Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Appréciations réciproques entre Ampère et Cauchy

Appréciations réciproques entre Ampère et Cauchy

par André Gromier, le 28/01/2019 à 17:57 - 721 visites

Lyon le 28/01/2019
Mesdames, Messieurs,

La SEE et la Maison d’Ampère préparent la célébration du bicentenaire des découvertes sur l’électrodynamique voir texte ci-après.
Dans ce cadre il serait intéressant de connaître les jugements réciproques que pouvaient avoir l’un pour l’autre 2 personnalités éminentes comme Ampère et Cauchy.
Ils étaient contemporains (Ampère 1775 -1836), Cauchy (1789-1857), l’un mathématicien et grand physicien et l’autre grand mathématicien.
Tous deux ont enseigné à l’École Polytechnique.
D’avance merci.

Bien cordialement.

André Gromier



La SEE et la Maison d’Ampère,


préparent la célébration du bicentenaire des découvertes d’Ampère en l’électrodynamique en 1820, c’est-à-dire la relation entre courant électrique et force mécanique.
Les manifestations auront pour but de lui rendre hommage mais aussi d’attirer l’attention sur la Maison d’Ampère. Vous trouverez dans les pages du site internet SEE toutes précisions sur les objectifs, les actions envisagées et l’avancement de l’opération:

Nous demandons à tous ceux qui pourraient nous aider par leurs connaissances et/ou leurs réseaux de bien vouloir nous contacter :



https://www.see.asso.fr/site-manifestat ... nee-ampere


Décembre 2018 – Info sur Ampère 2020 – AG-

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 29/01/2019 à 17:38

Bonjour,

Dans l'ouvrage intitulé Cauchy : 1789 - 1857 : un mathématicien légitimiste au XIXè siècle, on peut lire (aux pages 94-95) :

" A l'Académie, Cauchy marquait une froideur distante, malgré une parfaite politesse, dans les rapports avec ses collègues. la qualité des liens qu'il entretenait avec les uns et les autres était pour une bonne part déterminée par des affinités d'ordre politique et religieux. il était, de ce point de vue, assez isolé. "Son catholicisme ardent, inquiet, ombrageux, faisait dans une telle assemblée une singulière bigarrure" notait A. Cournot dans ses Souvenirs.
Il était proche surtout d'Ampère, qui avait été son répétiteur d'analyse lorsqu'il était élève à l’École Polytechnique et qui occupait maintenant la chaire jumelle d'analyse et de mécanique. Ampère était un catholique sincère, mais sa foi était plus tourmentée que celle de Cauchy. Les deux hommes se voyaient et se soutenaient. Il collaborèrent régulièrement dans les commissions académiques entre 1816 et 1830. Par contre, Cauchy n'était guère apprécié des savants réputés libéraux, comme Poinsot ou Arago. "

Les deux hommes entretenaient des relations amicales mais leurs préoccupations scientifiques restèrent toujours assez éloignées. Lorsqu'ils enseignèrent tous deux à l’École Polytechnique, les deux professeurs collaboraient étroitement et, face aux fréquentes attaques dont ils étaient l'objet, ils firent toujours front commun.

En page 121, il est indiqué qu'"Ampère accepta de "diriger" avec Cauchy les classes préparatoires aux écoles du collège Juilly, fondé pour recueillir les élèves des écoles secondaires jésuites fermées en 1828".

On retrouve quelques lettres d'Augustin-Louis Cauchy écrites à Ampère dans ses Oeuvres complètes (Tome 12, série 1). Vous pourrez les consulter à la Bibliothèque municipale de Lyon.
Attention, à compter du 1er février, fermeture du silo moderne (jusqu'au 13 avril) et du fonds ancien (jusqu'au 13 février).
Ces documents sont toutefois consultables sur Numelyo.

Enfin, une petite biographie du baron Augustin-Louis Cauchy dans École polytechnique, livre du centenaire, 1794-1894. Tome 1.

Bonne journée.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 31/01/2019 à 15:17

Réponse complémentaire de la Documentation régionale

S’il est assez aisé de trouver de la documentation sur les rapports professionnels qu’entretenaient Ampère et Cauchy au sein de Polytechnique (voir par exemple Cauchy et le cours d’analyse de l’école Polytechnique, par Christian GILAIN, publié sur le site de la Société des amis de la bibliothèque et de l’histoire de l’école Polytechnique) et de l’Académie des sciences (Activités d'Ampère à l'Académie des sciences sur le site @. Ampère et l'histoire de l'électricité), il est plus délicat de mettre la main sur l’expression de l’opinion de l’un ou de l’autre sur son pair. Comme vous le savez, la documentation sur Ampère est abondante : le catalogue de la bibliothèque municipale de Lyon référence pas moins de 82 documents dont il est le sujet. Dans Ampère, encyclopédiste et métaphysicien, Cauchy est rapidement évoqué mais l’auteur ne semble pas approfondir leurs rapports. Tancrède de Visan ne s’intéresse pas aux relations d’Ampère avec ses contemporains, guère plus que le catalogue d’exposition que la Bibliothèque municipale de Lyon lui a consacré en 1975.
L’hommage à Ampère publié en 1936 ne semble guère faire mieux. Trois savants chrétiens au XIXe siècle : Ampère, Cauchy, Pasteur par Alexandre Véronnet s’intéresse aux deux indépendamment.

Dans une version anglaise de la biographie de Bruno Belhoste consacrée à Augustin-Louis Cauchy consultable partiellement sur Google Books, Augustin-Louis Cauchy: A Biography, l’auteur fait référence à la haute opinion respective de ces deux personnages l’un envers l’autre (voir p. 53).
Il y fait référence à Valson : ce dernier a publié La vie et les travaux d'André-Marie Ampère (1886, consultable sur Google books) et La vie et les travaux du Baron Cauchy (1868, réimpr. 1970). Un rapide feuilletage ne nous a pas permis d’identifier les extraits intéressants. Malheureusement, la BNF n’a mis en ligne que la deuxième partie de cet ouvrage, et pour raison de travaux au silo notre exemplaire ne sera pas communicable du 1er février au 2 mai 2019. Après cette date, il sera consultable auprès des Archives départementales du Rhône.

Nous vous laissons le soin de continuer à explorer les différentes sources disponibles. Parmi les documents qui peuvent vous apporter des informations intéressantes, distinguons les ouvrages consacrés à la correspondance d’André-Marie Ampère. Certains sont consultables sous forme numérique comme par exemple Correspondance et souvenirs d’André-Marie Ampère et de Jean-Jacques Ampère recueillis par Mme H. Cheuvreux tome premier et tome second. D’une manière générale, vous trouverez au catalogue de la bibliothèque un lien vers google pour les ouvrages numérisés par leurs soins, ce qui vous permet d’y lancer une recherche avec le nom de Cauchy.

Pensez également à explorer des sources comme Gallica.

Le site @. Ampère et l'histoire de l'électricité hébergé par le CNRS peut vous être d’un précieux secours pour vous y retrouver dans toute cette documentation. Il propose une introduction critique à plusieurs sources et donne accès à des documents numérisés, ce qui facilitera grandement votre recherche. Voir la rubrique Documents et études sur Ampère. Le site propose également plus de 1100 lettres accessibles en ligne, principalement issues deCorrespondance du Grand Ampère publié par Louis de Launay en 1936 et complétées par diverses sources. La correspondance publiée sur ce site bénéficie d’un moteur de recherche et d’un index de noms propres, qui donne 9 résultats avec Cauchy.

Pour aller plus loin : L’Académie des Sciences possède un fonds Ampère : voir la description sur le Répertoire de fonds pour l’histoire et la philosophie des sciences et des techniques. Vous pourriez également consulter les comptes-rendus de l'Académie des sciences pour y trouver les interventions des deux scientifiques.
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact