Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > charançons

charançons

par Stephan_SP, le 11/04/2018 à 11:21 - 840 visites

Bonjour,
Je vous écris car nous avons une invasion de charançon depuis un mois et demie, nous avons vu que vous effectuez des expertises.
Comment cela ce passe?
Combien est ce que cela coûte?

Je vous remercie,

Bien cordialement,

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 12/04/2018 à 10:58

Bonjour,

Nous n'effectuons pas d'expertises de charançons car nous sommes... bibliothécaires !
Peut-être avez-vous lu cette réponse datant de 2005 dans laquelle nous citions le site de l'OPIE (Office pour les Insectes et leur Environnement) : charançon.
Elle mentionnait l'expertise de l'OPIE en matière d'identification d'insectes.

Voici ce que dit aujourd'hui le site de l'OPIE à propos des charançons :

Citer:
Comment peut-on se débarrasser de charançons qui...se promènent sur les murs à l'intérieur de ma maison ?

Les charançons des maisons sont de plusieurs types mais ce sont surtout leurs larves qui peuvent porter préjudice. La suppression des adultes passe par une simple récolte manuelle.

Certaines espèces (Charançon du riz, Charançon du blé), à l'allure de petits vers blancs, vivent dans les denrées alimentaires (riz, haricots, etc.) et se rencontrent donc plutôt dans les cuisines. Dans ce cas, une inspection minutieuse est utile. Les aliments infestés peuvent être placés aux congélateurs plusieurs jours (ce qui tue les insectes) ou simplement éliminés. Vérifiez également les graines pour oiseaux (si vous en avez ou si vous nourrissez ceux du jardin...), car elles ne sont pas traitées, ou peu, et sont souvent le quartier général des charançons !

Il existe également des charançons dont les larves sont xylophages (mangeuses de bois) et que l’on rencontre parfois dans les maisons. Mais ils se rencontrent moins souvent car l’un d’entre eux recherche les poutres de pin fraîchement coupé, ce qui est rare dans une maison. Une autre espèce recherche le bois très humide, voire pourrissant, pour y pondre. Les poutres des salles de bains humides sont à surveiller, par exemple. Si vous en trouvez, seule une déshumidification des lieux est nécessaire...

Agissez avec méthodes si l’infestation est importante, ne laissez rien au hasard, enfermez toutes les denrées (après inspection) dans des contenants étanches, aspirez, etc. Cependant, pour les adultes, la récolte manuelle reste très efficace et permet d'éviter qu'ils n'aillent pondre. Peut-être d'ailleurs ne s’agit-il que d'insectes arrivées de l’extérieur et qui ne survivront pas chez vous ? "


S'agit-il de charançons qui envahissent votre cuisine, votre charpente ou votre jardin ?

Dans Diagnostic et soins des plantes au jardin, Elisabeth et Jérôme Jullien nous conseillent :

Citer:
LUTTE CULTURALE, MECANIQUE : acheter des plantes de bonne tenue, sans morsures foliaires. Dépoter les végétaux sensibles pour vérifier l'absence de larves dans le terreau, défaire la motte avant de planter. Le binage du sol en surface, l'été et en début d'automne, permet une destruction directe et expose les larves restantes à leurs prédateurs naturels. Sur les jeunes arbres en tige ou arbuste en tigette, disposer en fin d'hiver un anneau de glu sur le tronc afin d'empêcher la migration des otiorhynques adultes vers les bourgeons et jeunes feuilles. La bande de glu doit offrir un maximum de surface et être fixée étroitement contre le tronc appelé « banding » par les américains, ce procédé est complémentaire des autres méthodes de lutte
LUTTE BIOL0GIQUE : prédateurs de charançons adultes (oiseaux, dont merle et perdrix), destructeurs de larves (hérisson, merle, musaraigne, poules, mycoses]. Pulvérisation en soirée de pyrèthres naturels. Lutte contre les larves en août-septembre ou fin mars (température du sol de 12'C minimum) avec des nématodes entomopathogènes mis en solution dans un arrosoir et épandus à terre [Heterorhabditis megidis, H. bacteriophora, Steinernema carpocapsae , S.kraussei]. Incorporation au substrat de granulés à base de Metarhizium anisopliae.
LUTTE CHIMIQUE. Charançons adultes: au printemps, lambda-cyalothrine.
PRO: thiaclopride ou thiaméthoxam en traitement dirigé sur plantes en pot. Otiorhynque, balanin des noisettes. Traiter le soir, d'avril à juin. Larves terricoles : chlorpyriphoséthyl, insecticide du sol en granulés.


Pour lutter contre les charançons des cuisines, vous pouvez suivre les conseils donnés sur ces sites internet que vous avez probablement déjà consultés :
- Charançons : comment s'en débarrasser de façon durable
- Comment lutter contre l'apparition des charançons
- Charançons

Bonne journée et bon courage à vous !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact