Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Origine des oreilles de lapin sur les photos

Origine des oreilles de lapin sur les photos

par Kanedjo, le 08/01/2019 à 17:28 - 294 visites

J'ai récemment trouvé une photo de famille du milieu du XXe siècle (Nouvelle-Calédonie) où une des personnes photographiées faisait des oreilles de lapin à une autre.

De quand date cette pratique et quelle est son origine ?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 11/01/2019 à 11:30

Bonjour,

« Dès qu'un objectif les vise, paf : ils louchent, ils tirent la langue, ils penchent la tête, ils ouvrent grand leurs yeux, ils gonflent leurs joues, ils se tirent la peau du cou; certains puristes n'hésitent pas à se décoiffer; d'autres à mettre une main dans la poche intérieure de leur veste pour imiter Napoléon; d'autres encore à se poser quelques mètres devant la tour de Pise, et à faire semblant de la tenir de toutes leurs forces pour l'empêcher de tomber par terre...
Bref, c'est un véritable festival de plaisanteries et de gestuelles cocasses, destinées à montrer que dans la vie, il ne faut pas se prendre trop au sérieux. »
source : Pour ou contre les grimaces sur les photos ?

Mais de quand datent les grimaces et oreilles de lapin sur les photographies ?

Si certains clichés avec grimaces datent de l'ère victorienne (fin du XIXe siècle), celles-ci sont plutôt rares avant le milieu du siècle suivant. Les premières photographies présentent en effet des visages austères et sérieux, où le rire serait malvenu et plutôt réservé aux fous, aux clowns et… aux filles de joie ! Ce sont en effet des raisons morales mais aussi techniques qui en sont la cause.

D'après Rachel Sauer, les oreilles de lapin que l'on peut observer sur certaines photographies se seraient développées dans les années 1950 justement avec l'essor de la photographie. Nous n'avons pas été en mesure de retrouver son article en texte intégral mais seulement quelques extraits sur un blog : The Bunny Ears Prank : A History. Nous traduisons :

« Aux débuts de la photographie, à l'époque où les gens avaient des tiges de métal attachées dans le dos et au cou afin de pouvoir rester immobiles pendant les 30 minutes nécessaires à l'exposition, il n'y avait pas d'oreilles de lapin. En fait, dans ces portraits, il n'y avait pas de sourire. C'était une période très difficile, comme si tout le monde venait de recevoir une terrible nouvelle ... Il est impossible de déterminer avec exactitude quand des oreilles de lapin sont apparues pour la première fois sur des photographies derrière la tête de quelqu'un, bien que cela ait souvent commencé dans les années cinquante. Et, oh, pour savoir pourquoi ils l'ont fait. ...
Pourquoi un lapin ? Pourquoi pas une couronne de la statue de la liberté avec les cinq doigts ? Pourquoi pas une seule antenne ? Pourquoi pas les cornes du diable, avec l'index et le petit doigt ? »

Avec le développement des techniques photographiques qui permettent de capter plus rapidement les instants et la démocratisation de l'outil, les poses deviennent moins solennelles, plus naturelles, plus spontanées qu'au XIXe siècle. Les sourires, les rires et autres poses loufoques succèdent aux visages austères des poses longues.

" Le tout premier appareil instantané, le Polaroid 95, voit le jour en 1948. Le succès est immédiat.
Années 50 : Les ventes de Polaroid continuent de croître, poussant l’entreprise à produire de nouveaux modèles d’appareils (tels que le Model 110, Model 80, et Model 700), ainsi que différents types de pellicules (Types 31, 32, 41, 42, et 43). En 1956, le nombre d’appareils vendus dépasse le million.
Années 60 : En 1963, la première pellicule couleur, Polacolor, est née. C’est également l’année ou le Polaroid Swinger, un modèle accessible et destiné aux plus jeunes, est lancé. "
source : Lomography


A lire aussi :
- Histoires de photos de famille / Luc Desbenoit - Télérama - 26/12/2011
- Pourquoi les personnes ne souriaient pas sur les photos d’époque
- Grimaces, sourire, selfie : Nous et nos visages
- bunny ears / blog d'Arnold Zwicky
- Photos de familles, Un roman de l'album / Anne-Marie Garat
- Mort de la photo de famille ? De l'argentique au numérique / Irène Jonas
- Visage(s) : sens et représentations en Occident / Martial Guédron

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact