Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > En cours > Lien entre jardin botanique et école de médecine de Lyon

Lien entre jardin botanique et école de médecine de Lyon

par elsa Morel, le 19/06/2017 à 13:02 - 291 visites

Bonjour,
Avez-vous des ouvrages qui ferai référence à des liens entre les facultés de medecine et/ou vétérinaire et/ou l'école de pharmacie de Lyon avec le jardin botanique de Lyon.
En sommes des livres qui parlerai des plantes réellement utilisé au 19ème siècle par les étudiants en pharmacie/véto et médecine?

Merci de votre réponse

elsa Morel

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 22/06/2017 à 11:26

Réponse du Fonds ancien et de la Documentation régionale

Bonjour,

Le jardin botanique, sis au Parc de la Tête d’Or à Lyon, a été fondé par Jean-Emmanuel Gilibert, membre de l'Académie de Lyon (1783), fondateur et directeur du Jardin des Plantes (1795-1808), et fondateur et Secrétaire général de la Société de Médecine (1798). Ce jardin des plantes d’abord situé place Sathonay, sur les pentes de la Croix-Rousse n’est déplacée au Parc de la tête d’or qu’en 1857. Dans l’esprit de son fondateur, la pharmacopée est une des raisons (avec l’agriculture) de l’implantation d’un jardin botanique. Au XIXe siècle, plusieurs docteurs en médecine ont dirigé le jardin, mais c’est souvent comme botaniste qu’ils ont exercé des fonctions à la faculté des sciences de Lyon. De façon générale, si le jardin botanique doit sa fondation à un médecin, les relations avec les cours et la pédagogie en médecine et pharmacie demeurent flous.

Sur l’histoire du jardin botanique au XIXe siècle, je vous conseille la lecture de La botanique à Lyon avant la Révolution et l'histoire du jardin botanique municipal de cette ville, écrit par René Gérard en 1896, et dont une réimpression est disponible en salle de la documentation régionale (l’original se consulte dans la salle du fonds ancien). L’auteur a été par ailleurs directeur du jardin botanique de 1887 à 1926, et y a organisé les sections horticoles des deux expositions internationales de 1894 et 1914.
En 1876, un pamphlet contre le directeur Faivre : Le jardin botanique de Lyon sous la direction de M. Ernest Faivre propose une autre organisation du jardin botanique. Les plantes médicinales font partie du projet, mais de façon marginale. L’ouvrage est numérisée et disponible depuis la notice.
Enfin, régulièrement depuis la fin du XIXe siècle, le jardin publie un index des graines qu’il donne aux lyonnais pour être cultivées 1836, 1932 et 2001 par exemple, pour les documents consultables à la bibliothèque municipale de Lyon.
Par ailleurs, il faut noter que dans les années 1880, le docteur Georges Beauvisage dirige « le jardin botanique de la faculté de médecine et de pharmacie de Lyon », dont il semble être le fondateur. Georges Beauvisage obtient d’ailleurs son doctorat en Pharmacie grâce à des travaux sur la botanique. Toutefois, il semble que ce jardin botanique soit différent de celui de la Tête d’or, qui est géré par la ville (et non l’université) depuis 1803.
Le docteur Beauvisage est par ailleurs l’auteur d’un Guide des étudiants au jardin botanique de la faculté de Lyon, et de Conseils aux voyageurs pour les récoltes d'échantillons botaniques. Les liens entre botanique, médecine et pharmacie, dépasseraient ainsi, à Lyon, les relations entre le jardin botanique du parc de la Tête d’Or et la faculté mixte de médecine et pharmacie.
Les documents antérieurs à 1921 se consultent dans la salle du fonds ancien.

A consulter ou emprunter aussi, pour les notices biographiques, et l’histoire de la botanique et de la médecine lyonnaise : le Dictionnaire historique de Lyon, 2009, (notamment la rubrique « jardin botanique » et celle consacrée à Jean-Emmanuel Gilibert), Les herbiers de la région Rhône-Alpes, la médecine à Lyon des Origines à nos jours, 1987.

A consulter aussi :

-L’esprit d’un siècle : Lyon 1800-1914, éd. 2007, le chapitre : Fleurs, fruits et légumes : l’épopée lyonnaise / Stéphane Crozat et Frédéric Pautz[/URL]
Fleurs fruits légumes : l’épopée lyonnaise / par Stéphane Crozat, Philippe Marchenay, Laurence Bérard, éd. 2010, en particulier, le chapitre intitulé : le milieu naturel et humain, Pépinières et jardins botaniques, berceaux de l’horticulture locale.

-Sur le site du jardin botanique un résumé de l’histoire du jardin

Pour compléter, vous pourriez peut-être adresser votre demande aussi à la bibliothèque du Jardin botanique.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact