Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Insolites > Éléphant et toile d'araignée

Éléphant et toile d'araignée

par IntraLucide, le 25/11/2017 à 13:11 - 491 visites

Bonjour,

Sous quelles conditions un éléphant pourrait-il se balancer sur une toile d'araignée?

Merci :)

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 29/11/2017 à 10:01

Bonjour,

Effectivement, un éléphant pourrait se balancer sur une toile d’araignée. A condition bien sûr de respecter des proportions raisonnables. C’est-à-dire disposer d'un gros fil de soie… ou d'un tout petit éléphant.

La fibre de soie d'araignée "peut supporter un poids de plus de 45 tonnes par cm²" nous apprend cet article de Futura sciences. Un éléphant pèse généralement entre 3 et 7 tonnes. On peut donc imaginer que des câbles suffisamment gros, constitués de soie d'araignées, parviendraient à le soutenir. D’ailleurs il est fréquent de lire sur le Web qu’une toile d’araignée tissée avec des câbles de soie d’1 cm de diamètre parviendrait à stopper un Boeing en plein vol. Alors un éléphant… (Steven W. Cranford, Markus J. Buehler, Biomateriomics, Springer, 2012 p. 48, cité par Wikipédia)


Le fil de soie d’araignée est un des biomatériaux les plus résistants. Il "allie – à poids équivalent – la solidité de l'acier, l'élasticité du Nylon et la ténacité du Kevlar" (Sciences et avenir), ce qui permettrait à notre pachyderme de s’élancer plutôt détendu.

Pour quantifier cette solidité, les chercheurs utilisent le concept de « résistance à la rupture en traction ». Pour la soie d’araignée, il est de 1000 Méga-Pascals (MPa). Pour comparaison, l’acier est de 500 MPa .

Mais c'est aussi son rapport finesse-résistance qui en fait un matériau remarquable.

Des recherches sont actuellement en cours pour reproduire de manière synthétique cette soie : « la structure des fibroïnes est reproduite mais le filage en fibres pose des difficultés et le coût d'obtention de ce matériau reste prohibitif. » Wikipédia se référant à Emmanuelle Grundmann dans Demain, seuls au monde ? L'Homme sans la biodiversité, Calmann-Lévy, 2010.

On tente aussi de produire du fil en élevant des araignées mais le cannibalisme de ces dernières limite le rendement.

D'autres articles permettent d’en savoir davantage :

- une Bibliographie très riche sur le sujet

- un article du Guichet du savoir, citant longuement un article du Temps

- un passage de Biomimétisme : la technologie imite la nature

- sur la production du fil, l'Usine nouvelle


En video :

- C'est pas sorcier
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact