Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > En cours > Numérotation des rois

Numérotation des rois

par lolo91260, le 12/10/2017 à 22:06 - 446 visites

Bonjour,
pourquoi dit-on "Louis Ier" et non "Louis IIème" ?

On disait "Louis le deuxième", ou "Louis deuxième du nom" je crois ?

Pourquoi dit-on "Louis II" et non "Louis I" ?

Merci !
L

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 16/10/2017 à 12:01

Bonjour,

Vous vous interrogez sur la lecture faite des noms des rois de France lorsqu’ils sont associés à un numéro, et vous prenez pour exemples « Louis Ier » et « Louis II ». A leur époque disait-on « Louis le deuxième » ou « Louis deuxième du nom » ? Pourquoi aujourd’hui disons-nous « Louis Ier » et « Louis II » à prononcer « Louis Deux », et non « Louis Deuxième » ? Doit-on lire le numéro comme un nombre ordinal « exprimant le rang d’un élément au sein d’un ensemble », donc « Louis Deuxième » ou « Louis Le Deuxième » ou encore « Louis Deuxième du nom », ou bien faut-il lire le numéro des rois comme un nombre cardinal, soit « Louis Deux » ?

Les rois que vous citez en exemples appartiennent à la dynastie des Carolingiens, qui s’est étendue de 751 à 987. Louis Ier dit « Le Pieux » ou « Le Débonnaire » a vécu de 778 à 840, et Louis II dit « Le Bègue », son petit-fils, a vécu de 846 à 879. Sources : article Wikipedia Liste des monarques de France – Rubrique Carolingiens, Les rois de France : biographie et généalogie des 69 rois et régentes de France / Patrick Weber (2011)

L’appellation des rois de France à leur époque, et l’apparition de la numérotation

Dans son ouvrage Louis I, II, III... XIV : l'étonnante histoire de la numérotation des rois de France (2014), Michel-André Lévy explique qu’ « il ne faut pas croire que les numéros soient apparus dès qu’un roi a porté le même nom qu’un de ces prédécesseurs. En réalité, pendant des siècles, les rois ont été nommés sans le numéro que nous leur connaissons ».
Dans le chapitre IV « Apparition des numéros », l’auteur précise que « les premiers numéros attribués aux rois apparaissent chez certains chroniqueurs du XIème siècle, dont en particulier Adémar de Chabanne. […] Bernard Guenée signale dans son ouvrage « Histoire et culture historique dans l’Occident médiéval » que la numérotation s’est mise en place de manière plus organisée à la charnière entre le XIII° et le XIV° siècle. »
Ainsi, nous pouvons répondre à votre première question concernant le nom donné aux rois à leur époque. « Louis I » et « Louis II » n’étaient pas désignés à travers ces numéros, mais plutôt par leurs surnoms. Dans le chapitre 3 « Apparition des surnoms », Michel-André Lévy précise que celle-ci a lieu chez les Carolingiens : « le successeur de Charlemagne est son fils Louis, qui est pour nous Louis 1er le Pieux, mais qui aura longtemps été surnommé Le Débonnaire. »
Dans le chapitre 9 « Usage et signification du numéro », l’auteur souligne « la tendance consistant à numéroter plus facilement les rois passés que celui qui règne : le roi doit attendre son décès pour recevoir un numéro ».

L’emploi du nombre ordinal ou cardinal dans la numérotation des rois de France

L’article Wikipedia consacré au nom de règne nous apporte une indication :
« En France, le numéro de règne se développe au XIIe siècle mais la numérotation des rois, des princes, des membres de grands lignages est encore peu usitée et les incertitudes nombreuses sous saint Louis. Cette numération à cette époque se fait en utilisant le quantième (Louis le neuvième, Louis le onzième), le nombre cardinal remplaçant le nombre ordinal à partir du XVIe siècle ». La source utilisée par Wikipedia est l’ouvrage de Jacques Le Goff Saint Louis (1996). Saint Louis ou Louis IX a vécu de 1214 à 1270.
Ainsi, au début de l’apparition de la numérotation des rois, vers le XIème siècle, c’est le nombre ordinal qui était privilégié pour désigner les rois. Par exemple : « Louis Le Deuxième ».

Lectures conseillées :
- Les rois de France / Pierre Chalmin
- Le petit Larousse des rois de France (2013)
- Les mystères de la numérotation des rois de France (article sur le site de La Croix, 17/06/2015)

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact