Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > la rupture

la rupture

par aga, le 26/02/2005 à 16:49 - 6796 visites

pourriez-vous m'orienter sur des écrits ou éléments de réflexion sur la notion de rupture, non pas tant au niveau familliale que sociale mais également au niveau de l'art ainsi que de la science.Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_soc, le 26/02/2005 à 17:42

Réponse du département Société


Bien que notre département ne soit par particulièrement concerné par votre question, ci-dessous quelques références d'articles qui vous permettront d'envisager ce que peut inclure la question "rupture familiale" (base CD-RAP interrogeable des bibliothèques municipales de Lyon)

Par contre la notion de rupture sociale appelle trop de réponses pour que nous vous les communiquions. Nous vous laissons donc si besoin, préciser votre question


titre : Précarité : le durable mal français (Dossier)
revue Monde : dossiers et documents no 328, 01/02/2004, p. 1-4
sujet pauvreté
surendettement
exclusion sociale
logement social
résumé : La précarité en France relève de plusieurs aspects : surendettement, chômage, crise du logement, ruptures familiales, psychiques...

titre : Le métissage des mémoires ; un défi pour la société française
auteur Bernard, Philippe
revue Hommes et migrations no N°1247, 01/01/2004, 27-35
sujet intégration
résumé L'enjeu de l'intégration sociale englobe celui de l'incorporation des histoires familiales des immigrés à l'Histoire de France. Dans le cas des "beurs" , ce "métissage" des mémoires ne peut se faire qu'en rupture avec deux historiographies dominantes ; celle de la France d'une part, qui brille par ses silences sur la colonisation, et celle de l'Algérie d'autre part, exagérément sélective et héroïque lorsqu'elle conte l'indépendance.

titre : L'enfant séparé. Les voies de l'attachement
auteur : Villeneuve-Gokalp, Catherine ; Leclerc, Anne-Karine ; d'Angelo, Régine ; Lefaucheur, Nadine ; Sayn, Isabelle ; Cardia-Vonèche, Laura ; Bastard, Benoît ; Tisseron, Serge ; Duboc, Martine
revue Autrement. Série mutations no 208, 01/10/2001, p. 4-165
sujet enfants * protection, assistance, etc.
enfants abandonnés * psychologie
enfants de divorcés
garde des enfants (droit)
enfants de prisonniers
carence paternelle
résumé Prologue : Charlotte et le chien perdu / Lucie Tardieu ; Comptes de la rupture / Catherine Villeneuve-Gokalp ; Pensionnaires / Anne-Karine Leclerc ; "Je n'ai plus le droit de voir ma mère" / Régine d'Angelo ; De l'abandon aux retrouvailles, en cinq tableaux / Nadine Lefaucheur ; Les liens du droit / Isabelle Sayn ; Voyage au coeur de la question familiale / Laura Cardia-Vonèche et Benoit Bastard ; Séparés, de plus en plus séparés / Serge Tisseron ; Des enfants placés : état des lieux / Martine Duboc ; Le mur de la prison / entretien avec les membres du Relais enfants-parents de Haute-Normandie. Numéro consacré à tous les cas d'enfants que l'on sépare d'un ou de leurs deux parents, que ce soit les enfants de parents divorcés, ceux que l'on met en pensionnat, les enfants "placés", les enfants de parents qui sont en prison ou encore les enfants simplement abandonnés. Fait le point sur les problèmes rencontrés, sur l'impact psychologique, notamment, provoqué par l'absence d'un ou des deux parents, mais aussi sur l'attitude et la politique des institutions judiciaires ou sociales, en montrant plus particulièrement la difficulté de balancer, d'une part, la nécessité de protéger l'enfant, voire de le prendre sous son aile, et d'autre part, l'importance désormais de plus en plus reconnue de maintenir les liens parentaux, fussent-ils douloureux, afin que l'enfant conserve certains repères fondamentaux. D'où une meilleure intégration des familles au travail et aux interventions des institutions sociales qui s'occupent de la protection de l'enfant.

titre : Les damnés de la Terre
auteur Maurin, Louis
revue Alternatives économiques No 177, 01/01/2000, 24-31
sujet pauvreté
misère
faim
analphabétisme
développement
croissance économique
résumé 1.2 milliard de pauvres, 850 millions d'analphabètes, 800 millions de mal-nourris, 100 millions d'enfants exploités..., le bilan du monde en ce début de l'an 2000 est effrayant. Malgré le progrès des techniques et la croissance économique, une large partie de l'humanité souffre toujours de la misère. Près de la moitié des habitants de la planète n'ont pas les moyens de se nourrir, de s'instruire, de se soigner et de se loger : le tiers monde est toujours là, tandis que les Etats-Unis comptent l'essentiel du quart monde. Pauvre, la planète demeure en même temps sous-éduquée. Une partie du monde est sous-alimenté. Le sida touche 33,6 millions de personnes dans le monde et en a tué 2,3 millions en 1997. La situation des pays les plus pauvres s'est dégradée au cours des dernières décennies. Seule une mobilisation générale peut inverser le cours des choses, or aucun des objectifs que s'était donnés la communauté internationale n'ont été atteints (revenu, éducation, alimentation, santé. Trois grands déséquilibres menacent : la folle inégalité des revenus ne peut qu'aggraver les tensions politiques et sociales, l'urbanisation incontrôlée rend insoutenables les conditions de vie, la rupture des anciennes solidarités familiales - dernier recours en l'absence de protection sociale- est mise à mal par l'extrême pauvreté Redistribuer les richesses, donner à tous les moyens d'accéder au développement sera le chantier du prochain siècle.

titre Cadres sup : le temps des femmes
auteur Weissman, Elisabeth
revue Alternatives économiques No 152, 01/10/1997, p. 44-47
sujet femmes * travail
cadres (personnel)
Organisation du travail
résumé Les femmes, qui représentent plus de 45% de la population active française, sont à peine 21% des cadres du secteur privé et moins de 5% à occuper des fonctions dirigeantes. La cause n'en est ni un manque d'ambition, ni (bien que dans une moindre mesure) un problème de formation. Il semble par contre que l'une des sources principales de cet état de fait soit le temps de travail. L'évolution des conditions de travail qui pèsent sur les cadres pénalise en effet doublement les femmes, suite à leur manque de disponibilité réel ou supposé tel par les employeurs. ;Les femmes étant jusqu'à nouvel ordre moins disponible que les hommes, le vrai problème rencontré par les femmes cadres pour accéder à des postes de responsabilité réside dans la culture dominante de l'entreprise, fondée sur le mode du tout-professionnel, sans possibilité de revendiquer une vie privée. Elles sont de plus en plus nombreuses à s'insurger contre le "présentéisme" qui pour elles, est loin d'être le seul moyen de mesure de l'efficacité économique. Peu à peu, au lieu de singer les hommes en jouant les prolongations au bureau, elles investissent le monde des hommes avec leurs propres valeurs ; culture de l'efficacité et de la résolution des problèmes (par opposition au culte de la présence développé par les hommes), désir de trouver son épanouissement dans l'équilibre entre travail, vie familiale, vie personnelle. Il s'agit là peut-être d'une occasion unique de réfléchir à un autre type d'organisation du temps de travail. Le projet de vie équilibrée, porteur d'égalité, de modernité et de citoyenneté, ne pourra cependant se faire jour que si les patrons des entreprises sont convaincus, car la ligne de rupture ne passe pas entre les hommes et les femmes mais entre le patron et le reste de l'entreprise.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 01/03/2005 à 13:07

Réponse du Département Arts et Loisirs

La notion de rupture peut se retrouver dans le domaine de l’art à différents niveaux. L’évolution des styles, conséquence d’une rupture, se repère aussi bien au niveau général de l’histoire des mouvements artistiques qu’au niveau particulier des époques d’un artiste. Pour apprécier la valeur d’une rupture au niveau d’un courant artistique, vous aurez à considérer son aire culturelle et sa temporalité. En ce qui concerne la peinture, en tant que pratique, plusieurs éléments sont à examiner : l’espace, la forme, la couleur, le support, la composition, la facture, le genre, le sujet.

En première approche, nous vous signalons, une collection d’ouvrages illustrés et didactiques qui montre les différents aspects à aborder pour appréhender votre sujet :
Histoire de l'art : du Moyen Age à nos jours
[i]Histoire des grandes périodes de l’art : Moyen Age, Renaissance, Art classique, Art baroque, Art romantique, Art au XIXe (1848-1905), Art moderne (1905-1945), Art contemporain (1945 à nos jours)[/i]
Les mouvements dans la peinture
[i]Découverte des mouvements de la peinture de la Renaissance à nos jours[/i]
Les maîtres de la peinture
[i]73 artistes présentés avec pour chacun, les caractéristiques stylistiques , les innovations et apports à l’histoire de l’art[/i]

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 04/03/2005 à 14:14

Réponse du département Sciences et Techniques


Dans son ouvrage le Temps des ruptures : aux origines culturelles et scientifiques du XXIe siècle, Pierre Papon évoque la question de la rupture :

[i]"Certaines découvertes ou nouvelles théories ont la particularité de bouleverser complètement le champ des connaissances. Elles constituent de véritables "révolutions scientifiques", pour reprendre la terminologie de l'historien des sciences Thomas S. Kuhn, car elles donnent naissance à une nouvelle conception du monde, dont les conséquences dépassent parfois les frontières de la science. Ainsi, selon kuhn, la science ne progresse pas toujours de façon linéaire ; elle procède souvent par des ruptures et changements de direction. Dans son livre sur la Structure des révolutions scientifiques, Kuhn qualifiait ainsi la révolution scientifique le système astonomique de Copernic, qui plaçait le Soleil au centre de l'univers, la Terre décrivant une orbite autour de lui. De même le philosophe Alexandre Koyré considérait que la publicaiton du livre "De revolutionibus" de Copernic, en 1543, marquait "la fin du Moyen Age et le commencement des Temps Modernes, parce que, bien plus que la conquête de l'Amérique par Christophe Colomb, elle symbolise la fin d'un monde et le commencement d'un autre"....[/i]

Pour une approche générale du thème de la rupture dans les sciences nous vous conseillons de consulter l'Encyclopédie universalis ; vous pourrez trouver des articles sur la rupture dans le domaine technologique et résistance des matériaux, dans le domaine mathématique sur les corps de rupture.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact