Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > ligne maurice

ligne maurice

par brhim, le 04/09/2018 à 12:56 - 205 visites

la ligne challe et la ligne maurice en algerie pendant l occupation

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 05/09/2018 à 10:25

Bonjour,

Dans Des harkis envoyés à la mort: Le sort des prisonniers de l'Algérie ..., Fatima Besnaci-Lancou indique qu’ « Entre 1956 et 1959, des lignes de fils barbelés électrifiés ont été imaginées et réalisées pour isoler l’Armée de libération nationale de son état-major basé au Maroc et en Tunisie, devenus indépendants respectivement le 7 avril et le 7 mars 1956. Le ministre français de la défense, André Morice, donne son nom à la « Ligne Morice » à la frontière Tunisienne. Quant à la ligne Challe, moins connue que la première, elle doit son nom au général Maurice Challe à la frontière marocaine qui, quelques années plus tard se transformera en général rebelle (…) ces lignes, surveillées en permanence, ont été doublées d’une dizaine de millions de mines … »

Guy Pervillé dans le « Que Sais-Je ? » sur La guerre d'Algérie – que nous vous invitons à consulter dans son intégralité – mentionne que « La « ligne Challe » devait doubler la ligne Morice au plus près de la frontière tunisienne pour empêcher l’infiltration de renforts extérieurs (…) Ce plan fut exécuté à partir de février 1959 … »

Par ailleurs, Jean-Charles Jauffret, Maurice Vaïsse dans Militaires et guérilla dans la guerre d'Algérie précisent la stratégie :

« A l’est, le no man’s land n’atteint jamais plus de soixante kilomètres (dans l’extrême-nord, entre bône et la calle) et est vite réduit lorsque de mars à octobre 1959, est édifié le barrage avant, qui couvre désormais La Calle-Munier-Souk-Ahras, puis, de Souk-Ahras, va sur Ouenza et El-Merridj, sous le nom de « Barrage avant des centres miniers » (octobre 1958-mars 1959), qui s’approche à 4 km de la frontière tunisienne (…) Le barrage avant sera appelé « ligne Challe », du nom du commandant en chef en Algérie de de décembre 1958 à avril 1960… »

Vous trouverez d’autres renseignements dans : Les guerres d'Afrique: Des origines à nos jours De Bernard Lugan mais surtout dans l’article de Charles-Robert Ageron, Un versant de la guerre d'Algérie : la bataille des frontières (1956-1962), Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine, Année 1999 46-2 pp. 348-359.

Bonnes lectures.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
cron
mentions légales - contact