Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Voiture à chèvre

Voiture à chèvre

par Cap, le 30/10/2018 à 14:34 - 288 visites

le 29 octobre 1886, le Conseil municipal de Lyon autorise l'établissement d'une voiture pour enfants (La voiture à chèvres) sur la place Bellecour.
savez-vous pourquoi des chèvres ?

Réponse attendue le 03/11/2018

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 31/10/2018 à 18:42

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,
De la fin du XIX au début du XXe siècle sur la place Bellecour on peut voir circuler à bonne allure « la voiture aux chèvres », avec laquelle, ironisait le célèbre journaliste et dessinateur Lyonnais Gustave Girrane, « tous les Lyonnais se sont donné l’illusion de posséder un équipage ».
Ces voitures à quatre roues destinées à promener les enfants connurent en effet un grand succès comme en témoigne les cartes postales anciennes (1895-1920). Il y en a beaucoup à Lyon et Paris pour ce qui concerne la France, mais pas seulement, on en trouve également dans les villes d’Europe, des Etats-Unis et même un peu d'ailleurs.

Pourquoi les chèvres ? Nous n’avons pas trouvé d’informations précises à ce sujet si ce n’est cette assertion: « En général, les enfants aiment bien les chèvres et les chevreaux, ils sont gentils et affectueux ». Assertion dont nous trouvons une illustration ancienne dans ce tableau de Frans Hals (1580-1866) Enfants jouant avec un char à chèvres.

Autre explication possible. Les raisons de sécurité. On peut lire dans un rapport du conseil municipal de Lyon du 19 octobre 1886 à propos d’une demande d’autorisation visant « à faire circuler sur la place Bellecour une voiture à quatre roues, attelée d’un ou deux petits chevaux pour promener les enfants » que celle-ci est « favorablement accueillie […] la voiture dont il s’agit ayant déjà circulée en 1880 […] et les chevaux de trop petite taille pour être des animaux dangereux ». Cette dernière remarque pourrait concerner tout autant les chèvres, animaux de plus petite taille encore que les poneys.

Nous aurions souhaité connaitre les raisons de la disparition de ces curieuses voitures à chèvres, mais aucune information à ce sujet dans les documents que nous avons consultés, à l’exception d’un article « prémonitoire » paru dans l’édition du journal La France Libre du 12 juin 1898, que nous citons ici intégralement : « Nous serions appelés à voir disparaitre l’antique voiture des chèvres qui a fait à Bellecour la joie de plusieurs générations de bambins ? Voici, en effet, que les chèvres qui a Paris, dans les contre-allées des Champs-Elysées, promènent les bébés, viennent de trouver une sérieuse concurrence dans l’automobilisme. Un motocycle, qui est dirigé par un chauffeur, traine chaque jour, dans un petit convoi de voiturettes, les nombreux enfants qui sont jaloux de s’initier aux joies de l’automobilisme ».

Bonne journée

Sources consultées
- Site Web : les chèvres en folies
- Site Web : Attelage-patrimoine
- Lyon autour de 1900 : vécu par Girrane
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact