Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Le franc-maçon de la vierge

Le franc-maçon de la vierge

par Guichet du Savoir, le 12/07/2005 à 10:59 - 2491 visites

Question

Mon plus vieux souvenir de lecture est un livre que nous lisait notre institutrice et dont le titre était "Le franc-maçon de la vierge"! De l'auteur, je n'ai aucune idée.
Mais j'aimerais bien retrouver cet ouvrage...


Réponse du service Guichet du Savoir

Nous avons pu localiser deux exemplaires de cet ouvrage : l'un en consultation sur place dans nos collections : Le franc-maçon de la Vierge, dont l'auteur n'est pas mentionné mais qui comporte une préface datée du 2 février 1886 qui apporte quelques "éclaircissements" :

"[i]C'est pour accomplir un voeu fait à la Très Sainte Vierge, et dicté par la reconnaissance, que j'ai écrit et que j'offre au public ce modeste ouvrage.
Il n'est ni savant ni remarquable. Il a cependant plusieurs mérites que je proclame sans forfanterie comme sans hésitation :
Il a été entrepris par un profond sentiment d'amour et de gratitude envers Marie ;
Il a été inspiré par la colère et le mépris qu'excite en moi, pour ses outrages à la religion et à ses ministres, la bande de sectaires, gens de sac et de corde, dont il a plu à la Providence divine de me donner quelque connaissance :
Il a été composé sur des données authentiques : l'histoire que je raconte est vraie ; la plupart des acteurs de ce drame vivent encore ; leurs noms seuls, pour cette raison, ont été remplacés par des noms suppposés.
Les personnes qui me feront l'honneur de le lire voudront bien ne chercher dans ce livre que ce qui s'y trouve, c'est-à-dire des révélations dont plusieurs pourraient faire leur profit dans le monde ; des avertissements qui pourraient frapper plus d'un caractère pusillanime ; une confiance sans bornes en Marie, la toute-puissante Médiatrice, et une haine implacable contre ce qui vient de la cité du démon, et empiète, pour la ravager, sur la cité de Dieu.
Tout chrétien confirmé, raffermi par la confirmation dans la grâce de son baptême, a le droit et le devoir de concourir, dans la mesure de ses forces et des dons du ciel, à la défense du christianisme. Sans doute, le christianisme ne peut pas périr : mais, jusqu'à la fin du monde, il sera poursuivi par Satan, le grand révolté, et par ses adeptes, les révolutionnaires de tous les âges et de tous les pays.
Si le christianisme est impérissable, pourquoi le défendre ?
Parce que ceux-là seuls partageront la gloire du Christ qui auront combattu pour la sanctification de son Nom ;
Parce qu'il faut avoir été à la peine pour mériter d'être un jour à l'honneur !
Que ce faible travail éclaire une seule âme ; qu'il jette dans un seul coeur l'amour de Dieu et de sa religion sainte, je m'estimerai largement récompensée !
Manoir de la Krulle, le 2 février 1886[/i]".

L'histoire de ce "roman" est celle de Joseph Burgemeester, jeune homme pieux et aventureux qui sera recruté par les francs-maçons... Etonnante "histoire" dont il serait surprenant d'entendre aujourd'hui une lecture scolaire...

Vous pouvez également vous procurer cet ouvrage auprès de Livre Rare.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact