Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > La plus ancienne construction humaine

La plus ancienne construction humaine

par zhorgos, le 16/09/2018 à 19:44 - 224 visites

Bonjour,
Sauriez-vous me dire quelle est la plus vieille construction humaine connue à ce jour ?
Merci

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 18/09/2018 à 11:44

Bonjour,

Tout dépend ce que vous entendez par construction. En 2016, La Dépêche relaie l’information d’une « exceptionnelle découverte ; La grotte de Bruniquel la plus vieille construction humaine :

« Dans une grotte de Bruniquel (Tarn-et-Garonne) spéléos et scientifiques ont découvert des constructions réalisées par les hommes de Néandertal il y a 176 500 ans ! Une vraie surprise…
«Si on m'avait parlé de ces découvertes il y a quelques années, j'aurais été pour le moins dubitatif», confie le préhistorien français Jacques Jaubert. «Sans l'avoir vu, on n'y aurait pas cru», surenchérit Sophie Verheyden, spécialiste belge en reconstruction climatique à partir de dépôts sédimentaires de cavités souterraines. Dans une des salles du CNRS à Paris aménagée pour l'occasion en conférence de presse ce 24 mai, les deux scientifiques accompagnés de Dominique Genty, directeur de recherche auprès de l'organisme français, font leur entrée le sourire aux lèvres. Une partie de la presse européenne attend leurs révélations, elles seront à la hauteur de l'excitation qui règne.
400 stalagmites
À la tête d'un groupe de chercheurs franco-belge soutenu par le ministère de la Culture, ils ont découvert, à Bruniquel dans le Tarn-et-Garonne, la plus vieille grotte souterraine aménagée par l'homme… de Néandertal. La cavité, fréquentée par nos ancêtres il y a environ 176 500 ans, a même dévoilé des constructions composées d'environ 400 stalagmites et situées à 300 m de l'entrée. Ce n'est pas tout : des structures de combustion démontrent que l'on utilisait à cette époque le feu pour s'éclairer dans un lieu obscur, et cela bien avant l'Homo Sapiens !
(...)
«Beaucoup de passages dans la grotte n'ont pas encore été étudiés par souci de conservation et on a pour le moment très peu d'éléments sur cette époque mais ces informations ajoutent une ligne au scénario du mode de vie de l'homme de Néandertal», jubile Jacques Jaubert. Et il y a de quoi se réjouir puisque, jusqu'à présent, la preuve de fréquentation d'une grotte par l'homme datait de 38 000 ans, avec le site de Chauvet (Ardèche).
Pour réaliser ces découvertes, la scientifique Sophie Verheyden a utilisé la méthode de l'uranium-thorium sur des carottes de stalagmites. Quelle ne fut pas la surprise du groupe de recherches lorsqu'ils découvrent que ces structures datent en fait d'il y a 176 500 ans et non de -47 000 ans avant notre ère comme l'indiquaient les premiers travaux effectués sur ce site au milieu des années 1990.
(…)
Ce sont deux cercles, tangents, l'un de dix mètres, l'autre de trois, composés avec des morceaux de stalagmites, qui ont attiré l'attention des scientifiques. Il ne pouvait s'agir de formation naturelle, mais bien d'une construction précise, avec des morceaux de roche cassés ou découpés, calibrés et disposés de manière harmonieuse, et soutenus par des cales ».


Dernièrement Baptiste Savignac dans Le Figaro a consacré un article « Göbekli Tepe, le plus vieux temple du monde, berceau de l'architecture et des classes sociales », à une autre découverte ; «

« La communauté scientifique estime que l'organisation nécessaire à la construction de cet édifice vieux de 12.000 ans, retrouvé en 1995 en Turquie et classé en juillet au patrimoine mondial de l'Unesco, constitue l'une des premières manifestations d'une civilisation fondée sur des distinctions sociales.

Des milliers d'années avant la construction des grandes pyramides d'Égypte et bien avant l'édification de Stonehenge fut érigé le temple de Göbekli Tepe. Situé dans la chaîne montagneuse de Germus, au sud-est de l'Anatolie, région frontalière entre l'actuelle Turquie et la Syrie, l'édifice résulte d'un passé bien plus ancien que l'invention de la roue et de celle de l'écriture. Considéré comme le plus vieux temple du monde, le site archéologique, classé début juillet au patrimoine mondial de l'Unesco, est passé sous le peigne fin de la communauté scientifique. Fascinés par ce site unique, les archéologues se demandent si le lieu peut-être perçu comme le tout premier monument de l'architecture. »
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact