans quand elle échappe à son premier mariage forcé mais les talibans obligent la famille à fuir en Iran. Cette dernière se retrouve sans papiers et Alizadeh est obligée de vendre des babioles dans la rue pour survivre. Après avoir entendu une chanson d'Eminem, elle décide de se mettre au rap, qu'elle considère comme « outil d’expression personnel et comme moyen de raconter [mon] histoire au monde entier ». Elle fait du porte-à-porte pour tenter de vendre ses textes bien que cela soit illégal en Iran pour les femmes de chanter.
Elle a 14 ans quand elle croise Rokhsareh Ghaemmaghami, une réalisatrice iranienne qui décide de tourner un documentaire sur elle. Pendant le tournage, la mère d'Alizadeh arrive à Téhéran pour ramener sa fille au pays, qui vient d'être promise en mariage pour 9 000 dollars par sa famille. Pour lui permettre de rester six mois de plus à Téhéran, Ghaemmaghami offre 2 000 dollars à la famille. C'est lors de ce sursis qu'elles tournent le clip de Brides for Sale. Sa vidéo lui permet d'être repérée par l'association StrongHeart, organisation à but non lucratif travaillant sur l'impact des changements sociaux, et de partir étudier aux États-Unis où elle résidera ensuite.
En 2018, elle sort une chanson avec l'artiste japonais Miyavi intitulée Long Nights. Écrite par lui après la visite d'un camp de réfugiés au Liban, la chanson mélange l'anglais et le farsi.

Militantisme

Elle milite contre le mariage forcé des jeunes filles, ayant elle-même échappé par deux fois à des mariages que sa famille voulait lui imposer. Sonita Alizadeh devient alors le symbole de la lutte contre le mariage forcé. Bien qu'il soit interdit pour une femme de chanter publiquement en Iran, où elle réside alors, elle publie en octobre 2014 sur YouTube une vidéo, Brides for Sales (Mariées à vendre). Ce premier clip est vu plus de 600 000 fois sur le site web d'hébergement de vidéos.

Reconnaissance

En 2015, la cinéaste iranienne Rokhsareh Ghaemmaghami réalise un documentaire à son sujet, intitulé Sonita. Le film obtient le Grand prix du jury au festival américain de Sundance en janvier 2016 dans la catégorie World Cinema Documentary.
Cette même année, elle est invitée au sommet annuel de l'association Women in the World à Londres. En octobre de l'année suivante, plusieurs médias français la reçoivent à l'occasion de sa visite en France pour la sortie en salle du documentaire qui lui est consacré, y racontant son parcours. »

Pour en savoir plus sur son histoire on peut aussi lire les planches de Pénélope Bagieu sur le blog des culottées, ou encore regarder cette vidéo d’Arte :




Aujourd’hui Sonita poursuit son combat pour la fin du mariage forcé avec le soutien de l’association Strongheart. Elle a récemment été nominée pour le MTV EMA Generation Change award.
S’exprimant toujours à travers le rap, elle a récemment sorti un nouveau titre, Brave & Bold.


Vous pouvez la suivre sur les réseaux sociaux twitter et facebook, et sur son site web : sonita.org.


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact