Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Insolites > Peluche

Peluche

par sevenyears, le 01/08/2017 à 13:27 - 733 visites

Bonjour,

Pour quelles raisons (s'il y en a) "mignonnisons-nous" les animaux sauvages sous forme de peluches, au détriment de la réalité ? Pour le dire autrement, pourquoi n'existe-t-il pas de peluche de lionne décapitant une frêle gazelle, ou encore celle d'un grizzly éventrant un randonneur américain dans nos magasins de jouets ?

Cela a-t-il un rapport avec la structure et le contenu des histoires pour enfants, mensonges éhontés écrits par la main de vils adultes confondant innocence et ignorance ?

(Le coup du père Noël m'a brisé)

Merci !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 04/08/2017 à 10:37

Bonjour,

Les peluches n’ont évidemment pas pour fonction de proposer une représentation fidèle de la réalité : l’animal en peluche est à l’origine (et reste essentiellement) un jouet pour enfant caractérisé par sa douceur (on ne les appelle pas « doudou » pour rien…), et qui constitue pour l’enfant un objet rassurant, source de réconfort, rappelant les parents :

« Les odeurs sont importantes chez les enfants, généralement le doudou rappelle l'odeur de la maman. C'est pour cette raison qu'il est appelé par les professionnels un objet transitionnel. Le doudou est la "première possession du non moi" pour l'enfant comme le notait un psychanalyste dès 1951.
Son rôle est de permettre la séparation progressive avec les parents. Le doudou permet de se confronter au monde extérieur tout en se sentant rassuré. L'enfant va vers ce qu'il ne connaît pas mais peut se rassurer grâce à son doudou.

Le but du doudou est donc principalement de rassurer l'enfant dans les moments difficiles :
• Avant de s'endormir ;
• En cas de douleur ;
• De tristesse.
Mais le doudou permet aussi à l'enfant d'exprimer ses sentiments. Il n'est ainsi pas rare de voir des tout petits passer leur colère sur leur peluche fétiche. »
Source : psychologue.net

« La plupart des enfants ont au moins un doudou dans leur lit et beaucoup l’ont rempli d’un arsenal de nounours, veilleuses, jouets divers ou tétines, autant d’objets conjuratoires et réconfortants qui servent de viatique pour la nuit.
L’enfant peut avoir besoin d’un doudou dès 8-9 mois, au moment de l’angoisse de séparation, quand il prend conscience que sa maman est un être différent et séparé de lui et lorsqu’il a notion de son absence si elle s’en va. Le doudou est l’objet transitionnel qui l’aide à conserver en lui l’image de maman et à accepter son départ. Et, en particulier, quand il est seul dans le noir. Nono, Sousou ou Pinpin, c’est comme un copain fidèle qui lui tient compagnie, entend ses secrets, le comprend. Mais si un soir le doudou est introuvable, perdu ou oublié à la crèche ? N’en faites pas un drame. Glissez-lui avec le bon sens de la maman de Léo : « Ce soir, tu n’as pas Pinpin, mais je suis là, moi ! »
Source : Peur du noir, monstres et cauchemars : comment rassurer votre enfant? Lyliane Nemet-Pier et Françoise Devillers

Difficile donc pour un tout petit de conjurer ses angoisses si ses peluches ont-elles-mêmes l’air de sortir tout droit d’un cauchemar…

Notons que le rôle rassurant de la peluche ne concerne pas uniquement les enfants : arrivés à l’adolescence, voire à l’âge adulte, certains trouvent toujours du réconfort auprès d’un doudou :

« Une fonction de réassurance chez l'enfant et l'adulte

"Peu l'avouent, pourtant beaucoup d'adultes ont des peluches, confirme Catherine Pierrat, psychologue à Nice, spécialiste de l'enfance et de la symbolique du doudou. Chez les petits, c'est un objet transitionnel. Il fait le lien entre la maison et l'extérieur. Il est un trait d'union pour accepter la séparation progressive avec la mère."

"Chez l'adulte, c'est un peu différent: le doudou ne sert plus de lien mais conserve sa fonction de réassurance. On choisit donc souvent un objet pour sa dimension sentimentale, un vêtement appartenant à l'être aimé par exemple. Il peut aussi révéler une tendance à la superstition, énumère Catherine Pierrat. L'enfant attribue des pouvoirs magiques à sa peluche."

"A sa manière, l'adulte fait de même. Le doudou nous protège des difficultés de la vie. Chacun lui attribue et projette ce qu'il en attend. Ce n'est en aucun cas un signe d'immaturité, plutôt le symbole de toute l'émotion que l'on a enfoui dans notre cerveau profond. En un mot, il est la résurgence en nous de la plus belle part de l'enfance", conclut Catherine Pierrat. »
Source : "Le doudou nous protège des difficultés de la vie", lexpress.fr


Ceci étant dit, rien n’empêche de détourner les peluches pour leur donner un aspect effrayant, car les enfants (et les grands enfants) aiment aussi avoir peur… pour rire.



On trouve aussi des peluches réalistes dans le commerce, mais qui conservent les attributs de la douceur et de la sécurité.


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact