Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > ile barbe

ile barbe

par FENOTTE05, le 15/08/2018 à 17:41 - 214 visites

Bonjour,

J' étudie l' histoire de l' île Barbe.

Je n' arrive pas à savoir si le Chatelard est le même batiment que le château de Fresne signalé sur certains anciens documents.

Pouvez vous m' indiquer ou celui ci se situait ?

Merci beaucoup pour votre réponse.

Réponse attendue le 20/08/2018

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 17/08/2018 à 12:08

Réponse de la Documentation régionale


Bonjour,

Dans le passionnant ouvrage L'Ile Barbe aux portes de Lyon : histoire d'une abbaye et d'une île de Bruno Voisin, le château du Fresne n’est pas mentionné.
D’autre part, sur internet, les informations sont en effet confuses à son sujet. On trouve peu d’informations sur le château du Fresne, tout simplement car il a été détruit.

En revanche, le Châtelard est une forteresse qui se situe sur l’Ile Barbe et est assez connue car elle a été étudiée dans des revues spécialisées, par exemple par Charlotte Gaillard dans la revue Archéologie médiévale .
Dans l’ouvrage Ponts et quais de Lyon de Jean Pelletier, nous avons trouvé le début de la réponse :
Le Quai Raoul-Carrié
[…] Jusque dans les années 1950, le bord de la Saône n’était parcourable que par un passage étroit et inondable. Il ne se prolongeait pas vers le nord en raison de la présence du château du Frêne auquel on parvenait par l’avenue du même nom. [..] D’abord on construisit, en détruisant le château, la route départementale qui franchit la voie ferrée par un pont […].

Dans le livret Saint-Rambert-l'Ile-Barbe au fil du temps de Blanche Carron, nous pouvons lire :
« Terres collongeardes à l’origine, tout comme celles du Vergoin, le fief du Frêne a dû entrer dans le patrimoine de l’abbaye en 1272 à la suite d’une donation de Guillaume de Mont d’Or.
Le domaine, un des plus beau du secteur, possédait un port sur la Saône, des terres, des vignes, des fruitiers et les droits de pêche et de vinage. Il a tiré son nom du patronyme de ses très ancien maîtres, les du Fraisne.
Marguerite du Fraisne avait épousé Claude de Mont d’Or. Deux de leurs enfants Jean et Louis furent respectivement cellerier et chamarier de l’abbaye de l’Ile.
[…]

Dans la suite, on comprend de quelle manière ce domaine fut d’abord amputé de son territoire puis le château lui-même démoli :

« Sacrifiant le passé à la modernité, le département, via les Ponts et Chaussées, compléta entre 1970/1975 le quai Raoul Carrié jusqu’à sa jonction, avec celui de Collonges et construisit la bretelle routière destinée à drainer vers le nord et le sud, les véhicules en provenance des nouvelles cités ». […] « Enserré entre le nœud autoroutier et la voie S.N.C.F., privé d’accès et d’espace, le château ne pouvait subsister. Ses dernies possesseurs, les familles Monmont-Besançon durent se résigner, non sans regrets, à le voir abattre par les Ponts et Chaussées.
Seule l’avenue du Fresne, témoignage ténu, perpétue désormais le souvenir de cet ancien et beau fief. »

En écrivant des orthographes comme « château Dufresne » sur internet, on parvient à trouver des cartes postales de ce château.
Enfin, vous pouvez voir l'emprise du bâtiment et du territoire alentour sur le cadastre napoléonien en 1825, numérisé par les Archives départementales du Rhône.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact