Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > comment meurt un cyclone ?

comment meurt un cyclone ?

par Emma06, le 07/09/2017 à 15:33 - 974 visites

bonjour,
Avec ces grandes tornades et cyclones du moment, que de questions se pose dans mon environnement.

comment meurt un cyclone?
je ne trouve pas de réponse pédagogique.

grand merci

Emmanuelle LE BORGNE

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 08/09/2017 à 15:33

Bonjour,

Le dossier de Futura Sciences La vie d'un cyclone rappelle quelles sont les conditions de formation et de disparition des cyclones. En voici quelques extraits :

" Les conditions de formation
Un cyclone naît et se développe uniquement si les conditions suivantes sont réunies :
- une condition thermique : une température de la mer supérieure à 26 °C sur une épaisseur minimale de 50 m. L'évaporation de surface de grandes quantités d'eau fournit l'énergie nécessaire pour entretenir le système de machine à vapeur qu'est une formation cyclonique. Si l'eau est trop froide, le cyclone ne peut pas se former ou, s'il était déjà formé préalablement, il s'affaiblit puis finit par perdre ses caractéristiques cycloniques tropicales. Cette condition thermique en fait ainsi un phénomène essentiellement maritime (depuis sa naissance jusqu'à sa maturité). En pénétrant sur terre, son énergie tend rapidement à décroître ;
- une condition géographique : être suffisamment éloigné de l'Équateur (cinq degrés de latitude, soit une distance voisine de 550 km) de façon à ce que la force de Coriolis ne soit pas nulle. Cette force, engendrée par la rotation terrestre, imprime une déviation du vent vers la droite dans l'hémisphère nord et vers la gauche dans l'hémisphère sud. Elle est nulle à l'Équateur. C'est elle qui intervient pour déclencher le mouvement tourbillonnaire initial. En dessous de cinq degrés de latitude, la force de Coriolis est trop faible pour un tel déclenchement (il n'y a donc jamais de cyclone entre 5 ° sud et 5 ° nord) ;
- une forte humidité, indispensable à la formation des cumulonimbus. La formation d'un cyclone est impossible pour une humidité inférieure à 40 %, fréquente lorsqu'elle est supérieure à 70 % ;
[...]
Le déclin des cyclones
Un cyclone s'affaiblit dès qu'une de ses sources d'alimentation en énergie disparaît ou s'atténue. C'est ainsi notamment le cas :
- lorsqu'il arrive sur terre. Ainsi, un cyclone passant sur les Caraïbes se retrouve privé de « carburant » et sort de ces îles souvent très affaibli. S'il rentre (on dit atterrit) sur un continent, comme les États-Unis, il peut mourir (se dissiper) en vingt-quatre heures. Toutefois, les phénomènes les plus puissants peuvent conserver une énergie suffisante pour « traverser » l'étendue terrestre et se développer à nouveau au contact d'un océan, si les conditions nécessaires à leur renforcement sont présentes. Par ailleurs, les forces de frottement sur terre (action de résistance due au relief terrestre et « freinant » les mouvements d'air) ne jouent pas un rôle prépondérant dans la dégénérescence du cyclone ;
- lorsqu'il arrive sur des océans dont les eaux de surface ne sont pas assez chaudes ;
- lorsqu'il subit les effets du cisaillement vertical du vent qui déforme sa structure verticale ;
- lorsque sa trajectoire se rapproche trop de l'Équateur.
Certains cyclones en fin de vie peuvent être « repris » par la circulation d'ouest des latitudes moyennes et engendrer de violentes tempêtes, sur les côtes européennes notamment (c'est le cas de près d'un cyclone sur deux dans l'océan Atlantique nord). "


Ainsi le cyclone perd de sa puissance s’il arrive sur un continent car la terre est plus froide que l’océan. Il perd rapidement de sa puissance car il n'y a plus d'océan chaud en dessous pour l'alimenter. Il se transforme alors en grosse pluie et provoque des raz de marée. C'est ce qui est expliqué dans ces vidéos :

C'est quoi un cyclone ? - Professeur Gamberge / France TV education


L'émission c'est pas sorcier (vers 17 minutes pour la formation et 24 minutes pour son déclin).


Pour aller plus loin :
- La mort des cyclones tropicaux / Environnement et Changement climatique Canada
- Les cyclones / Météo France
- Le grand livre des cyclones et tempêtes tropicales / Jean-Louis Martin
- Fureurs des cieux : cyclones tropicaux et autres tempêtes / Frank Roux
- Les cyclones / Jean Le Borgne (un parent ? ;) ) dont voici un extrait :
" Le stade de déclin commence quand l'équilibre entre l'énergie produite et l'énergie perdue est rompu, c'est-à-dire lorsque la dissipation de l'énergie cinétique excède celle fournie par libération de chaleur latente de condensation, ce qui se passe soit lorsque le cyclone voyage sur des eaux à température plus basse, soit en cas d'advection d'air froid, ou encore quand il pénètre sur une terre ou dans une région à fort cisaillement vertical du vent." (page 40)

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact