Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > numérique et culture

numérique et culture

par Anaïs_1, le 10/10/2017 à 18:11 - 483 visites

Bonjour,
qu'est-ce qu'on appelle l'économie du numérique exactement? et quel est le lien avec la démocratisation culturelle?
Je vous remercie

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 12/10/2017 à 10:39

Bonjour,

Voici la définition de l’économie numérique proposée par l’Observatoire du numérique :

« Définition de l'économie numérique
L’économie numérique est une expression qui couvre des réalités très différentes selon les auteurs, d’autant que cette dénomination a évolué au cours des années : nouvelles technologies, nouvelle économie, technologies de l’information et de la communication, économie électronique…

Le point de vue de l’Insee
Dans la statistique publique, l’économie numérique est assimilée aux technologies de l’information et de la communication (TIC), et en particulier aux secteurs producteurs. Selon l’OCDE et l’Insee, le secteur des TIC regroupe les entreprises qui produisent des biens et services supportant le processus de numérisation de l’économie, c’est-à-dire la transformation des informations utilisées ou fournies en informations numériques (informatique, télécommunications, électronique). Voir sur le site de l’Insee.
Le numérique : une économie en expansion
L’économie numérique ne se limite pas à un secteur d’activité en particulier. Il convient de prendre en compte l’ensemble des secteurs qui s’appuient sur les TIC, producteurs et utilisateurs.
Certains secteurs sont apparus avec le développement technologique et ne recouvrent pas simplement des activités qui utilisent les nouvelles technologies dans le seul but d’accroître leur productivité : il en est ainsi du commerce électronique, des services en ligne qui sont des acteurs centraux de l’économie numérique.
Les acteurs de l’économie numérique
Il convient de distinguer quatre catégories d’acteurs :
1. Les entreprises des secteurs producteurs des technologies de l’information et de la communication (TIC) au sens de l’OCDE ou de l’Insee, dont les activités s’exercent dans les domaines de l’informatique, des télécommunications et de l’électronique.
2. Les entreprises dont l’existence est liée à l’émergence des TIC (services en ligne, jeux vidéo, e-commerce, médias et contenus en ligne…).
3. Les entreprises qui utilisent les TIC dans leur activité et gagnent en productivité grâce à elles (banques, assurances, automobile, aéronautique, distribution, administration et tourisme…).
4. Les particuliers et les ménages qui utilisent les TIC dans leurs activités quotidiennes, pour les loisirs, la culture, la santé, l’éducation, la banque, les réseaux sociaux. »


Voici également ce qu’on peut lire dans le cours de l’Université Numérique Juridique Francophone Maîtriser les enjeux de l’économie numérique :

« En 2008, les ventes sur Internet en France ont progressé de 20 % pour atteindre 14 milliards d'euros de volume d'affaires. L'année 2008 a pourtant été marquée lors de son quatrième trimestre par une importante crise financière. Ce chiffre, parmi tous les autres indicateurs, rend compte à lui seul de l'importance de la part de l'économie numérique dans le développement l'économie en général.
La création et la généralisation d'Internet, l'accès étendu au haut débit ont rendu possibles un grand nombre d'opérations économiques, aussi variées que simples.
Cette offre mondialisée a séduit les consommateurs comme les entreprises, permettant une multiplication des contrats.
Son apparition récente à l'échelle de l'histoire explique certainement que la définition de l'économie numérique ne soit pas unitaire. En effet, selon les sources, la définition se fait plus ou moins large, incluant ou excluant certains aspects frontières.
Plusieurs définitions coexistent donc. On trouve tout d'abord la définition du Secrétariat d'Etat à l'économie numérique, pour lequel l'économie numérique est composée des secteurs suivants : télécommunications, audiovisuel, logiciel, services informatiques, services en ligne. C'est donc une définition par secteur d'activités, exhaustive.

Important
Le MEDEF quant à lui retient une définition élargie : l'économie numérique est « l'ensemble des secteurs basés sur les technologie de l'information et des télécommunications, que se soit en production ou en usage». Cette définition se veut transversale et ne s'intéresse plus au secteur mais aux moyens mis en œuvre.
Quant à l'Organisation pour le Coopération et le Développement en Europe, sa définition englobe le secteur des « télécommunications, notamment l'Internet, le haut débit et les mobiles, ainsi que la convergence entre les secteurs de radio-télédiffusion et du câble, et les services de télécommunications plus traditionnels ».
Enfin, l'ACSEL (l'association pour l'économie numérique) retient également une vision transversale L'économie numérique « n'est pas l'apanage de quelques secteurs qui produisent ou qui sont basés sur les T.I.C., mais aussi les secteurs qui les utilisent. L'économie numérique comprend le secteur des télécommunications, de l'audiovisuel, du logiciel, de l'Internet et les secteurs qui les utilisent en tant que cœur ou support de leur activité ».

Cette définition transversale sera retenue ici et même élargie. Il n'est pas question de limiter le propos aux seuls secteurs numériques mais de l'élargir à toute relation économique qui repose sur un moyen numérique. On exclura cependant les aspects à but non lucratif tels que la e-administration. En effet, s'ils relèvent de l'économie numérique au sens large, leur spécificité nécessite une étude séparée.

Remarque
A ces différentes définitions correspondent autant d'indicateurs chiffrés. Il est donc difficile de prétendre à l'exhaustivité et à la représentativité quant aux indicateurs à retenir. En quelques mots, on peut cependant rappeler la part croissante de ce pan de l'économie... Il faut noter aussi que les indicateurs à prendre en compte pour surveiller l'évolution de ce domaine sont très variés. »


Sur le lien entre économie numérique et démocratisation culturelle, vous pourrez consulter les ressources suivantes :

- Culture Web : création, contenus, économie numérique, sous la direction de Xavier Greffe, Nathalie Sonnac
(présentation de l’ouvrage dans la revue Questions de communication)
- Économie numérique et industries de contenu : un nouveau paradigme pour les réseaux, Pierre-Jean Benghozi, Hermès, La Revue, vol. 59, no. 1, 2011, pp. 31-37.
- Mesurer la diversité des expressions culturelles à travers la diffusion et la circulation transnationales des produits culturels numériques, Michèle Rioux et Destiny Tchéhouali
- Le petit livre rouge de la culture : propositions pour une république culturelle, Christophe Girard
(extrait consultable sur Google Books)
- Gratuit ! Du déploiement de l'économie numérique, Olivier Bomsel
« Jamais la gratuité n'a été aussi vantée et disputée qu'à l'ère numérique. Elle devient donc une stratégie économique et financière pour agréger le plus grand nombre possible d'utilisateurs par des subventions choisies mais aussi des rentes. Elle n'est pas sociale, mais privée. De là la domination de Microsoft, le succès de Google, l'expansion de la téléphonie mobile ou des réseaux peer-to-peer. »
(cité dans une bibliographie sur la démocratisation culturelle)
- Un ministère nouvelle génér@tion : un impératif stratégique, enssib.fr
« Renouveler les usages culturels et médiatiques à l’ère numérique.
La mutation des usages numériques constitue l’enjeu majeur du ministère de la culture et de la communication qui le conduit sans doute à réinventer les services publics médiatiques et culturels du XXIe siècle, donc à imaginer un service public médiatique à l’ère numérique qui puisse participer à une offre de service public culturel et de communication riche et pertinente à l’ère numérique. Pareil chantier engage à redéfinir les missions du service public audiovisuel, la politique de démocratisation culturelle, celle de diffusion des données culturelles numériques – et en tout premier lieu, à travers l’invention d’une politique des usages culturels numériques. »
- Ouverture et partage des données publiques culturelles pour une (r)évolution numérique dans le secteur culturel, Ministère de la culture et de la communication


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact