Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Pensées

Pensées

par THOT, le 13/09/2018 à 15:31 - 123 visites

Bonjour,
Que signifie :

"transmission initiatique"

et que devons nous en retenir ou en retirer. Quel en est le pouvoir ?

Merci de m'éclairer.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 14/09/2018 à 16:29

Bonjour,

Le Dictionnaire universel de la Franc-maçonnerie de Marc de Jode, Monique et Jean-Marc Carat, nous explique ce qu'est l'initiation maçonnique et ses objectifs :

La Franc-maçonnerie se qualifie elle-même de société initiatique, et se réfère en permanence à cette notion à la fois précise et floue pour les francs-maçons eux-mêmes. Du latin initiare, le mot « initiation » signifie commencer » et « méthode d'instruction ». Et deux approches cohabitent dans les loges, parfois de manière contradictoire.
Pour certains, l'initiation se limite à la cérémonie rituelle par laquelle un profane devient franc-maçon. L'initiation se réduit donc à ce point de départ d'un parcours et d'un engagement. Le terme est du reste proscrit pour les cérémonies marquant les passages aux grades suivants et on lui substitue un vocabulaire dédié tel que : «élévation au second degré», «exaltation à la maîtrise» ou encore «augmentation de salaire». Mais d'autres intègrent dans cette notion le travail d'apprentissage des symboles, du rite et de la méthode, accompli par le franc-maçon avec l'aide les Surveillants et des autres Maîtres de la loge.
Les maçons opératifs du Moyen Âge pratiquaient une initiation lors de laquelle étaient enseignés les secrets du métier, les bases de la géométrie, les grandes lois de l'architecture, ainsi que les mots et les signes qui leur permettaient de se faire reconnaître et de prouver leur savoir dès qu'ils arrivaient sur un nouveau chantier, d'un bout à l'autre de l'Europe.
Aujourd'hui, la cérémonie maçonnique est longue, riche et émouvante. C'est l'initiation qui « fait » le maçon. Observons toutefois que le vocable «initiation » est assez récent, il n'apparaît qu'au milieu du XIXe siècle, en remplacement des mots « réception » ou « admission » utilisés jusqu'alors. L'initiation transformant le profane en franc-maçon n'est donc qu'un début et en aucun cas une fin.

Pour aller plus loin, nous vous invitons à venir consulter à la bibliothèque municipale de Lyon, l'ouvrage intitulé Nouveau dictionnaire thématique illustré de la franc-maçonnerie de Jean Lhomme, Edouard Maisondieu et Jacob Tomaso aux pages 353 à 367 et notamment la partie intitulée "3. Sens et portée de l'initiation maçonnique".

A lire aussi :
- Encyclopédie de la Franc-maçonnerie / Sous la direction d'Eric Saunier, aux pages 433-437
- Dictionnaire de la franc-maçonnerie / sous la direction de Daniel Ligou, aux pages 616-618 et 215
- Transmission Initiatique - Transmission d’un savoir ou Eveil de l’Esprit ?
- La tradition des francs-maçons : histoire et transmission initiatique / Dominique Jardin ; préface de Roger Dachez et notamment son chapitre 4 intitulé "La transmission initiatique de la tradition" page 355 à 429.

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact