Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Anatole Berger (suite)

Anatole Berger (suite)

par victorlechat, le 04/02/2018 à 14:39 - 1272 visites

Bonjour à toute l'équipe,

Je cherche des renseignements sur un nommé Anatole Berger, "inventeur" lyonnais vers 1895-1905. Peut-être dans l'aérautique naissante car il était l'ami d'Antonin Boulade, inventeur également et aussi aéronaute.

Bonne journée. Je vous envoie plein de soleil du Sud

Nadine

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 08/02/2018 à 11:09

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,

Le GREHC (Groupe de Recherche et d’Etude sur l’Histoire de Craponne) publie le Petit Journal "Raconte-moi Craponne" que malheureusement la Bibliothèque municipale de Lyon ne possède pas. Nous avons cependant pu voir sur leur site quelques numéros notamment les 34 et 35 datant de 2009 évoquant Monsieur Anatole Berger. Voici quelques passages : M. Anatole Berger inventeur lyonnais d’un aéroplane voulut ce jour-là faire un essai de vol avec son prototype, formé de deux ailes accolées par leur base. La voilure soutenue par une armature en bambou avait une surface de 8 m². Un simple trapèze suspendu à l’appareil était destiné à soutenir l’aviateur. M. Berger avait installé son aérodrome sur la colline de bel air entre Craponne et Francheville dominant la vallée de l’Yzeron… Le dimanche 5 juin, un essai se réalise sans pilote : un sac chargé de sable avait été attaché sous l’appareil qui prit ainsi son vol. Le sac se détacha et tomba, aussitôt rejoint par l’aéroplane.
L’insuccès de cette expérience à vide aurait du conseiller la prudence, il n’en fût rien. Dès le lendemain, M. Gardey, jeune mécanicien de 19 ans au service de M. Berger s’installa sur l’appareil. Le départ fut donné, parvenu au bout du rail, l’appareil parut planer un instant. Alors une brusque embardée précipita au sol l’aéroplane, 20 mètres plus bas…
Heureusement la voilure enraya un peu la chute, et M. Gardey s’en sortit avec un talon brisé et deux blessures à la tête.
M. Berger qui assistait à l’accident en fût très ému. Il se précipita au secours de son collaborateur qui reçut ainsi les premiers soins à la Table de Pierre. De là, il fut transporté à l’Hôtel Dieu de Lyon. Après 40 jours d’hospitalisation, M. Gardey, non découragé, se proposa de recommencer l’expérience, mais M. Berger ne le lui permit pas.
Contacté le GREHC se dit prêt à vous recevoir les samedis matin ou sur rendez-vous.

Suite à ce passage nous avons recherché dans l’année 1905 du Le Salut public : journal de Lyon, politique, commercial et littéraire, dont la version numérisée est accessible en local, d’autres informations. Mais nos recherches se sont avérées vaines aussi bien en mettant Anatole Berger que Gardey en recherche.

Puis nous avons orienté nos recherches vers les documents consacrés à l’aviation en région lyonnaise mais les deux personnes n'y sont pas répertoriées. Voici une fiche de J2mc Planeurs découverte sur internet.

Vous pouvez aussi contacter Lyon planeur : centre de vol à voile lyonnais

Documents consultés :
- Craponne à la belle époque : d'après d'anciennes cartes postales par le Groupe de recherche et d'étude de l'histoire de Craponne,
- Des Craponnois dignes de mémoire par le Groupe de recherche et d'étude de l'histoire de Craponne,
- Des Craponnois, 1875-1945 : une famille, des associations par le Groupe de recherche et d'étude de l'histoire de Craponne,
- Dictionnaire des grands Lyonnais. 01 de Claude Chevally,
- Histoire de l'aviation villeurbannaise : 1880-1910, avant la Première guerre mondiale de Hubert Jannon,
- Histoire de l'aviation lyonnaise : de 1880 à 1960 de Guy et Marjorie Borgé
- 100 ans d'aéronautique lyonnaise d’Emmanuel Large.

Réponse de victorlechat

par victorlechat, le 11/02/2018 à 16:27

Bonjour à toute l'équipe,

Ce qui suit n'est pas une question, mais un prolongement à votre réponse du 8 février dernier et pour laquelle je vous remercie vivement.
Pour l'article du GREHC paru en 2009, celui-ci a également été repris dans le Bulletin de L'ARAIRE n° 169, de juin 2012. Il est accompagné d'un renseignement intéressant, à savoir mention (page 59) du dépôt d'un brevet n° 350.257, demandé le 25/10/1904, délivré le 25/10/1905 et publié le 2/12 suivant. Ce brevet concerne un "Sytème d'aéroplane dirigeable". Le demandeur, qui donne comme identité "Anatole Berger", se déclare "résidant en France". En ce qui concerne Antonin Boulade et G. [Gustave] Hermitte, personnages cités dans les deux articles précités : le premier a été, en 1907, président de l'Aéro-Club du Rhône ; le deuxième grand ami du premier, tout aussi passionné par l'aérostation et les sciences.

Finissons avec Berger :

- Si en 1907, Antonin Boulade est président de l'Aéro-Club du Rhône, le trésorier est un certain J. Berger. Or, le 16/01/1896, un nommé Berger a déposé, sous le n° 253.175 un brevet pour un "Appareil destiné à la direction des ballons". Nous sommes ici toujours dans les aérostats

- L'AEROPHILE n° 9 de septembre 1906 relate l'ascension à Villeurbanne, à 10h du matin, du Ballon ARAGO, de l'Aéro-Club du Rhône ; l'engin va atterrir le lendemain près de Bourbonne-les-Bains (Vosges). A son bord, les nommés Boulade, A. Jaillet et Jacques Berger

-Jacques Berger et Anatole Berger : deux indivus différents ou le même mais avec une erreur de prénom ?

Je ne le saurai sans doute jamais mais cela méritait, à mes yeux, de chercher.

Bonne journée à tous
Nadine
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact