Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > AMANDES DE NOYAUX.

AMANDES DE NOYAUX.

par LUDOVICUS, le 11/09/2018 à 15:21 - 346 visites

Bonjour,
Quelles sont les propriétés physiques ,chimiques et alimentaires des noyaux des fruits ; en particulier abricots, pêches, prunes,( pommes) etc..?
Certains disent que cela aurait des propriétés bienfaisantes pour le corps humain, en raison du cyanure qu'ils contiennent , ce dernier ,à faible dose ,agirait de façon sélective sur les cellules malades ou anormales ! D'autres disent que c'est un poison absolu, à cause de ce fameux cyanure, d'ailleurs quel cyanure, car il en existe de multiples ?
Une ingestion, même et surtout très faible, est elle, en général néfaste pou la santé , et dans quelles conditions ?
Enfin quelles similitudes et différences y a t il entre ces amandes de noyaux et le fruit nommé amande ? MERCI.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_san, le 12/09/2018 à 12:47

Réponse de Cap’Culture Santé :

Bonjour,

Gare aux amandes des noyaux des fruits !

Ces dernières années, des cas d’intoxication par des amandes amères de noyaux d’abricots ont été rapportés à travers l’Europe, aboutissant à une mise en garde de l’Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa).
En 2018, notre agence nationale l’Agence de sécurité sanitaire (Anses) rapporte que 154 cas d’intoxication aux amandes amères d’abricot ont eu lieu entre 2012 et 2017. En effet, ces amandes contiennent une quantité importante d’amygdaline, un glycoside cyanogène, qui libère de l’acide cyanhydrique (cyanure) hautement toxique lors de la digestion.
Citer:
Hautement toxique, le cyanure est un poison dont l’ingestion d’une dose comprise entre 0,5 et 3,5 mg par kilo peut se révéler mortelle, soit entre 0,03 et 0,2 gramme pour une personne de 60 kilos.
C’est pourquoi en 2016, l’Efsa a établi un niveau de sécurité pour une exposition unique ponctuelle (acute dose reference ou ArfD1) de 20 μg/kg de poids corporel [1].
Sur la base de ces seuils et de la quantité d’amygdaline habituellement présente dans les amandes crues, l’Efsa estime à environ 1 à 3 amandes par jour pour des adultes et la moitié d’une petite amande par jour pour un enfant, la quantité maximale d’amandes pour ne pas dépasser l’ArfD.
Rappel l’ArfD = dose de référence aigüe est la quantité maximale de substance active, exprimée en mg/kg de poids corporel, qui peut être ingérée par le consommateur pendant une courte période, c’est-à-dire au cours d’un repas ou d’une journée, dans la nourriture ou l’eau de boisson, sans effet néfaste pour sa santé.


En 2017 un britannique s’était intoxiqué en consommant des noyaux de cerises, épisodes repris dans les médias de l’époque comme le montre les articles ci-dessous :
- Voici pourquoi il ne faut jamais croquer et manger des noyaux de cerises, LCI
- Noyaux de fruits : attention au risque d’empoisonnement avec le cyanure, Europe 1

De nombreux pépins de fruits contiennent du cyanure : c’est ce que relate ce site d’information belge et L’agence canadienne d’inspection des aliments

Des allégations anti-cancer non fondées

Les amandes amères de noyaux d’abricots sont commercialisées depuis quelques années, avec l’allégation de propriétés «anti-cancer». Alors qu’il n’existe aucune preuve scientifique de son intérêt dans le traitement curatif ou préventif du cancer, l’utilisation de ces amandes suscite un engouement que l’on mesure sur internet où des sites encouragent leur consommation en grande quantité, pouvant aller de 10 amandes par jour en prévention à 60 amandes pour les personnes atteintes d’un cancer. On est alors très loin des doses maximales recommandées par les agences de sécurité sanitaire. L’anses rappelle :
Citer:
Compte tenu de l’absence de fondement scientifique des données sur l’utilisation des amandes d’abricots et autres espèces contenant des hétérosides cyanogénétiques dans le traitement préventif ou curatif des pathologies cancéreuses, et du fait de l’existence de cas graves rapportés dans la littérature scientifique, il apparait nécessaire d’inciter les consommateurs à la prudence. La consommation de ces amandes dans un but d’agrément alimentaire reste possible, et dans ce cadre, les recommandations de l’Efsa garantissent, avec une marge de sécurité suffisante, l’absence de risque pour la santé.


Sources :
- Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) Amandes amères de noyaux d’abricots : à consommer avec beaucoup de modération,[pdf] Vigil’Anses, n°5, Juin 2018
- Marine Van Der Kluft « Pour éviter l’intoxication au cyanure, consommez les amandes d’abricots avec modération », Le Figaro santé, 8 aout 2018.


Quant à votre dernière question sur la différence entre les amandes de noyaux et le fruit nommé amande, nous vous laissons lire les articles suivants :
- Quels sont les bienfaits des amandes ?, Doctissimo
- Amande : quels sont ses bienfaits ?, Le Figaro santé


Cordialement,

L’équipe Cap’Culture Santé.
Retrouvez nous sur Image et sur L’Influx, le webzine des bibliothèques municipales de Lyon
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact