Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > plumier à trous

plumier à trous

par 54meles, le 10/07/2017 à 19:38 - 687 visites

Bonjour,
Connaissez vous l'utilité d'un plumier à trous (voir l'URLci-dessous)

plumier à trous

Si vous n'arrivez pas à consulter ce lien, comment vous faire parvenir une image ?
Quoiqu'il en soit, merci.
Cordialement.
François Thommès

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 12/07/2017 à 15:58

Bonjour,

Vous vous interrogez sur l’utilité d’un « plumier à trous » dont vous nous fournissez la photographie.

Selon le dictionnaire en ligne « Le Trésor de la langue française », un plumier est une « boîte rectangulaire, en bois, carton laqué, etc., compartimentée et fermée d'un couvercle généralement décoré, servant à ranger et transporter le matériel à écrire ».

Nous faisons la supposition que sur votre photographie il s’agit d’un plumier destiné servir de support à une multitude de porte-plumes, ce qui explique les trous de même taille et numérotés, destinés à plusieurs élèves d’une classe, et les traces d’encre sur le bois. Il manquerait seulement les bouchons de chaque côté du plumier permettant de contenir l’encre.

Autre hypothèse, sachant que le bois n'est pas le contenant idéal pour l'encre : chaque trou servait de support à un petit godet en verre ou en porcelaine contenant l’encre. Ce plumier servait donc peut-être également de support à encriers.
Sur un site consacré au village de Tourtour dans le Var, il est question de l’école de ce village et des objets utilisés autrefois dans ce cadre scolaire. La rubrique « Buvards et encriers » apporte des précisions sur l’utilisation de l’encre et de l’encrier :

« L’encre était distribuée dans les encriers situés dans le coin droit du bureau. L’encre violette était une poudre (le violet de gentiane) qui était mélangée à de l’eau : elle ne s’effaçait pas. Pour remplir les encriers, le maître pouvait choisir un enfant méritant mais également soigneux car l’entreprise était périlleuse : il fallait éviter de gaspiller l’encre et salir les bureaux. Soit l’encrier était rempli "sur place", c’est à dire directement sur le bureau, soit on utilisait une plaque de bois qui contenait des trous pour plusieurs encriers que les élèves venaient chercher ensuite (en faisant très attention de ne rien renverser). L’image ci-dessous nous montre cette planchette de secours... »

Image


Cette image évoque les trous présents sur votre plumier, qui ferait donc office également d’encrier et expliquerait les tâches d’encre visibles sur le bois.

Bonne journée

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 18/07/2017 à 10:04

Bonjour,

Nous avons bien reçu votre suggestion concernant l'utilité d'un plumier à trous. Vous précisez qu'il s'agirait d'un "cylindre en bois [qui] venait se loger dans l'évidement le plus profond. Ce cylindre contenait des inscriptions chiffrées. Les trous latéraux, eux-mêmes chiffrés et combinés à ce cylindre, servent alors d'abaque pour une table de multiplication". Vous nous envoyez un lien vers une page web présentant un objet comparable sous plusieurs angles.

Or le Musée du Scribe, que nous avons contacté, confirme votre hypothèse : "c’est un plumier qui permet de faire les multiplications, seulement votre plumier est incomplet car il manque l’axe qui permet de poser les multiplications. C’est un bel objet rare, dommage qu’il ne soit pas complet". Trois photos sont jointes à sa réponse :

Image

Image

Image

Un bibliothécaire nous a également transmis un lien vers une page fournissant d'autres photographies de "plumiers originaux", notamment avec table de multiplication incorporée.

Bonne journée
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact