Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Intelligence animale et végétale

Intelligence animale et végétale

par Kanedjo, le 01/09/2018 à 13:06 - 309 visites

Ces questions ont déjà été posées il y a quelques années ici-même.
Quelles sont les dernières ressources disponibles au sujet de l'intelligence animale et de l'intelligence végétale ?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 03/09/2018 à 16:37

Bonjour,

Nous vous proposons une première sélection des derniers ouvrages consacrés à :
L’intelligence animale

La vie sociale des animaux / Frank Cézilly, Luc-Alain Giraldeau, Guy Theraulaz, 2018 : « Quel est le point commun entre les lions, les fourmis et les ouistitis ? Chacune de ces espèces vit en société. Communication, coopération, répartition des tâches, mais aussi conflits sociaux ou familiaux, la vie sociale des animaux est régie par des comportements complexes et très variés selon les espèces. Bienvenue en éthologie, la science sociale du vivant qui permet de comprendre pourquoi les paons et les éléphants de mer sont polygynes, les ouistitis et les jacanas prédisposés à la polyandrie et les loups et les flamants roses strictement monogames... et bien d'autres choses encore ».

L'animal est-il un homme comme les autres ?: les droits des animaux en question / Aurélien Barrau, Louis Schweitzer, 2018 : » Charles Darwin avait révolutionné l'idée que nous nous faisions de notre place dans la nature. Aujourd'hui, la science découvre peu à peu que les animaux pensent, apprennent, transmettent et qu'ils sont des êtres sensibles, déclenchant une véritable révolution philosophique et éthique. C'est ainsi que depuis 2015, ils ne sont plus considérés comme des "bien meubles", mais comme des "êtres vivants doués de sensibilité". Peut-on aller plus loin, et quel serait un droit des animaux ? Entre passion et réalisme, Louis Schweitzer, président de la fondation "Droit animal, éthique et science", et Aurélien Barrau, philosophe et astrophysicien, militant pour le respect des animaux, tentent de répondre à cette question qui remet profondément en cause nos choix de société ».

Les secrets de l'intelligence animale / Université d'été de l'animal ; sous la direction de Yolaine de la Bigne ; préface de Pascal Picq, 2018 : « Saviez-vous qu'en Ouganda, les chimpanzés parcourent parfois des kilomètres pour trouver une plante, une racine, un fruit capable de les soigner ? La ressemblance de l'homme avec les primates est très frappante mais peut-on pour autant adopter un grand singe ? Le chat est-il doté de compassion ? En tout cas, ses capacités cognitives en font un observateur hors pair des moeurs humaines... Et qu'en est-il du loup ? A-t-il été domestiqué par l'homme pour devenir le chien que l'on connaît aujourd'hui ? Saviez-vous que les araignées peuvent crier, voler, nager, tendre des pièges ? Leur diversité les rend fascinantes et bien plus sympathiques ! Découvrez également le monde méconnu des requins, ces fins stratèges aux adaptations étonnantes... Anne-Claire Gagnon, Chris Herzfeld, Pierre Jouventin, Sabrina et Jean-Michel Krief, Christine Rollard, Bernard Séret vous font découvrir les incroyables pouvoirs des animaux. Apprenons à nous connaître pour vivre ensemble en bonne intelligence ! »

La méduse qui fait de l'œil: et autres merveilles de l'évolution / Jean Deutsch, 2017 : « Jean Deutsch propose un nouvel ouvrage sur les merveilles de l'évolution biologique, dont il est l'un des spécialistes réputés. Le thème commun de ces nouvelles histoires naturelles est la vision. L'incroyable inventivité de la nature est illustrée par la variété des yeux dont sont dotés des animaux aussi différents que les méduses, les caméléons, la mouche, la coquille Saint-Jacques, le poulpe et bien d'autres. Darwin lui-même s'étonnait que le simple mécanisme de l'évolution ait pu conduire à des dispositifs de vision aussi différents et aussi complexes. Mais les connaissances biologiques les plus récentes éclairent l'apparition de tant de solutions au même problème : comment voir. Cette synthèse sur une question capitale de la théorie de l'évolution est sans équivalent et répond aux attentes des lecteurs intéressés par les subtils aspects conceptuels de cette théorie, comme à ceux que ravissent les curiosités du monde vivant ».

La communication du vivant / Joël Bockaert, 2017 : « Homo sapiens, animal social par excellence, s'est longtemps cru seul à même de communiquer. Mais la parole n'est pas le seul mode de communication. Tous les êtres vivants, bactéries, champignons, plantes, invertébrés et vertébrés, mais aussi chacune de leurs cellules, pratiquent une communication chimique souvent très élaborée, d'une remarquable élégance et d'une redoutable efficacité, et la communication par ondes - radio ou sonores, voire lumineuses - ne l'est pas moins. Tout cet arsenal est mis à profit pour réguler le fonctionnement harmonieux des organismes vivants et de leurs sociétés. La nôtre, via les réseaux sociaux, accède aujourd'hui à une "hypercommunication" tout à fait inédite : une révolution qui transforme la manière dont nos cerveaux communiquent et se structurent. La communication est de fait si essentielle à la vie et à son évolution, de la bactérie aux sociétés humaines, que l'on peut se demander s'il ne faut pas substituer au "Je pense donc je suis" de Descartes un "Je communique donc je suis", avec à la clé ce curieux paradoxe : comment ce qui n'était au départ qu'une nécessité de survie est devenu une source de plaisir et de dépendance potentielle ? »

L'intelligence animale: cervelle d'oiseaux et mémoire d'éléphants / Emmanuelle Pouydebat ; préface d'Yves Coppens, 2017 : « Les éléphants bénéficient d'une impressionnante mémoire spatiale, olfactive, visuelle et vocale, on le sait, mais sait-on que certains oiseaux peuvent cacher leur nourriture dans plus de mille emplacements différents ? Dans ce livre riche d'une quinzaine d'années d'expérience de terrain, Emmanuelle Pouydebat montre que l'intelligence est une fonction adaptative partagée par tous les animaux. Elle permet de répondre le mieux possible aux contraintes du milieu et du contexte, que l'on ait des plumes, des mains, une trompe, dix pieds, des écailles, de la fourrure, des tentacules, un squelette ou pas... »

Le génie des oiseaux / Jennifer Ackerman, 2017 : « Les oiseaux sont des créatures étonnamment intelligentes. Certaines espèces rivalisent avec les primates, et parfois même avec l'Homme, dans la perception de leur environnement et l'élaboration de solutions techniques complexes. L'intelligence sociale des oiseaux est tout aussi impressionnante. Ils trompent, manipulent, écoutent à la dérobée ou savent exercer un chantage sur leurs parents. Ils se font des présents et s'embrassent pour se consoler, s'alertent mutuellement d'un danger et convoquent des témoins lors de la mort d'un pair. Ils peuvent même ressentir du chagrin. D'une écriture vivante et admirablement documentée, Le génie des oiseaux célèbre les exploits de ces créatures singulières et farouchement intelligentes ».

L'éthologie / Michel Kreutzer, 2017 : « Les éthologues étudient scientifiquement le comportement des animaux. Et de tous les animaux, dans leur diversité : des insectes aux primates en passant par les oiseaux... Dans cette synthèse, Michel Kreutzer retrace l'histoire des idées et des théories qui ont guidé les observateurs et les expérimentateurs dans leurs recherches. Sans omettre les débats et les polémiques, il nous entretient d'objectivisme, de sociologie animale ou encore d'écologie comportementale, et même des récents liens que les éthologues ont noués avec des disciplines voisines, telles que la psychologie comparée. Ce qu'il montre, c'est que l'éthologie, en s'attachant à comprendre le comportement et la cognition des animaux, n'interroge finalement rien de moins que la place de l'homme dans la nature et dans le règne animal, auquel, incontestablement, il appartient ».

L’Intelligence végétale

Vous pourriez commencer par consulter notre réponse apportée sur la communication entre les arbres puis poursuivre avec :

L'intelligence des plantes: les découvertes qui révolutionnent notre compréhension du monde végétal / Fleur Daugey, 2018 : « Il est temps de considérer la plante pour ce qu'elle est : un être capable de sensibilité et d'intelligence ! Si les biologistes reconnaissent les facultés sensorielles des plantes, certains ont encore du mal à parler d'intelligence végétale. Et pourtant, les plantes transmettent des informations aux autres plantes et aux animaux, ont des capacités d'apprentissage, de prise de décision et de mémorisation. Les expériences les plus récentes laissent penser que les végétaux connaissent aussi le sommeil, et qu'ils sont vraisemblablement dotés de conscience ainsi que de sensibilité à la douleur. Fleur Daugey fait ici le point sur les dernières découvertes scientifiques ; elles s'inscrivent dans la lignée des révolutions qui ont fait l'histoire des sciences et qui poussent l'homme à remettre en question sa représentation du monde et de lui-même ».

La conscience des plantes: une plongée fascinante au coeur des dernières découvertes du monde végétal / Joseph Scheppach, 2018 : « Les plantes ont-elles un QI ? Le rock pousse-t-il les plantes au suicide ? Le gazouillis des oiseaux rend-il les plantes heureuses ? Un arbre ressent-il la douleur quand un animal lui arrache une branche ? Le journaliste scientifique Joseph Scheppach répond à ces questions surprenantes et nous présente des découvertes sensationnelles dans le monde végétal. Entrez dans leur univers secret. Les plantes ont plus de sens que nous, les hommes. Elles sont douées de sentiments et éprouvent la douleur. Elles peuvent voir, entendre, sentir et ont la notion du temps. De plus en plus de chercheurs prêtent aux plantes une certaine forme d'intelligence. Le journaliste scientifique, Joseph Scheppach, présente des découvertes sensationnelles dans le monde végétal et nous ouvre leur univers secret ».

L'intelligence des plantes / Stefano Mancuso, Alessandra Viola ; préface de Michael Pollan ; traduit de l'italien par Renaud Temperini, 2018 : « La survie de l'humanité passe par l'intelligence des plantes. Les plantes sont-elles intelligentes ? Oui, et bien plus que nous ne pourrions l'imaginer, nous répond Stefano Mancuso. Savant de renommée mondiale, fondateur de la neurobiologie végétale, il est le premier à avoir démontré que, comme tous les êtres vivants, les plantes discernent formes et couleurs, mémorisent des données, communiquent. Elles ont une personnalité et développent une forme de vie sociale basée sur l'entraide et l'échange. Véritable manifeste écologique, ce livre pionnier, qui a bénéficié d'une reconnaissance internationale, nous plonge dans un incroyable voyage au coeur du monde végétal. Un monde qui, en formant plus de 99% de la biomasse, s'avère aujourd'hui indispensable pour l'humanité. Car si les plantes peuvent très bien vivre sans nous, nous ne survivrions pas longtemps sans elles ! A l'heure où l'on recherche d'autres modes de vie, où les ressources naturelles s'épuisent, nous avons tout à apprendre du monde végétal dont dépendent la survie et l'avenir de l'homme ».

Vous pourrez compléter ces premières références en consultant des sites et revues spécialisée dont :
Le Journal Cnrs
Futura-sciences
La recherche
Science et vie

Et vous détendre en réécoutant une émission de France culture sur « L’animal est-il un homme comme un autre ? »
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact