Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Mouches par temps d'orage

Mouches par temps d'orage

par coryphea, le 09/06/2018 à 20:17 - 654 visites

Pourquoi les mouches domestiques sont-elles si agaçantes avant l'orage ?
Elles se posent sur les bras nus, elles piquent (?), elles tournent autour de nous. Je comprends qu'elles recherchent la chaleur par temps froid, mais ce n'est pas le cas en ce moment.
NB : je me lave tous les jours !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 12/06/2018 à 11:23

Bonjour,

Pour commencer, nous tenons à souligner que toutes les mouches ne piquent pas. Ainsi le site patwo.com indique que « ce ne sont pas les mouches domestiques qui piquent, mais plutôt celles des étables qui sont actives quand la température s’élève, ce qui est souvent le cas avant un orage. Leur trompe nous transperce la peau pour aspirer notre sang ou notre liquide dermique qui leur sert de nourriture ».

Les sites insectes.org et sante-animale.reussir.fr dressent un « panorama » des différentes mouches.

Ceci étant dit, votre question, à savoir pourquoi les mouches piquent avant un orage, a été posée à un professeur universitaire Dr Ken Paige, qui répondait que les insectes réagissaient à la baisse de la pression atmosphérique et que le vol s’en trouvait modifié. Il émet aussi l’hypothèse que les insectes adaptent leur comportement pour survivre au mauvais temps.
Par ailleurs, il note que les insectes sont plus actifs lors de températures élevées et relève qu’avant un orage, le climat, chaud et humide, entraine une sudation plus importante qui attire également les insectes.

Nous vous laissons découvrir cet article publié dans le Chicago tribune. Vous trouverez d'autres informations dans les articles suivants : Layers of insect echoes near a thunderstorm and implications for the interpretation of radar data in terms of airflow ou encore « what do bugs do when i trains » publié sur askentomologists.com

Plus généralement le site futura-sciences.com s’intéressant au vol des hirondelles explique les variations thermiques avant un orage et ce que cela implique :

« Le cumulonimbus, nuage d'orage, se forme et une circulation verticale se met en place. En amont du front orageux, de l'air chaud et humide grimpe en altitude, se refroidit et se condense. En aval, une circulation d'air froid subside et apporte les précipitations. Le système orageux se déplace ainsi, plus ou moins rapidement selon les vents. Sous ces conditions météo, les courants froids subsidents ont tendance à coincer les insectes volants proches du sol, où humidité et température supérieures garantissent la survie des petits moucherons ».

Pour approfondir la question, nous vous laissons parcourir :
• « there are so much insects during rainy saesaon sur quora.com
• “Understanding Temperature: Cold-Blooded versus Warm-Blooded Animals” sur evolutionsnews.org

Et pour finir, nous ne pouvons que vous suggérer la lecture de notre article Moi, la mouche, cette incomprise.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact