Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Puit-Gaillot de la rue

Puit-Gaillot de la rue

par Ram, le 05/10/2018 à 15:43 - 87 visites

Bonjour
Avez-vous des informations sur ce puits, rue du puits- Gaillot dans le premier arrondissement ?
La source d'alimentation proviendrait de la colline de la Croix-Rousse.
Est-ce que l'Hôtel-de-Ville utilisait cette eau? À quelle hauteur de l'hôtel de ville se trouvait ce puits?
Merci et bon courage

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 08/10/2018 à 10:22

Bonjour,

Bien qu’un peu ancienne, notre réponse apportée en 2004 sur puits-gaillot fournit de nombreux renseignements sur ce puits :

Selon nos sources, le puits Gaillot (ou Gayot) aurait été situé dans le mur de clôture du jardin de l’Hôtel-de-Ville, aujourd’hui la place de la Comédie. Gaillot signifie bourbier, cloaque, trou rempli d’eau ou nid de poule. A cet endroit passait le canal de communication entre le Rhône et la Saône et le terrain était particulièrement fangeux. Pour d’autres auteurs, il semblerait que le nom de Gaillot aurait été celui d’un prévôt des marchands de 1681 à 1683, Louis Gaillot.

Sur le plan scénographique de Lyon, en 1550, le puits ne figure pas, mais Gilbert Gardes le date d’avant 1560. Pour en savoir plus sur les puits à Lyon, vous pouvez consulter l’ouvrage de Gilbert Gardes, L’art et l’eau à Lyon. Il apparaît que jusqu’en 1646, le Consulat fit peu d’effort pour l’approvisionnement en eau de la population, assurée essentiellement par des puits privés et des puits publics en mauvais état. Gilbert Gardes ne nous dit pas si le puits Gaillot était un puits public ou privé.

La décision de construire l’Hôtel-de-Ville date du 4 janvier 1646 (le précédent Hôtel de Ville était l’Hôtel de la Couronne, derrière l’Eglise Saint-Nizier, 13 rue de la Pouillailerie). L’architecte en fut Simon Maupin, voyer de la ville, qui reçu pour ses plans l’aide de l’architecte lyonnais Gérard Désargues et Jacques Le Mercier, architecte de la Couronne. La pose de la première pierre eu lieu le 15 septembre 1646 et la construction dura 15 ans. Mais il n’est pas fait mention du puits Gaillot dans les ouvrages T. Desjardins et Paul Rochex : si la construction rencontra des difficultés, c’est en raison des négligences et des malfaçons des entrepreneurs.

par ailleurs, notons que le problème de l’approvisionnement en eau se posa lors de la construction de l’Hôtel-de-Ville, qui comportait un jardin et quatre monuments hydrauliques. La solution qui fut adoptée fut la construction d’une machine hydraulique, confiée à l’entreprise de Michel Le Roy, qui devait élever l’eau du Rhône. Il aurait même été possible d'alimenter sur le parcours des eaux un réservoir-fontaine, place des Feuillants. Après trois échecs successifs, ce projet fut abandonné. Un complexe de captation des sources sur les pentes est de la Croix-Rousse fut alors réalisé pour alimenter en eau l’Hôtel-de-Ville.

En complément, nous vous laissons également découvrir une autre réponse portant sur l’eau à Lyon.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact