Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Héraclès Dieu ou Demi-Dieu ?

Héraclès Dieu ou Demi-Dieu ?

par gilfeu, le 07/11/2018 à 18:28 - 159 visites

Bonjour,

Lorsque Héraclès meurt, Zeus l'enlève et le conduit sur l'Olympe. Peut-on dire pour autant qu'il devienne un Dieu? ou un Demi-Dieu?
Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 09/11/2018 à 12:01

Bonjour,

Fils du dieu Zeus et d'une mortelle Alcmène, par sa naissance même, Héraclès est un demi-dieu :

" C'est surtout quand ils sont considérés comme enfants d'un dieu et d'une mortelle, tel Héraclès, ou d'une déesse et d'un mortel (par exemple Achille) que les héros peuvent être appelés demi-dieux. Mais dans tous les cas, ils se distinguent par des pouvoirs qui dépassent les possibilités humaines ordinaires. "
source : La Grèce et ses Dieux - Héros si proches des dieux / Nicolas Richer - Le Point référence - juillet-août 2016 - p.80

Ces autres documents nous confirment cela :

Héraclès : demi-dieu, Héraclès a pour mère Alcmène, une mortelle, et pour père Zeus. Appelé Hercule par les Latins, il est frappé de folie par Héra et massacre ses propres enfants. Il devra accomplir douze travaux irréalisables par un simple mortel. Son nom signifie "la gloire d'Héra", puisque les travaux qu'il entreprend sont destinés à manifester la gloire de la déesse qui les lui impose.
source : Mythes et dieux de l'Olympe / présentation, notes et dossier par Suzanne Desfray - p. 141

" Symbole de la force et de l'énergie, et même de l'héroïsme, Héraclès fut vénéré autant comme un héros que comme un dieu. "
Source : Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine / Joël Schmidt - p. 92

" Dans l’Antiquité grecque, le héros est un « demi-dieu » relié au mythe des origines. Par sa naissance, il est partagé entre ciel et terre. Une partie de son « adresse » est auprès des dieux, les « immortels », qui règnent dans l’Olympe ; l’autre partie le retient à la terre habitée par les « mortels », que sont les êtres humains. "
source : « Deuil des héros antiques » / Roseline Bonnellier - Topique, 2013/4 (n° 125), p. 99-110

Pour aller plus loin : « Entre mortalité et immortalité : l'exemple de Sarpédon dans l'Iliade » / Delattre Charles, Revue de philologie, de littérature et d'histoire anciennes, 2006/2 (Tome LXXX), p. 259-271

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact