Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Toits en ardoise à Lyon

Toits en ardoise à Lyon

par dlyon, le 07/10/2018 à 21:38 - 264 visites

Bonsoir,
Au cours d’une visite menée au Grand-Hôtel-Dieu,
J’ai appris avec surprise que la toiture des trois dômes de ce monument n’avait pas été réalisée avec des ardoises comme on pourrait le croire, car cela aurait été trop coûteux de les importer, mais en terracotta avec un enduit donnant l’illusion de l’ardoise...
Il est vrai que le résultat est à s’y méprendre.
Les toits lyonnais sont effectivement connus pour leurs tuiles rouges...
Toutefois, on peut observer d’autres exemples de quelques bâtiments avec des toits « couleur ardoise »...
(Notamment côté Rhône rive gauche : une maison de style Louis XIII construite au 19e-s)
Question : tous les toits à Lyon qui ressemblent à des toits en ardoise sont-ils bien en ardoise ou ont-ils été réalisés « couleur ardoise » à l’instar du Grand-Hôtel-Dieu ?
Merci beaucoup pour élucider ce nouveau mystère...
Très belle semaine @ toute l’équipe du Guichet.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 09/10/2018 à 17:00

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,

Malgré nos recherches, nous n'avons malheureusement trouvé aucune indication concernant ce point précis d'architecture lyonnaise. Il ne nous a pas été donné de confirmer non plus le matériau constituant les tuiles de l'Hôtel-Dieu.

Ouvrages consultés :


Par ailleurs, on trouve dans un article de Lyon-Revue, d'octobre 1882, les lignes suivantes à propos de l'invasion des tuiles Montchanin de couleur rouge remplaçant les tuiles d'ardoises sur les toits lyonnais :
Citer:
Ainsi que nous l'avons dit en commençant, la Compagnie Montchanin possède une terre à tuiles d'excellente qualité, d'une solidité qui défie le temps, mais qui donne des produits d'une couleur atroce: il faut que cette Société se persuade bien que la tuile rouge n'est pas monumentale, du moins en France, peut-être à Tombouctou; dans tous les cas, elle ferait bien d'aviser à mettre dans ses terres de fabrication, excessivement chargées d'oxyde de fer, quelque ingrédient chimique qui, à la cuite, les colorerait en teinte foncée et atténuerait un peu leur violence de ton. 11 est certain que si ladite Compagnie parvenait à fabriquer une tuile analogue à la tuile vernie noire, si en usage dans le Lyonnais aux dix-septième et dix-huitième siècles si elle pouvait, en un mot, offrir à notre consommation locale, une tuile d'un ton plus sourd et plus en rapport; par la forme, avec nos anciennes traditions, elle ferait une bonne affaire et nous lui souhaiterions une complète réussite.
source : Lyon-Revue, oct. 1882

Les tuiles Montchanin étaient plus robustes et efficaces que les ardoises, ce qui explique leur emploi massif. Au XVIIeme siècle, on utilisait règulièrement en plus des ardoises des tuiles vernies sombres, d'après le même article, mais les toits auxquels vous faites allusions sont plus tardifs.

PS. Quand on y prête attention en passant à proximité d'un bâtiment, les tuiles peintes en noir se distinguent facilement des ardoises, ainsi qu'on peut l'observer en face de l'Hôtel de Ville.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact