Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > En cours > Traité de Grenade (1491)

Traité de Grenade (1491)

par NadiaK, le 11/01/2017 à 19:48 - 829 visites

Bonjour !

Meilleurs vœux à toute l'équipe ! Je suis à la recherche de la traduction française du texte intégral du traité de Grenade (surtout les articles 3 et 14 de ce traité), signé en 1491 par Isabelle de Castille, Ferdinand d'Aragon et Boabdil. Vivant à l'étranger, je ne peux pas effectuer de recherches dans une bibliothèque française et mes recherches sur Internet ont été infructueuses.

J'espère que vous pourrez m'aider à trouver les articles 3 et 14.

Merci d'avance.

Nadia

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 14/01/2017 à 16:10

Bonjour,

La première difficulté de cette recherche a été le fait que plusieurs documents portent le même nom et ne concernent pas le même évènement, et que le même évènement ne porte pas toujours le même nom…

Ainsi, ce que vous appelez le « Traité de Grenade », par exemple, est répertorié par l’encyclopédie Wikipédia comme un Traité pour attaquer le royaume de Naples et se le partager, et date de 1500.

Le traité qui vous intéresse, signé en novembre 1491, est plus souvent appelé en français « Les Capitulations de Grenade » . (cf. Histoire et civilisation de l'Espagne classique : 1492-1808 de Raphaël Carrasco, Claudette Dérozier, Annie Molinié-Bertrand).

Au VIIIe siècle, presque toute la péninsule Ibérique est musulmane. Seuls quelques petits royaumes catholiques subsistent dans le nord : Asturies, Castille, León, Navarre, Aragon, Catalogne. Au nom de la foi chrétienne, ces petits États entreprennent la reconquête du territoire : c’est la Reconquista.
L'effondrement du califat omeyyade de Cordoue au XIe siècle et son émiettement en une multitude de royaumes – les taïfas – permettent une avancée de la Reconquista. Alphonse VI de Castille (1042-1109) occupe Tolède en 1085. Mais les Almoravides, musulmans venus du Maroc, repoussent les Castillans. Malgré l’arrivée massive de chevaliers français et la vaillance du célèbre Cid, Valence demeure capitale musulmane jusqu'en 1238. Cependant, les progrès des chrétiens sont continus : reconquête de Saragosse et de la vallée de l'Èbre en 1118. Mais les rivalités entre royaumes chrétiens favorisent l’intervention des Almohades berbères qui infligent une défaite au roi de Castille.
Au début du XIIIe siècle, les royaumes chrétiens unissent leurs forces. Soutenus par une croisade venue de France, ils remportent la victoire de Las Navas de Tolosa en 1212. Les musulmans sont refoulés dans le sud de la péninsule et forment le royaume de Grenade. Ils se maintiendront pendant près de deux siècles à la faveur des rivalités entre les royaumes de Portugal, de Castille et d'Aragon. L'unification de l'Espagne en 1474, à la suite du mariage d'Isabelle de Castille et de Ferdinand d'Aragon, est décisive. Après un siège de plusieurs mois, Grenade tombe en janvier 1492. Les musulmans sont définitivement expulsés d’Espagne.

Source : classes.bnf.fr


Voici un extrait de "La guerre de Grenade" dans Histoire de l'Espagne de Joseph Pérez :
« Cette armée prend position aux portes de grenade et assure un blocus complet : aucun renfort, aucun ravitaillement n’arrivent plus. En juin, pour bien marquer leur détermination, les rois construisent, en quelques semaines, le camp de la Sainte Foi, en réalité une ville nouvelle – Santa Fe-, selon le plan en damier qui fera fortune plus tard dans la Nouveau monde. »
[…]
Boabdil entre secrètement en pourparlers et, le 25 novembre 1491, un accord est signé à des conditions particulièrement favorable pour les musulmans […]. En échange, Boabdil s’engage à livrer Grenade deux mois plus tard. […] Dans la nuit du 1er au 2 janvier 1492, un petit détachement occupe l’Alhambra. La cérémonie officielle de reddition se situe dans l’après-midi du 2 janvier. […] La reconquête est terminée.



Les articles de la capitulation sont au nombre de 77 d’après le wikipedia espagnol (67 dans d'autres documents)

On peut voir le document d’origine, dans son intégralité (mais illisible), sur : upload.wikimedia.org et sur juntadeandalucia.es

… mais, et cela a été notre deuxième difficulté, insurmontable, pas de version complète exploitable ni sur internet ni dans nos livres.

Des versions incomplètes sont disponibles :

*en espagnol :
- culturandalucia.com
- books.google.fr
- granada.es
- es.wikisource.org
- Las capitulaciones para la rendición de Granada
- etc.

*en anglais :
- en.wikipedia.org
- books.google.fr
- cyberistan.org
- etc.

… mais pratiquement rien en français si ce n’est des documents assez anciens comme : Histoire générale d'Espagne (vol. 8) (document de 1744)

Et dans nos ouvrages, le contenu des articles est donné de façon assez sommaire. Ainsi dans les ouvrages déjà cités :

… le 25 novembre 1491, un accord est signé à des conditions particulièrement favorables pour les musulmans qui obtiennent la sécurité des personnes et des biens, la liberté du culte, la libre disposition des mosquées, le respect de la loi coranique dans les procès entre musulmans, la garantie qu’on ne prendra aucune sanction contre les renégats.
ou
« que les litiges survenus entre musulmans soient jugés selon leurs lois de la Cunna et par leur cadis et juges […] que Leurs Altesses feront respecter les coutumes des musulmans en matière d’héritages et que leurs cadis seront juges dans ce domaine […] qu’aucun musulman ni musulmane ne sera forcé de se faire chrétien contre son gré […] qu’aucun chrétien ne devra entrer dans les mosquées sans la permission des faquis ».


Bref, quelle que soit la langue utilisée, nous n’avons pas trouvé la liste complète des articles de la capitulation de Grenade. Il nous est donc impossible de vous indiquer la teneur des articles 3 et 14.
A notre avis seul une demande au Service questions/réponses de la Bibliothèque nationale de Madrid ou Servicios de la Sección Nobleza Archivo Histórico Nacional (bajo la signatura CP. 285, D. 18) pourra résoudre votre problème.

Si vous ne parlez pas du tout l'espagnol, peut-être pouvez-vous leur écrire en anglais.

Bonne année à vous.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact