Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Architecture et culture

Architecture et culture

par volvac, le 09/08/2018 à 07:35 - 814 visites

Bonjour,
Je souhaiterais savoir s'il existe un renouveau de l'architecture des lieux culturels en France et en Europe. Et si c'est le cas, quelles sont les alternatives les plus marginales.
Merci et bien à vous.
Alex

Réponse attendue le 14/08/2018 - 07:37

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 09/08/2018 à 17:46

Réponse du Département Arts et Loisirs :

Nous vous conseillons la lecture de l’ouvrage Aménager la ville par la culture et le tourisme de Maria Gravari-Barbas, aux éditions du Moniteur qui traite de façon très complète les évolutions en urbanisme et en architecture autour de la question des lieux de loisirs.

L’architecture des bâtiments culturels et des espaces de loisirs est un enjeu à la fois politique et social pour les collectivités (au sens large : communes, métropoles, communautés d'agglomération).
L’importance croissante du tourisme dans l’économie des villes a poussé les politiques publiques à investir et penser des architectures ambitieuses et créer ainsi des lieux emblématiques et attractifs (cf. chapitre 1 - Culture, tourisme, aménagement).

La fonctionnalité du lieu est étroitement liée à une dimension symbolique qui ancre l’institution culturelle dans ce qu’elle promeut, abrite, conserve et dans ce qui l'environne (espace naturel, géographie, ville, Histoire).
Les formes sont alors évocatrices et organiques : formes naturelles végétales, matériaux représentant les ressources locales, formes rappelant la thématique muséale… pour mieux faire écho à l’imaginaire collectif.

Le Musée du Quai Branly est l'un des principaux exemples de ce renouveau muséal du XXIe siècle.

"C’est un endroit chargé, habité, celui où dialoguent les esprits ancestraux des hommes qui, découvrant la condition humaine, inventaient dieux et croyances." (...)" Le construire ne peut se faire qu’en récusant l’expression de nos actuelles contingences occidentales. Exit les structures, les fluides, les «menuiseries» de façade, les escaliers de secours, les garde-corps, les faux plafonds, les projecteurs, les socles, les vitrines, les cartels… Si leur fonction par la force des choses doit demeurer, qu’ils disparaissent de notre vue et de notre conscience, qu’ils s’effacent devant les objets sacrés pour autoriser la communion."Jean Nouvel au sujet du Musée du Quai Branly (cf. site Jean Nouvel)

Quelques autres exemples français :

- Le Mucem de Rudy Ricciotti
(Marseille)
- Le Musée des Confluences par l’agence Coop Himmelb(l)au (Lyon)
- Le centre Pompidou-Metz de Shigeru Ban et Jean de Gastines
- La Cité du Vin par l'agence XTU, Anouk Legendre et Nicolas Desmazières (Bordeaux)
Et en Europe :
- La cité des Arts et des Sciences de Santiago Calatrava (Valencia - Espagne)
- Le Design Museum de Londres par John Pawson

Depuis la fin du XXe siècle et de manière croissante, les enjeux écologiques sont au cœur des problématiques architecturales. Nombreux édifices culturels sont construits avec des matériaux durables et certains arborent une « architecture végétale ».

Par ailleurs, la notion de « troisième lieu » (The Third Place), une théorie développée par le sociologue américain Ray Oldenburg a aussi considérablement influencé l’architecture des lieux de loisirs ces 15 dernières années.
L’idée du troisième lieu est celle d’un espace démocratique, lieu neutre de mixité sociale dans lequel le bien-être physique et psychique du visiteur est central et dont les codes et les formes sont hybrides (au croisement du lieu de la domesticité, de la sociabilité et celui du travail).

Les lieux de cultures (notamment les bibliothèques) se sont emparés de cette notion à des niveaux tant physiques que symboliques.
Nous vous renvoyons vers la Base de constructions de l'Enssib qui recense les créations de bibliothèques depuis 1992. Les constructions les plus récentes ont souvent été pensées selon cette notion de troisième lieu.

Enfin, autre « tendance » dans l’architecture culturelle contemporaine : la notion de réemploi, de réhabilitation, de reconversion.
Ainsi, de nombreux musées, bibliothèques, centres d’art et complexes de loisirs, s’installent au cœur d’édifices du patrimoine industriel.
Usines, friches, abattoirs, gare sont reconvertis et connaissent une nouvelle fonction.
A ce sujet, Maria Gravari-Barbas écrit (p. 54) :
La patrimonialisation fait en ce sens entrer les espaces urbains dans un cercle vertueux dans lequel le tourisme urbain est aussi partie prenante : le patrimoine mis en valeur invite le tourisme qui, à son tour, est demandeur de lieux patrimoniaux réhabilités et requalifiés.

Quelques exemples français :

- Les Abattoirs à Toulouse

- La piscine Molitor à Paris

- LU, le lieu unique à Nantes

Pour approfondir la question :

- Les meilleurs projets d'Espaces culturels et de loisir (Architecture) - site Archiliste

- Grand Paris express et Lieux culturels - Apur

- Nouveaux musées de Raul A. Barreneche, Phaidon, 2005

- Chefs-d'oeuvre ? [Livre] : architectures de musées, 1937-2014 : exposition, Metz, Centre Pompidou, Galerie 2, 12 mai 2010-29 août 2011

- Un bâtiment, combien de vies ? [Livre] : la transformation comme acte de création : exposition, Paris, Cité de l'architecture & du patrimoine, 17 décembre 2014 - 28 septembre 2015
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact