Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > énervement et colère : comment retourner la dynamique ?

énervement et colère : comment retourner la dynamique ?

par Arthur_curieux, le 17/11/2018 à 17:09 - 273 visites

Bonjour,

Il nous arrive à tous de ressentir de l'énervement dans le cadre de notre vie professionnelle ou privée.


- L'énervement et la colère ? Quelles définitions ? Quelles différences ?

- Que faire de ces sentiments, de ces émotions, pour qu'ils ne deviennent pas néfastes pour nous-même et pour les autres ?

- Faut-il les exprimer ? Et si l'on n'a pas le choix, comment le faire, sans agressivité ?

L'enjeu de mon questionnement serait de retourner l'énervement pour créer une dynamique constructive...
Bref maintenir une considération aux autres, même sous l'effet de la colère !

Merci d'avance pour votre aide,

Arthur

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 20/11/2018 à 11:19

Bonjour,

L'énervement est un état de nervosité inhabituel et d'irritation.
La colère est un état de mécontentement violent et passager qui s'accompagne d'agressivité dans le comportement ou le discours.
La colère, au même titre que la tristesse, la joie, la peur, le dégoût..., est une émotion dite "primaire" c'est-à-dire une réaction psychologique et physique à une situation. Elle a d'abord une manifestation interne et génère une réaction extérieure.
L’énervement fait partie des manifestations physiques et psychiques de la colère.

Voilà comment Gonzague Masquelier, Psychothérapeute didacticien et directeur de l’école parisienne de Gestalt, définit la colère :

" Comment définissez-vous la colère ?
La colère est une émotion primaire, comme la tristesse, la joie, la peur... Tous les êtres humains la partagent, mais tous ne l'expriment pas de la même façon.
On distingue la colère de l'agressivité, qui est plus de l'ordre du tempérament. La colère est donc l'émotion qui traduit l'agressivité.
Cette agressivité, que l'on qualifie de saine, est considérée comme une donnée utile pour vivre, car elle permet de se défendre et donc de se faire respecter. Faire preuve d'agressivité, à une dose normale (!), c'est avoir conscience de soi et défendre son intégrité comme son territoire. Elle est également une pulsion vitale. Un nourrisson réclamera par exemple à manger à ses parents, en poussant des cris de colère terribles, qui réveilleront ses parents au beau milieu de la nuit. Il exprime là un besoin vital.
Manifester sa colère est donc un symbole de survie, psychique comme physique.[...]
Peut-on apprendre de ses colères ?
Bien sûr ! Nos colères, comme toutes nos émotions, nous parlent constamment. Il faut donc apprendre à les écouter et à les décrypter.
Il est tout d'abord intéressant de comprendre le “comment”. Comment on se met en colère, comment elle se manifeste.
Ensuite, il faut s'attacher au “pour quoi”. Je sépare sciemment ces deux mots car on si l'on trouve facilement le déclic qui a provoqué notre ire, on n'en distingue pas forcément l'objectif : que veut-on exprimer à travers notre fureur ? "
source : Exprimer sa colère


L'ouvrage intitulé La colère, cette émotion mal aimée : exprimer sa colère sans violence de Serge et Carolle Vidal-Graf propose quelques conseils pour se réconcilier avec sa colère, émotion permettant d'exprimer ses peurs comme le sentiment de n'être pas reconnu ou accepté, le refus d'invasion de son territoire, etc., et pour exprimer sa colère tout en respectant les autres et soi-même. Quelques extraits :
" Apprendre à gérer ou à exprimer sa colère sans violence
Nous développerons ici deux pistes qui nous paraissent essentielles pour le colérique qui veut progresser dans une meilleure gestion de ses emportements : observer les signes précurseurs de la colère et quitter la situation stressante.
L'observation des signes précurseurs de la colère
C'est, à notre avis, le travail le plus important du colérique : accepter de s'observer finement et subtilement. Il lui apparaîtra que la colère commence bien avant le moment de l'explosion. [...] Il y a toujours des signes précurseurs qui, petit à petit, peuvent se reconnaître :
- les muscles se contractent,
- le sang afflue au visage,
- les battements du cœur s'accélèrent,
- les poings, la nuque, les épaules se contractent,
- les yeux se dilatent,
- les paumes des mains deviennent moites,
- le diaphragme se contracte,
- la respiration se bloque.
[...]
Nombreux aussi sont ceux qui évoquent la petite goutte qui fait déborder le vase. Il est intéressant de rechercher quand le vase était vide et comment il s'est rempli. Quelle a été la première, la deuxième, la troisième, la quatrième petite goutte de la journée... Petit à petit, prendre conscience de ces mécanismes successifs.
Enfin, dire sa colère avant d'atteindre la goutte qui fait déborder le vase, dire sa colère quand le vase n'est qu'à moitié rempli ou mieux encore, quand il n'y a qu'une goutte dans le vase ! Nommer tout de suite cette première goutte. Dire simplement "Là, ça ne va pas, ça m'énerve" peut suffire à vider le vase. [...]
Quitter la situation stressante
Comme déjà évoqué, l'adrénaline joue un rôle important dans le déclenchement de la colère. Lorsque nous nous mettons en colère, une première décharge d'adrénaline se propage dans le corps. Si nous n'avons pas le sentiment d'être entendus ou compris, nous nous énervons un peu plus et nous produisons encore plus d'adrénaline. A ce stade, il peut être utile pour le colérique de s'en aller, d'aller faire "une petite promenade". Cette pause permettra au corps de se calmer et de reprendre un rythme plus tranquille. [...]
Dans leur livre déjà cité, La force des émotions, au chapitre sur la colère, François Leloird et Christophe André résument des "trucs" pour les colériques en recherche. Ils préconisent comme nous de :
- quitter l'entrevue si la pression monte,
- se rendre la vie plus agréable, en diminuant les causes d'irritations chroniques,
- pratiquer le dialogue intérieur apaisant,
- considérer le point de vue de l'autre et lui laisser le temps d'exprimer le sien,
- rester centré sur la cause de sa colère et ne pas déborder sur d'autres sujets ou sur des attaques personnelles
. "

Difficile ici de détailler toutes les techniques qui pourraient vous permettre de transformer votre colère en quelque chose de positif. Nathalie Dedebant, Emmanuel Portanéry, Jean-Louis Muller, Catherine Tournier dans Transformez votre colère en énergie positive ! pensent méta-états : ils mettent leur colère à l'intérieur d'une autre émotion plus neutre ou positive comme la surprise, le doute, la curiosité, l'indifférence, ce qui permet un lâcher prise rapide et d'accroitre l’estime de soi.
Il est également possible de transformer sa colère en un message positif en utilisant la communication non violente pour mieux exprimer ses émotions, ses besoins et ses demandes.

En complément, nous vous recommandons la lecture de ces ouvrages :

- Exprimer sa colère sans perdre le contrôle / Didier Pleux - Paris : Odile Jacob, DL 2017
Ne plus accumuler une colère rentrée, ne plus exploser au moindre mécontentement, ne plus vous agacer parce que votre conjoint ne participe pas aux tâches ménagères, ne plus vous irriter parce que vous avez choisi la mauvaise file d'attente... La colère, si elle est excessive, peut mettre en péril votre bien-être et vos relations personnelles, sociales, professionnelles. Bien gérer sa colère ne signifie pas renoncer à tout ou se "faire avoir", mais apprendre à mieux vivre les frustrations du quotidien et à tolérer que les autres ne soient pas exactement ce que nous aimerions qu'ils soient. Être déçu, frustré, mais pas colérique ; bien exprimer, et non refouler ses sentiments de contrariété : telles sont les clefs du bon usage de la colère. Comprendre et maîtriser votre colère pour mieux vivre et mieux agir.

- Transformez votre colère en énergie positive ! : poser les limites et se faire respecter / Nathalie Dedebant, Jean-Louis Muller, Emmanuel Portanéry - Paris : Eyrolles, DL 2015
Propose des clés, des méthodes et des outils pour utiliser sa colère de façon positive en profitant de l'énergie qu'elle donne pour changer et faire changer les choses.

- Que dit votre colère ? : mésestime de soi, culpabilité, jalousie, besoin de contrôle / Ron et Pat Potter-Efron ; traduit de l'anglais par Larry Cohen et Brigitte Vadé - Paris : Eyrolles, 2012
Cet ouvrage répertorie 3 grandes catégories de colère : masquée, explosive ou chronique. En permettant de repérer les modes d'expression propres de la colère, il invite à communiquer autrement en apprenant à se détendre, en cultivant l'optimisme, l'humilité et le lâcher-prise, en faisant davantage confiance à autrui, afin de voir dans la colère une occasion de résoudre les problèmes.

- La sagesse de nos colères : de la colère qui détruit à la colère qui construit / Marc Pistorio - Montréal (Quebec): : Les éd. de l'Homme, DL 2010
Ce livre invite le lecteur à une vaste réflexion sur les colères conscientes et inconscientes qui poussent à faire de mauvais choix, que ce soit dans le domaine amoureux, personnel ou professionnel. Les conséquences néfastes des colères peuvent détruire (dépendances, état suicidaire, automutilation…) ou détruire l'entourage (violences conjugales, harcèlement psychologique …) des colériques. L'auteur propose des techniques de communication et de résolution de conflits efficaces et explique, étape par étape, comment les utiliser. Il présente également les approches les plus récentes qui favorisent une meilleure conscience de soi.

Quelques articles qui pourront vous intéresser :
- Psychologie : maîtrisez votre colère !
- Les raisons de la colère
- Colère normale et pathologique : la gestion de la colère
- Comment transformer sa colère en énergie positive ?
- Transformer sa colère en énergie positive
- 10 étapes pour transformer la colère en relation positive avec la Communication Non Violente

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact