Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Trace de la civilisation romaine en prove

Trace de la civilisation romaine en prove

par jpfrdc, le 03/04/2005 à 23:04 - 2632 visites

Je prépare un voyage à Orange et Vaison la Romaine dont le thème est: "sur les traces de la civilisation romaine".
En me renseignant sur Orange, j'apprends que Aurosio a été fondé en 40 avant JC par les vétérans de la 2e légion Gallique de César.
Pouvez-vous me renseigner sur cet évènement. Que sait-on de cette 2e légion et d'où vient le fait que des vétérans fondaient des villes?
D'une manière plus général, y a-t-il des ouvrages de référence ou des sites internet sérieux donnant de l'information sur la civilisation romaine en provence.
D'avance merci.

JPF

Réponse de

par gds_cdp, le 04/04/2005 à 19:53

Réponse du service Guichet du Savoir


[i]Fondée en 40 avant J.-C. par les vétérans de la IIe légion gallique de César, Orange est une colonie romaine nommée Arausio. Elle connaît un grand essor sous le règne de l’empereur Auguste durant lequel est érigé le théâtre, au Ier siècle après JC. [/i]
source : Théâtre antique d'Orange.

Il semble effectivement que certains empereurs romains offraient des parcelles de terre des pays conquis aux vétérans légionnaires afin de les récompenser de leurs services. Voici d'autres villes ainsi fondées sur le site Occitania (qui contient de nombreuses autres informations sur la civilisation romaine en Provence) :

[i]Au sommet de la hiérarchie, on distingue donc les colonies de droit romain, peuplées au début, exclusivement, de citoyens romains- qui pouvaient d'ailleurs être romains ou italiques- cependant que, plus nombreuses, les colonies de droit latin étaient peuplées d'indigènes de diverses origines que les Romains avaient pris l'habitude d'appeler Gaulois, qu'ils fussent Celtes ou non (Ligures, Ibères) et éventuellement de marchands, souvent grecs ou orientaux, eux-mêmes d'une grande variété d'origine.

A ces colonies de droit latin étaient rattachés d'autres petites villes ou villages dont on ne sait pas toujours très bien quel était le statut, témoin ces 24 oppida "ignobles" - c'est à dire de statut inférieur- des Volques Arécomiques (dont celui de Beaucaire-Ugernum) qui étaient rattachés à la civitas de Nîmes, elle-même seulement colonie de droit latin mais que la faveur d'Auguste propulsa pratiquement au niveau de Narbonne, pourtant capitale de la province et colonie de droit romain.

Parmi les colonies de droit romain qui furent fondées par des vétérans des légions, on peut ainsi dénombrer Narbonne (Narbo Martius -Xème légion) et Béziers (Baeterrae - VIIème légion) en Languedoc, Arles (Arelate -VIème légion) Orange (Arausio - IIème légion) et Fréjus (Forum Iuli - VIIIème légion) en Provence.

Ces fondations s'échelonnèrent dans le temps et après la fondation de Narbonne, la plus ancienne des colonies (-118) et de Montbazin (Forum Domitii) il fallut donc attendre Pompée pour noter une installation (mais non une colonie) à Saint Bertrand de Comminges ( Lugdunum )..

Plus tard, probablement vers 45 avant notre ère, Jules César envoya Tiberius Claudius Nero, père du futur empereur Tibère, avec mission de fonder d'autres colonies : refondation de Narbonne, fondation d'Arles, toutes deux de droit romain, et fondation de colonies de droit latin : Nîmes et Lodève dans notre actuel Languedoc, Digne et Carpentras en Provence, Toulouse en Midi Pyrénées, Valence et Vienne dans la vallée du Rhône, par transformation et extension soit d'oppida indigènes soit de camps militaires.

C'est après l'instauration du triumvirat que furent déduites deux des colonies de droit romain que nous évoquions plus haut : Béziers et Orange mais il fallut attendre les lendemains d'Actium pour que Fréjus reçoive ses vétérans de la VIIIème légion et que soient fondées les colonies de droit latin qui ont précédé les actuelles cités de St Rémy de Provence (Glanum, ancienne ville hellénistique), Apt, Carpentras, Carcassonne, Cavaillon, Alba, Antibes, Ruscino.[/i]

A consulter également, des sites web :
* Net Provence
* France Pittoresque
* Tourisme culturel en Provence - Editions Montparnasse
* La Provence romaine sur le site de l'IUFM de Rouen
* Mémo, le site de l'histoire

et des ouvrages :
* Provence antique 2, L'époque gallo-romaine / Jean-Paul Clébert
* Le développement urbain en Provence de l'époque romaine à la fin du XIVe s. / Paul-Albert Fevrier
* La Pompéi de la Provence : Fréjus : Forum Julii / Dr A. Donnadieu
* La Provence romaine / Henri Lartilleux
* Villes episcopales de Provence : Aix, Arles, Frejus, Marseille et Riez de l'époque gallo-romaine au Moyens-âge / par F. Benoît, P. A. Février, J. Formigé et H. Rolland
* et de très nombreux ouvrages sur l'histoire de la Provence.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact