Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Département et communauté de communes

Département et communauté de communes

par Siselgi, le 09/01/2017 à 23:04 - 645 visites

Pour limiter le millefeuille administratif, on nous annonce à terme la fin des départements. Pourtant et paradoxalement, les réfontes successives des cartes territoriales créent des communautés de communes de plus en plus vastes qui deviennent presque aussi importantes que les départements.
Ma question est la suivante : quelle est la superficie du plus département français ? Quelle est la superficie de la plus grande communauté de communes ? Merci.

Réponse de Siselgi

par Siselgi, le 09/01/2017 à 23:07

C'est bien du plus petit département français dont j'aimerais connaître la superficie. Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 11/01/2017 à 10:45

Bonjour,

Avec 105 km2, Paris est le plus petit département en terme de superficie, mais sa densité de population est de loin la plus forte (21 154 habitants par km2 en 2013). Paris possède la deuxième population la plus importante derrière le Nord, ce qui le place au deuxième rang des départements français.
Source : Wikipedia

La communauté de communes de la Haute-Saintonge est la plus grande communauté de communes de France ; elle regroupe 131 communes.
Sa superficie est de 1740,57 km2 pour un total de 67 673 habitants (soit une densité de population de 39 habitants au kilomètre carré).
Malgré sa superficie qui occupe 23% du territoire de la Charente-Maritime, elle ne se situe qu’au troisième rang départemental des structures intercommunales de Charente-Maritime, se situant après les communautés d'agglomération de La Rochelle et de Royan Atlantique.
C'est un territoire très faiblement peuplé, puisque la densité de population y est 2,5 fois inférieure à celle de la moyenne départementale.

Dans ces deux cas extrêmes, la superficie se justifie donc par une densité de population très forte ou au contraire très faible. Avec 67000 administrés contre plus de 2 millions, la communauté de communes se situe, administrativement et économiquement, à une échelle très inférieure à celle du département. Un tel regroupement se justifie puisqu’il permet d’assurer aux populations l’accès à des aménagements que chaque commune seule, pour la plupart ne dépassant pas quelques centaines d’habitants, ne pourrait pas supporter.

« L’intercommunalité répond à plusieurs objectifs.

C’est un remède à l’émiettement communal et un instrument de l’organisation rationnelle des territoires. En effet, la France compte plus de 36700 communes, ce qui représente 40 % de l’ensemble des communes de l’Union européenne.

Cette richesse démocratique, fruit de l’histoire, a été sauvegardée car les élus locaux et les citoyens sont très attachés à l’identité communale.

En l’absence de refonte de la carte territoriale, l’intercommunalité rassemble des moyens dispersés et structure des initiatives locales.

L’intercommunalité favorise aussi le développement économique local et la relance de la politique d’aménagement du territoire.

Au niveau national, il s’agit, avec le consentement des communes, de mettre en place un maillage du territoire qui permette de répondre aux défis qui se posent au pays en matière d’aménagement du territoire, qu’il s’agisse des problèmes liés au développement urbain ou à la dévitalisation des espaces ruraux.

Réponse pragmatique aux problèmes de gestion que rencontre l’ensemble des élus municipaux, outil de l’aménagement du territoire au plan national, la coopération intercommunale prépare la France à l’insertion européenne et à l’accélération des échanges économiques et humains. »
Source : vie-publique.fr


Pour aller plus loin :

- Les collectivités territoriales et la décentralisation, Michel Verpeaux,... Christine Rimbault,... Franck Waserman,...
- La France charcutée : petite histoire du big bang territorial, Mikael Bodlore-Penlaez; illustration de couverture, Plantu; illustrations intérieures, Mykaïa, Nono, Pat... [et al.]
- Les communautés de communes (Guide 2006), collectivites-locales.gouv.fr


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact