Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Numérique inclusif

Numérique inclusif

par volvac, le 23/03/2019 à 12:13 - 714 visites

Bonjour,

Qu'est ce que le numérique inclusif ?

Merci et bien à vous.

Alex.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 25/03/2019 à 15:31

Bonjour,

Comme le rappelle le site Mission société numérique que nous citons ci-dessous, le gouvernement a lancé en 2018 un plan afin d'aider les 13 millions de Français en état d'illectronisme. Ce plan prévoit « d’accompagner vers l’autonomie les personnes en difficulté, d’outiller les aidants et de soutenir le déploiement d’actions locales efficaces et cohérentes par les collectivités locales. »

Il doit permettre de « formaliser des objectifs communs, de fédérer et coordonner les différents acteurs, de mieux définir les rôles de chacun d’entre eux et d’unir les moyens et les efforts de tous, pour rendre l’action collective plus efficace pour les citoyens.
Des acteurs nombreux et divers, publics ou privés, contribuent aujourd’hui à l’accueil et l’accompagnement des personnes en difficulté face au numérique, chacun à leur échelle : les lieux spécifiquement dédié à la médiation numérique, bien sûr, les services déconcentrés de l’Etat, les organismes de protection sociale (vieillesse, maladie, chômage, famille, etc.), les collectivités territoriales, mais aussi des centres sociaux, des associations, des acteurs de l’économie sociale et solidaire, des bureaux de Poste, des organismes caritatifs, des entreprises de services à la personne, etc. Nombre d’initiatives et d’expériences réussies existent, mais sont encore insuffisamment documentées, connues et reproduites ».

La presse a largement relayé l’information et sans prétendre à une revue de presse, nous vous présentons quelques articles, que vous pourrez retrouver via Europresse :

Ainsi dans la Gazette des communes (14 septembre 2018), Gabriel zignani rappelle que «

L'objectif de ce plan, c'est de lutter contre l'exclusion numérique. Car 13 millions de Français demeurent éloignés du numérique, parmi lesquels 6.7 millions n'utilisent pas Internet. Pour Mounir Mahjoubi, « il est impossible de laisser 20% de la population sur le côté. Les transformations numériques vont s'accélérer. C'est notamment vrai concernant l'accès aux services publics, avec la dématérialisation de l'ensemble des services publics d'ici la fin du quinquennat. Il faut former tout le monde ».
Pour lutter contre ce qu'il appelle l'illectronisme, le gouvernement - avec l'aide de différentes associations d'élus, les collectivités territoriale, des acteurs privés et publics locaux - s'est engagé dans l'élaboration d'une Stratégie nationale pour un numérique inclusif durant l'année écoulée.
Le but est d'accompagner et de former 1,5 millions de personnes au numérique chaque année .
« Désormais chacun doit prendre ces responsabilités, » a déclaré le secrétaire d'Etat. D'où le lancement du plan national pour un numérique inclusif. Le but sera d'accompagner et de former 1,5 millions de personnes au numérique chaque année, par le biais de différents dispositifs, et grâce à un financement à hauteur de 100 millions d'euros sur plusieurs années, en provenance entre autres de l'Etat et de la Banque des territoires ».

Dans La tribune du 15 septembre 2018, le président du groupe MAIF Dominique Mahé rapporte qu’en « quelques années, le numérique s'est imposé comme la « porte d'entrée universelle » de toutes nos activités : s'informer sur l'actualité ou sur ses démarches administratives, nouer des liens, échanger des services ou des biens... Les livres, journaux et annuaires cèdent la place à Internet, aux applications smartphone, et même désormais aux assistants personnels. Par Dominique Mahé, Président du groupe MAIF
En cette période de rentrée, de nombreux foyers font le même constat, et souhaiteront peut-être investir dans un nouvel ordinateur ou une tablette. Mais combien d'entre eux iront au bout de cette démarche ? Et combien d'entre eux ne la formuleront même pas ?
En réalité, notre « nouvelle ère numérique » tient du trompe l'oeil : si les outils numériques se multiplient, nous sommes encore loin d'en avoir démocratisé l'accès et l'utilisation. La « Mission Société Numérique » soulignait en mai dernier, que 13 millions de Français éprouvent des difficultés face au numérique. Et une étude récente de l'Institut CSA indiquait qu'un tiers des Français ont déjà « renoncé à faire quelque chose » (une démarche liée aux loisirs, un achat...) parce qu'il fallait utiliser Internet et qu'ils ne le pouvaient pas. C'est parfois le manque d'équipement numérique qui est en cause, et parfois le manque de maîtrise des usages du numérique, c'est-à-dire des connaissances et compétences requises pour une pratique autonome.
Or, cette « fracture numérique » constitue une menace importante pour notre cohésion républicaine et sociale, parce qu'elle est le décalque de fractures territoriales et sociales qu'elle contribue à aggraver. L'accès au numérique est plus difficile dans les territoires ruraux, auprès des individus à faible niveau de qualification et de revenus (les jeunes de banlieue notamment), et chez certains individus isolés du fait de leur âge ou de leur situation familiale, comme les familles monoparentales. Les plus jeunes ne sont hélas pas en reste : il ne suffit pas d'avoir grandi à l'époque des nouvelles technologies pour avoir eu toutes les opportunités de les apprivoiser et de se les approprier...
Pour tous ces citoyens, l'inégalité numérique est facteur d'inégalité tout court. Une Inégalité réelle, parce qu'elle limite l'accès à certains services essentiels qui sont de plus en plus dématérialisés : impôts, sécurité sociale, assurance.... Mais une inégalité ressentie, aussi, parce qu'elle nourrit l'impression de « ne plus vivre avec son temps » et d'être dépassé par les évolutions technologiques. Deux facteurs qui accélèrent le décrochage d'une partie des citoyens : sans inclusion numérique, l'inclusion sociale pourrait bien tomber en panne ».

Nous vous laissons aussi prendre connaissance de l’article « Dématérialisation des services publics : quelle politique pour les exclus du numérique ? » publié sur vie-publique.fr
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact