Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > rayonnement solaire

rayonnement solaire

par brunoD, le 03/01/2019 à 14:12 - 339 visites

Bonjour,

on nous présente toujours de belle image de l espace avec pleins de couleurs et de lumieres...ce qu m amene plusieurs questions:

1) jusqu ou le soleil éclaire t il ?
2) les lumieres des étoiles les plus lointaines sont elles émises par ces meme étoiles ou est ce le reflet d'une lumiere émise par notre soleil (ou d autres astres éclairants)
3) au fond de l univers .. y a t il de la lumière

merci pour vos réponses éclairantes.
bruno

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 05/01/2019 à 15:11

Réponse du département Sciences et Techniques
Bonjour,

Voici quelques éléments de réponses à vos interrogations sur notre Univers ainsi que des suggestions de lectures pour approfondir le sujet :

Le rayonnement solaire

Le Soleil est l’étoile du Système solaire. Cette étoile, qui nous semble à juste titre exceptionnelle, est à l’échelle du cosmos un astre d’une banalité consternante. Noyé au milieu de 400 milliards d’autres étoiles qui peuplent notre galaxie, le Soleil est un enfer nucléaire qui pourtant est à l’origine de toute source de vie sur Terre.
Sa proximité avec la Terre (150 millions de km) est pour les scientifiques une chance inespérée : cela leur donne la possibilité d’étudier de très près une étoile, et d’en tirer des hypothèses valables pour un grand nombre d’étoiles bien trop loin de nous pour être étudiées !
Le Soleil émet un ensemble d'ondes électromagnétiques, de l'ultraviolet lointain (FUV) comme les rayons gamma (les plus hautes fréquences) aux ondes radio (les plus basses fréquences), en passant par les rayons X, les rayons ultraviolets, la lumière visible, les rayons infrarouges, les micro-ondes. Ces ondes électromagnétiques, dont le vecteur est le photon, filent à la vitesse de ≈300 000 km/s.
Avec nos yeux, nous voyons seulement les longueurs d'onde du domaine visible entre 400 et 800 nm, mais quand il s'agit de plus courtes ou de plus longues longueurs d'onde, il nous faut utiliser des appareils spécialisés. Les instruments spécialisés, sont généralement des télescopes terrestres ou spatiaux équipés, qui observent la lumière dans différentes longueurs d'ondes.
L’émission lumineuse du Soleil s’étend aussi vers les domaines invisibles : les infrarouges dans les grandes longueurs d’ondes et les ultraviolets dans les petites longueurs d’ondes.

Pour aller plus loin :

- Le soleil notre étoile, par Pal Brekke
- Le système solaire : une exploration visuelle des planètes, lunes et autres corps célestes qui gravitent autour de notre soleil, par Marcus Chown

Qu’est-ce qu’une étoile ?

En astronomie, la signification scientifique plus restreinte d'étoile est celle d'un corps céleste plasmatique qui rayonne sa propre lumière par réactions de fusion nucléaire.
Une étoile est une boule massive et lumineuse de plasma liée par sa propre gravité dont le diamètre et la densité sont tels que la région centrale, le cœur, atteint la température nécessaire à l'amorçage de réactions de fusion nucléaire, c'est-à-dire de l'ordre de plusieurs millions de degrés. Ces réactions thermonucléaires libèrent de l'énergie lumineuse qui s'oppose à la contraction de l'étoile sous sa propre gravité. Pendant une grande partie de sa vie, avant que ses ressources d'énergie ne s'épuisent.
La luminosité d’une étoile représente la quantité d’énergie qu’elle émet dans l’espace à chaque seconde. Elle concerne toutes les longueurs d’onde, de l’infrarouge jusqu’à l’ultraviolet. Or seul le visible est… visible ! Donc, la luminosité mesurée simplement d’après les observations télescopiques ne concerne que ce domaine. Si on mesure réellement toutes les longueurs d’onde, on utilise la magnitude absolue bolométrique, et on l’utilise pour déterminer la luminosité exacte de l’étoile.
La luminosité varie dans de très grandes proportions. Pour s’en rendre compte, il faut mesurer la brillance apparente des étoiles, et mesurer leur distance. On en déduit la quantité de lumière qu’elles émettent, donc leur luminosité. La mesure de la distance est difficile, et même à l’heure actuelle elle n’est très précise que pour les étoiles assez proches.
Les étoiles les moins lumineuses sont 200 fois moins brillantes que notre Soleil, et à l’opposé les plus brillantes rayonnent 900.000 fois plus que lui !

Pour aller plus loin :

- Lumière : le spectre visible et au-delà, par Kimberly Arcand et Megan Watzke
- Ce que disent les étoiles, par Danielle Briot et Noël Robichon
- Observer les étoiles, sous la direction d'Erick Seinandre

Notre connaissance de l’Univers

L’Univers est très grand, immensément grand !
L'univers regroupe l’ensemble des éléments qui nous entourent. Mais, si son contenu est plus ou moins connu, sa forme et sa taille totale demeurent mystérieuses. À ce jour, on ne sait pas avec exactitude s’il est fini (il y aurait une fin et plus rien après) ou infini (sans fin).
L'univers observable comprend les galaxies dont la lumière a eu le temps d'atteindre la Terre depuis le début de l'expansion cosmologique. Il nous est impossible d'observer ce qu'il y a hors de l'univers, car pour cela, il faudrait voyager plus vite que la lumière.
Il faut bien comprendre que l'on observe (tout l'univers observable) en direction de son origine et donc de son passé, et non pas dans la direction de son "bord", ou de son présent, il nous est donc impossible de savoir ce qu'il y a "au-delà" de l'univers, et si il y a un "au-delà" de l'univers, pour le moment, on ne peut faire que des suppositions
La taille actuelle de l'Univers observable est estimée à 13,8 milliards d'années-lumière. Il contiendrait plus de 100 milliards de galaxies, elles-mêmes organisées en amas et super-amas de galaxies.

Pour aller plus loin :

- Petite histoire de l'Univers, par Stephen W. Hawking
- L'Univers, par Jean-Pierre Luminet
- Le petit livre de l'Univers, par Jean-Luc Robert-Esil
- Des Univers multiples : nouveaux horizons cosmiques, par Aurélien Barrau
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact