Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Les astuces du Guichet du Savoir > Retracer le parcours militaire d'un ancêtre

Retracer le parcours militaire d'un ancêtre

par admin, le 29/06/2015 à 15:26 - 3721 visites

Comment retracer le parcours militaire d’un ancêtre ?

Vous pouvez, dans un premier temps, vous reporter au Dossier Repères réalisé par le département Civilisation sur ce sujet, Généalogie : sur les pas de nos ancêtres, dont la page consacrée à Nos ancêtres militaires vous familiarisera avec les différents outils à votre disposition.

Pour débuter vos recherches, il convient tout d’abord d’être certain du nom de votre ancêtre. Les patronymes sont parfois mal orthographiés et l’ordre des prénoms est important. Beaucoup de recherches échouent pour cette raison.

Vos archives familiales conservent peut-être le livret militaire de votre aïeul.
On y trouve toutes les données concernant sa vie militaire, en commençant par son numéro de matricule, les détails de son service militaire, puis de sa carrière militaire.

Si vous ne disposez pas de ce livret militaire, la tâche sera plus compliquée car il faudra retrouver les actes d’état civil. Ceux-ci vous indiqueront le nom, la date et lieu de naissance et de décès du soldat. En cas de mort au front, le lieu du décès est généralement inscrit dans l’acte d'état civil.

Fort de la date et du lieu de naissance, vous pourrez ensuite consulter les recensements et registres matricules.
La date de naissance détermine la classe de recrutement. Il suffit d'ajouter 20 à l'année de naissance. Ainsi, une personne née en 1894 appartiendra à la classe 1914.

Le registre matricule conservé aux archives départementales est plus précis que le livret militaire car il fournit des descriptions physiques et de nombreux détails sur la carrière militaire.
Il faut savoir que le délai général de libre communicabilité des registres matricules est fixé à 150 ans à partir de la date de naissance des personnes concernées, en raison des renseignements à caractère médical présents dans ces registres. C’est pourquoi la consultation et la reproduction de ces fiches signalétiques ne s'opèrent qu'en salle de lecture et dans des conditions dérogatoires. Ces dernières sont prises par le directeur des Archives départementales selon les modalités d'une circulaire du ministre de la culture (note AD/DEP 3153 du 23 juin 1995) notamment dans le cadre de recherches généalogiques
Le généalogiste est alors autorisé à dépouiller le ou les registres susceptibles de contenir les états et services des personnes recherchées en se limitant à ces personnes. Parfois la similitude des patronymes peut suffire pour établir le lien de parenté.


Carrière de soldats engagés dans la Première Guerre mondiale :

La page Parcours et destins individuels pendant la Première Guerre mondiale du Service historique de la Défense vous indique les différentes ressources auxquelles vous pouvez recourir.

Le site du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, Mémoire des hommes vous permettra d’accéder aux bases de données spécifiques de la Première Guerre mondiale.
Plus d’un million trois cent mille militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention « mort pour la France » figurent sur cette base de données. Elle n’est donc d’aucune utilité pour retracer la carrière des sept millions de mobilisés qui ne sont pas mort à la Guerre.

A noter qu’une nouvelle base de données a été mise en ligne le 11 novembre 2014 : Grand mémorial
Lancé le 11 novembre 2014 par le Président de la République dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, le Grand Mémorial – une opération qui vise à numériser et à indexer les fiches de renseignements civils et militaires des 8,5 millions de soldats du premier conflit mondial – est une opération d'envergure nationale, pilotée par le ministère de la Culture et de la Communication et les Conseils généraux. Elle concerne les classes 1887 à 1921 conservées dans les services départementaux d’archives et aux Archives nationales d'outre-mer.

Pour finir, n’hésitez pas à poser des questions précises sur le forum Pages 14-18, où interviennent de nombreux experts et passionnés de la grande guerre ; à vous adresser à une association généalogique départementale et aux anciens combattants de votre localité.


Des livres :
- Découvrir la carrière militaire d'un ancêtre de Yves Buffetaut
- Votre ancêtre dans la Grande Guerre : guide généalogique et historique d’Yves Buffetaut.
- 1914-1918, retrouvez vos ancêtres soldats et leur famille, un numéro spécial de La revue française de généalogie
- Archives de la Grande Guerre (nouvelles publications)

Sur internet:
- www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr
- www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr
- www.genealogie.com

Rappelons enfin que, parmi les collections remarquables de la Bibliothèque Municipale de Lyon, Le Fonds de la guerre 1914-1918 constitue une source de documents et d’informations précieuse, que vous pouvez découvrir lors des Heures de la découverte qui lui sont consacrées.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact