Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Louise Desnos

Louise Desnos

par EL, le 29/11/2011 à 12:48 - 153 visites

Je recherche des éléments biographiques concernant Louise Adélaïde DESNOS née ROBIN née à Paris en 1807 . elle a épousé Auguste Prosper DESNOS en 1828.
Peintre portraitiste répertoriée dans le Benezit.
Elève de Louis Hersent. Il y a des oeuvres d'elle au musée de l'Armée à Paris, à Versailles, au chateau d'Eu (76), à l'eglise de Bievres, au musée de Chalons sur Saône et Saint Etienne.
Elle a vécu à Paris , Bievres, Thiais ( des tableaux d'elle sont signés et datés de Thiais après 1870).
Je recherche entre autres choses sa date et son lieu de décès : les archives d'état civil la concernant ont probablement disparu dans l'incendie de l'hotel de ville de Paris en 1870. Certains documents la déclarent décédée en 1870, ce qui n'est pas exact.
Merci de me communiquer tous éléments concernant sa biographie

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 01/12/2011 à 17:22

Réponse du Département Arts & Loisirs

La consultation du Bénézit édition 1999 nous apporte quelques renseignements complémentaires.
Louise Adélaïde DESNOS (née Robin) est née le 25 août 1807 à Paris et était de nationalité française. Elle fut peintre d’histoire, de scènes de genre, de portraits. Elle exposa au Salon de Paris de 1831 à 1853. Entre autres portraits exécutés, on note le portrait du roi Louis-Philippe.
Ses œuvres appartiennent aux collections des Musées de Versailles et de Châlon / Saône

La consultation du Dictionnaire général des artistes de l’école française depuis l’origine des arts du dessin jusqu’à nos jours d’Emile Bellier de la Chavignerie (édition 1882) ne nous en apprend guère plus si ce n’est une liste détaillé de ses oeuvres, une adresse : 11 bis passage sainte Marie, et un médaillon 2° cl obtenu en 1835 pour l’œuvre « L’appel du soir » (œuvre qui fut ensuite donnée au Musée de Saint Etienne).
Pas de mention de date de décès là non plus.

Nous vous conseillons la lecture d’un document appartenant aux collections de la Bibliothèque Municipale de Lyon, écrit semble-t-il par un membre de sa famille Michel BOURLIER, dont le titre est Louise-Adélaïde Desnos, née Robin (Paris 1807-187 ?) : une femme peintre d’histoire , publié par l’auteur en 1992 (texte ronéotypé) de 34 feuillets suivi de 10 feuillets d’illustrations.
Ce document s’attache à dépeindre les différentes branches de la famille dont certains membres vécurent à Saint Etienne dans la Loire ainsi que l’œuvre de l’artiste et sa réception à l’époque.
Concernant Louise Adélaïde Desnos, on y apprend qu’elle convola « à Paris, avant 1831, avec un autre de ses cousins me semble-t-il, mais cette fois dans la ligne maternelle, Auguste Prosper Desnos.(…). Le fonctionnaire de l’Enregistrement du Chambon Feugerolles notait, le 10 juin 1847, pour la succession de l’oncle Apollinaire, qu’elle était « pintre » (sic) rue Cassette à Paris ».
Plus loin Michel Bourlier indique : « Qu’importe au fond la femme, l’incendie gigantesque de la Commune nous empêche de restituer sa vie privée que nous maîtrisons mal. Elle n’eût sans doute pas de postérité puisque ses neveux « nous donnent son œuvre » en 1917 à Saint Etienne comme en 1935 à Versailles « son portrait »…Elle s’éteignit, semble-t-il, en 1878…j’ignore où… ».

Concernant son œuvre picturale, Michel Bourlier s’est adressé aux services de documentation du Château de Versailles qui le renseignèrent le 20 décembre 1991 sur le devenir de 15 toiles de Louise Adélaïde Desnos répertoriées dans leurs collections. Il nous indique que 9 de ces toiles ont été mises en dépôt en 1907 au Musée de l’Armée à l’Hôtel des Invalides (elles concernaient essentiellement de glorieux militaires) ; le portrait de Pierre François Delorme, capitaine de vaisseau a été mis en dépôt au Sénat en 1962. Toutes ces toiles avaient été commandées par le Roi Louis Philippe.
Un portrait de Louise Adélaïde Desnos, peint par son maître Louis Hersent, en 1845, a été donné au musée de Versailles en 1935.
Le Musée Denon à Chalon-sur-Saône détient par donation de l’artiste, un « Déjeuner à la ferme », toile de 1865


Ce texte de Michel Bourlier a été repris dans 2 numéros du Bulletin du Vieux Saint Etienne, n° 174, 2eme trimestre 1994, p. 2-17 et n° 175, 3eme trimestre 1994, p.2-9 que vous pouvez consulter à la bibliothèque Municipale de Lyon ainsi qu’à la Bibliothèque Nationale de France (rez de jardin)

Vous pouvez sans doute pour compléter vos recherches, vous adresser aux différents musées qui conservent des œuvres de l’artiste, et contacter leur service de documentation comme au Musée National des Châteaux de Versailles et de Trianon (qu’a contacté Michel Bourlier en 1991) , au Musée d’Art moderne de Saint Etienne ou au Musée Denon de Chalon-sur -Saône

Réponse de Serge de Fontainebleau

par Serge de Fontainebleau, le 12/11/2017 à 11:05

J'ai lu un message de EL concernant Louise DESNOS peintre du XIX ème siècle, possédant deux tableaux de cette artiste et un arbre généalogique (de ma famille du côté de mon grand père maternel) ou figurent des membres des familles ROBIN et DESNOS, cette personne EL serait peut être intéressée.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 14/11/2017 à 09:56

Bonjour,

Nous avons ajouté votre message à la suite du sujet d'origine, ainsi EL recevra une alerte l'informant qu'une nouvelle réponse lui a été adressée. Sachez également que vous pouvez contacter directement cette personne par message privé en cliquant sur son nom d'utilisateur, une fois connecté.


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact